Strix Helios RGB : Test du boîtier ASUS ROG

Qu'il s'agisse d'intégrer une configuration imposante ou simplement de profiter du meilleur d'un boîtier, ASUS ROG propose son tout nouveau Strix Helios RGB qui combine un ensemble conséquent de technologie. À l'occasion de notre partenariat pour le PCDIY, nous avons eu l'occasion de le tester dont voici notre avis.

Strix Helios RGB : Test du boîtier ASUS ROG
Publié le 24 juin 2022
par Mathieu Vandenburie
0
Dans le cadre de l'opération ASUS PCDIY, que nous avons réalisée avec ASUS ROG, il était question de monter une configuration complète et identifiable/achetable directement depuis leur site. Plus d'informations dans notre article : Bien monter son PC Gamer en 2022.

DSC_0178

L'extérieur

Le premier contact avec le Strix Helios RGB se fait dès la sortie de son emballage. Imposant sous toutes ses formes, ce dernier ne manquera pas de vous surprendre par l'ensemble des éléments qui le composent. N'hésitez pas à vous faire aider par un tiers lors de la manutention. Par ailleurs, du papier bulle et des surfaces de stockage lisses sont à prévoir. 

Châssis

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le boîtier Strix Helios RGB associe solidité et fragilité. En effet, son armature en aluminium brossé propose un rendu raffiné, agressif et robuste tandis qu'il est également équipé de trois panneaux en verre trempé. Ne faites pas fausse route pour autant, car, même si le verre est un élément plus fragile pour ce type de périphérique, l'assemblage et les méthodes de fixation permettent de facilement éviter les à-coups hasardeux qui pourraient détériorer l'un des panneaux. Qui plus est, celui frontal dispose d'un rétro-éclairage RGB qui ne manque pas de caractère tout en finissant d'affiner le design du Strix Helios RGB. Néanmoins, le boîtier devra être manipulé avec précaution et les panneaux en verre trempé avec le plus grand soin lors du montage/démontage. 

Finalement, la face supérieure est équipée d'une sangle permettant de rendre le boîtier plus nomade, surtout au vu de son poids une fois entièrement monté. Le panneau supérieur est équipé de 4 ports USB 3.2 ainsi que d'un port USB-C. Un bouton d'alimentation et de reset ornent le même endroit, tandis que, proches des flancs, se trouvent ceux permettant de régler, à la volée, la vitesse des ventilateurs ainsi que le RGB du boîtier. 

_DSC5152

Vitres

Comme dit précédemment, ce sont elles qui donnent le plus de cachet au boîtier tout en le rendant plus fragile. Bien sûr, à la vue du prix de ce dernier, il est évident de le manipuler avec précaution. Pour rendre le tout plus rigide, les verres sont trempés et solidement positionnés sur le châssis. De plus, c'est même la première fois que nous voyons ce montage, les vitres sont posées sur un système de pivot qui bloque leur rotation. Pour simplifier, lorsque vous appuyez sur le bouton à l'arrière du boîtier et destiné à libérer les panneaux latéraux, ces derniers ne peuvent pas pivoter plus de 10 ou 15° avant d'être bloqués.

_DSC5176
Cela évite les erreurs de manipulation où la vitre se déboitait toute seule et allait taper le bureau ou la table sur laquelle vous travaillez. Ce système est le bienvenu pour tous les maladroits et prouve que le constructeur s'intéresse au confort d'utilisation des consommateurs. Un espace sous la vitre permet de passer la main pour pouvoir facilement soulever cette dernière et éviter qu'elle ne glisse.

À l'arrivée, elles sont protégées par un film plastique de part et d'autre de la vitre. Toutefois, on note que le panneau avant n'est pas amovible, mais dispose d'une gravure qu'il s'illumine par le biais de LED RGB insérées sur les flancs du châssis retenant cette dernière. Un rendu agréable qu'il sera possible de modifier ou même désactiver, directement depuis la partie supérieure du boîtier ou via le logiciel Aura

ApplicationFrameHost_EKEc1pxHaP

Filtres

Chaque constructeur y va de sa technologie pour intégrer les filtres au mieux, bien qu'ils soient généralement toujours positionnés au même endroit. Ici, ASUS nous fait profiter de filtres aimantés avec un espace dédié à la préhension afin de les retirer facilement. Enfin, même si le panneau avant n'est pas modulable, le filtre associé est tout aussi facile d'accès que de retrait. Le boîtier dispose donc de trois filtres amovibles situés sur la face avant, dessus et dessous.
pic_Dust_Filters

L'intérieur

L'aspect extérieur étant important, c'est dans le boîtier que la majorité de l'action se passe. Qu'il s'agisse de monter votre configuration, choisir les composants adaptés, la ventilation ou simplement le management de câble, la composition d'une tour en dit long sur les possibilités qu'elle propose.

Espace disponible

Sans étonnement, le Strix Helios RGB est une grande tour des plus spacieuses. Ne serait-ce qu'au déballage, difficile d'avoir des doutes. Elle peut accueillir tous les formats de carte mère, allant de la Mini-ITX à l'EATX. On note qu'un espace suffisant est laissé sur la partie supérieure, pour accueillir au mieux des ventilateurs ou un AIO, tandis que sur la zone inférieure, même avec une ATX/EATX, un espace est laissé entre la CM et le cache d'alimentation (qui est, de toute manière, modulable pour faciliter le montage). De quoi monter plus facilement vos câbles sur la carte mère. Comme dit précédemment, les panneaux étant facilement démontables, bien qu'en verre, l'accès est facilité à tout moment pour faire vos modifications. Un bon point quand on voit le poids final de cette tour qui ne sera pas aisée à déplacer, malgré ses sangles de transport. 

DSC_0391
Enfin, jusqu'à trois cartes graphiques à l'horizontale ou deux cartes graphiques à la verticale peuvent être montées. Point fort, un support est fourni pour l'installation à la verticale et des loquets permettent de soutenir la ou les cartes à l'horizontale. Cela étant, l'installation à la verticale des cartes graphiques nécessite l'usage d'un câble montant qui n'est malheureusement pas compris dans le pack et donc, vendu séparément.

Ventilation et montages possibles

Avec un boîtier aussi imposant, nous sommes en droit de nous attendre des montages de configurations conséquentes et, par définition, le besoin de ventiler au mieux. Si les flancs ne permettent pas d'évacuer la chaleur, nous retrouvons les ventilateurs sur la zone supérieure, arrière et même avant puisque la vitre frontale est décalée du boîtier, certainement pour en améliorer le flux. Il n'est toutefois pas possible de monter de ventilateurs face à nous à l'intérieur du boîtier, comme il est possible de le voir chez certains concurrents. Cela étant, toute place est bonne à prendre à l'intérieur, ne serait-ce que pour réaliser un montage et câblage qualitatif.

DSC_0380
Chaque secteur de ventilation a des caractéristiques propres, tout en proposant une bonne polyvalence. Si l'arrière ne supporte qu'un seul ventilateur entre 120 et 140 mm, les deux autres capacités accueilleront facilement trois ventilateurs ou même des radiateurs. Nous notons, pour finir, que la face avant peut largement soutenir un radiateur de 420 mm équipé de trois ventilateurs en 140 mm, de quoi permettre un flux d'air très performant à condition d'équiper convenablement les autres zones. le Strix Helios RGB est initialement équipé de trois ventilateurs avant pour un arrière afin d'obtenir un flux transversal. Pour le reste, il dispose d'un espace dédié à l'installation de pompes et d'un réservoir de watercooling

ventilos

Câbles et ouvertures

Parlons tout d'abord de l'ensemble des composants démontables. Pour simplifier, l'ensemble support de carte graphique peut se déplacer sur la longueur pour permettre le positionnement des cartes ATX et EATX. En prime, un disque SSD peut venir se fixer sur la partie supérieure de ce dernier afin de ne perdre aucune place. Le bloc d'alimentation se scinde en deux parties pour donner accès à votre alimentation, mais également aux racks de rangement pour les disques durs.

DSC_0376
Par ailleurs, ce dernier est facilement enlevable à l'aide d'un tournevis cruciforme. Point fort de ce cache, il dispose d'une ouverture au niveau de l'alimentation pour permettre de la voir à tout moment. Cela peut paraître innocent ou inutile, mais prend tout son sens avec l'installation d'une alimentation disposant d'un écran LCD comme le propose la THOR.

DSC_0399

À l'arrière du boîtier, un cache transparent permet, pour les néophytes comme les confirmés, de dissimuler le câble tout en laissant passer les effets lumineux, pour ceux qui souhaiteraient installer des strips ou du matériel RGB, comme un SSD, à cet endroit. De nombreux passe-câbles sont également disposés afin d'améliorer le rendu visuel lors du management de câble, et ce, quel que soit votre niveau en la matière. Le précâblage d'origine est très qualitatif pour donner envie de conserver un visuel du genre. 

Finalement, qu'il s'agisse du boîtier, des supports, du cache d'alimentation ou simplement des vitres, tout est simplifié pour permettre l'installation des composants, le passage des câbles ainsi que l'optimisation. Pas de réels défauts à l'horizon pour le Strix Helios RGB qui, malgré son prix un peu élevé, vous permettra d'aller au bout de vos envies de configurations, sans compromis. 

DSC_0511
Un concours est organisé avec notre partenaire Instant Gaming, lequel vous permet de repartir avec le jeu vidéo de votre choix, des crédits FIFA ou des V-bucks.

Pour participer, vous n'avez qu'à cliquer sur le lien suivant → Choisir mon jeu vidéo !

Conclusion

Le boîtier Strix Helios RGB est clairement un ténor dans son genre. Fort de composants de qualités, associés à une place impressionnante pour un châssis robuste, il accueille, sans trop de peine, la totalité des configurations. Pour finaliser, le rendu RGB de la vitre frontale ainsi que la fenêtre de visibilité sur l'alimentation viennent clôturer l'agréable aspect de cette tour. Néanmoins, elle reste imposante, fragile selon l'utilisation, pour un budget qui ne conviendra pas à tous.
  • Poignets de transport ...
  • Système de fixation des vitres
  • Visibilité des produits et RGB
  • Démontage facile
  • Filtre facilement accessible
  • Renfort de cartes graphiques
  • Design
  • ... Mais imposante et lourde
  • Les vitres restent des éléments fragiles
  • Prix
17
Châssis 10
Nomade 7
Fonctions 9
Qualité-Prix 8
Smiley tranquille0 Smiley heureux0 Smiley amoureux0 Smiley effrayé0 Smiley triste0 Smiley démon0

Ces articles pourraient vous intéresser

Coin Master : Liens des tours, spins et coins gratuits
Coin Master 13 août 2022

Coin Master : Liens des tours, spins et coins gratuits

Retrouvez les liens Coin Master du jour vous permettant de récupérer des tours, spins et coins gratuitement.
Tower of Fantasy Codes (Août 2022)
Tower of Fantasy 13 août 2022

Tower of Fantasy Codes (Août 2022)

Retrouvez une liste de tous les codes d'échange (appelés Viauncode) actifs et disponibles sur Tower of Fantasy, vous permettant de récupérer de nombreux bonus !
Roblox : Codes Doodle World (Août 2022)
Roblox 13 août 2022

Roblox : Codes Doodle World (Août 2022)

Retrouvez une liste de tous les codes disponibles sur le jeu Doodle World de Roblox afin de récupérer du cash, des Doodle ou des ressources gratuitement.

0 commentaire