PUBG

PUBG Corp porte plainte contre Epic Games pour « violation de droit d'auteur »

Publié le   par Laureen Peers
Depuis la sortie du mode Battle Royale de Fortnite en septembre dernier, nombreux sont celles et ceux qui n'hésitent pas à dire haut et fort que Fortnite ressemble étrangement à PUBG. Seulement, du côté de PUBG Corp, les dirigeants ont décidé qu'il était temps d'agir en assignant en justice Epic Games pour "violation de droit d'auteur". À lire également
Fortnite : Epic Games investit 100 millions de dollars dans l'esport
La guerre entre PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS et Fortnite: Battle Royale ne cesse de perdurer. En effet, depuis le 26 septembre dernier, date à laquelle Fortnite a accueilli son nouveau mode Battle Royale, les développeurs du studio coréen Bluehole ont à maintes reprises montré que le mode créé par Epic Games avait été fortement inspiré de PUBG, paru le 23 mars 2017. Il faut avouer que toutes celles et ceux qui l'ont découvert, par le biais de streamers, ou même qui se sont aventurés sur les champs de bataille de Fortnite et PUBG, ont pu remarquer de nombreuses similitudes entre ces deux jeux.

En effet, que ce soit sur PUBG ou sur Fortnite, les joueurs sont parachutés sur une zone, de leur choix, dans laquelle ils doivent essayer de s'armer et se protéger des 99 autres joueurs, avec pour but ultime d'être le dernier survivant. Seulement, les similitudes ne s'arrêtent pas là, puisque les joueurs ont également la possibilité de personnaliser leur personnage avec différents skins proposés, mais aussi d'utiliser de nombreuses armes présentes aussi bien sur PUBG que sur Fortnite. Toutefois, a contrario de PUBG où les joueurs peuvent se déplacer sur la carte grâce à divers véhicules, sur Fortnite, les joueurs se déplacent seulement à pied ou par le biais d'objets les faisant voler. De plus, ces derniers ont aussi la possibilité de construire pour, soit prendre de la hauteur, ou soit pour se protéger des tirs ennemis. 

Certains penseront que ce n'est que le fruit du hasard, si Fortnite: Battle Royale ressemble à PUBG, mais il faut tout de même remonter en septembre, lorsque les développeurs de Bluehole ont publié un communiqué dans lequel ils exprimaient le mécontentement vis-à-vis de cette similarité. 
Nous avons eu une relation continue avec la société Epic Games tout au long du développement de PUBG, puisque notre jeu utilise le moteur Unreal Engine 4, moteur créé par Epic Games. Après avoir écouté les commentaires croissants de notre communauté et après l'examen du gameplay du mode battle royale de Fortnite, nous craignons que Fortnite ne reproduise l'expérience de jeu pour laquelle PUBG est connu.

De plus, nous avons remarqué que Epic Games fait référence à PUBG pour la promotion de Fortnite auprès de leur communauté et dans les diverses communications avec la presse. Nous n'avons jamais donné notre accord et nous ne pensons pas que ce soit juste.
Depuis, Chang Han Kim, vice-président et producteur exécutif de Bluehole, avait expliqué que ce qui gênait le plus n'était pas le fait qu'il y ait un autre jeu de ce genre, car selon lui, « c'est formidable qu'il y ait plus de concurrence et que chacun puisse créer son propre mode de bataille royale », mais le simple fait qu'Epic Games est la société qui travaille sur le moteur de jeux qu'ils utilisent et qu'ils payent de grosses sommes d'argent pour les droits d'auteur. 
Nous avions cette relation basée sur le business, nous pensions pouvoir avoir un soutien continu et nous avons hâte de travailler plus étroitement à leurs côtés pour un soutien technique, pour peut-être développer de nouvelles fonctionnalités notamment. 

Mais notre nom a été utilisé pour promouvoir officiellement leur jeu sans que nous ne le sachions. Il n'y a pas eu de discussion. C'était un peu surprenant et décevant de voir notre partenaire utiliser notre nom pour promouvoir leur nouveau mode de jeu, qui plus est, quand il est similaire au notre, et surtout qu'il y avait quelques malentendus auprès de notre communauté. C'est pourquoi nous nous impliquons officiellement dans le projet. Ce que je pense, c'est qu'ils auraient dû, au moins, venir nous le dire avant de le faire et discuter.

Chang Han Kim, vice-président et producteur exécutif de Bluehole.
En décembre dernier, Brendan Greene, plus connu sous le pseudonyme de PLAYERUNKNOWN avait indiqué, lors d'une interview accordée à BBC Radio 1, qu'il voulait que les autres développeurs personnalisent ce mode et non pas qu'ils copient les éléments de leur jeu. Ajoutant même, qu'il fallait montrer de nouvelles versions intéressantes du mode, car selon lui, si « c'est juste une pâle copie, alors le genre n'évolue pas et les gens vont se lasser. »

Seulement aujourd'hui, les choses en sont arrivées à un point où PUBG Corporation a intenté, en janvier dernier, une action en justice contre Epic Games Corée, demandant ainsi au tribunal du district de Séoul de trancher sur le fait que Fortnite ait, ou non, copié PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS. 
Il est vrai que nous avons demandé une injonction alléguant une violation du droit d'auteur. Cependant, il est difficile de vous dire tout de suite les détails et l'avancée de l'affaire. 
Selon le site Inven Global, de son côté Epic Games Corée a déclaré que pour le moment il n'y avait rien à dire, étant donné que l'affaire est toujours en cours. Par ailleurs, certaines rumeurs indiquent que cette action en justice, risque de pénaliser le partenariat entre Neowiz, la société en charge de cybercafés en Corée et Epic Games. En effet, les deux entreprises avaient, en janvier dernier, signé un accord pour proposer Fortnite, d'ici le second trimestre, dans les salles appartenant à Neowiz
Nous n'étions pas au courant de la plainte à l'époque, et nous ne faisons que passer un accord pour fournir les services stables à Epic Games et aux parties liées en Corée du Sud. Le retard actuel des services de cybercafé n'est aucunement lié à la poursuite. Comme nous l'avons déjà dit, notre objectif est d'améliorer l'optimisation et le degré d'achèvement.
- Un représentant de Neowiz.
Quoi qu'il en soit, il faudra attendre un moment avant de connaitre le délibéré de la justice coréenne, mais il y a fort à parier que cette affaire ne gène en aucun cas les millions de joueurs pour lancer une nouvelle partie sur PUBG ou sur Fortnite.
Source : Inven Global

Ces articles pourraient vous intéresser

PUBG
PUBG Mobile est banni en Inde causant l’interpellation d'au moins 16 joueurs
Le récent bannissement de la version mobile de PUBG dans certaines villes en Inde a déjà entraîné plusieurs arrestations de joueurs. Jusqu'à maintenant, c'est au moins seize interpellations qui ont été recensées.
PUBG
Brendan Greene quitte PUBG pour se consacrer à un nouveau projet
Celui qui a mis au monde l'un des battle royale les plus populaires va quitter le développement de PUBG pour travailler sur un autre projet, toujours au sein de PUBG Corp.
PUBG
PUBG réintègre la caisse de ravitaillement de joueur
La caisse de ravitaillement de joueur, ou Player Care Package en version originale, permet aux adeptes du battle royale de récupérer diverses récompenses. Cette dernière avait été supprimée suite à des bugs, mais les développeurs souhaitent la réintégrer.
PUBG
PUBG : Les développeurs vont modifier Erangel
Les développeurs du battle royale ont pris la parole quant aux modifications qui seront apportées prochainement sur les loots, étant donné que les dernières rumeurs laissaient présager que certains changements pourraient être mis en place.