Publié le
par Alice .J
10 818
points

Rocket League reçoit une salve d’évaluations négatives après l'annonce de son rachat par Epic Games

Epic Games s'est récemment offert le studio développeur de Rocket League, Psyonix, ce qui a provoqué le mécontentement d'un certain nombre de joueurs, au point où une salve d’évaluations négatives est apparue sur sa page Steam.
À lire également
Rocket League : Epic Games s'offre le studio de développement Psyonix
Mercredi dernier, nous apprenions le rachat de Psyonix par Epic Games, les joueurs n'ont visiblement pas apprécié cette nouvelle et ont décidé de montrer leur mécontentement en laissant des avis négatifs sur la page Steam de Rocket League. En effet, un pic de mauvaise évaluation peut être observé, de plus dans la section commentaires, Epic Games est mentionné et fortement critiqué à de très nombreuses reprises. 


Les évaluations utilisateurs sont même passées de très positives à mitigées pendant quelques instants avant que les administrateurs de Steam ne comprennent que ces mauvaises notations sont uniquement liées au rachat et non à la qualité de Rocket League.

En fouillant un peu dans la section commentaires de la page de Rocket League, on comprend très rapidement que le rachat de Psyonix n'est pas vraiment ce qui dérange les joueurs. En effet, depuis le début de l'année, Epic Games semble être le porte-étendard du boycott de Steam. De très nombreux titres parus ces derniers temps sont des exclusivités Epic Games, on note par exemple Borderlands 3The Division 2 ou encore Metro Exodus. Les joueurs ont très mal réagi face à cette "malhonnêteté ", car un rachat par Epic Games signifie également que le titre risque d'être retiré de la bibliothèque de Steam et sera exclusivement disponible sur l'Epic Games Store. À ce propos, Psyonix a tenu à rassurer tout le monde grâce à un tweet, affirmant que Rocket League restera sur Steam et que, par conséquent, tous les propriétaires de Rocket League sur Steam peuvent continuer d'y jouer sans aucun problème.

Ce lynchage des joueurs sur Rocket League a été évité grâce au système mis en place par Steam, le "off-topic review bombs". Tout d'abord qu'est-ce que le review bombs ? Eh bien, c'est ce qu'a subi Rocket League, c'est tout simplement lorsqu'un important nombre d’utilisateurs de Steam donnent des avis négatifs sur un jeu dans le seul but d'impacter les ventes et donc de pénaliser les développeurs et éditeurs. Pour contrer cela, le "off-topic review bombs" a été mis en place. Le fonctionnement de ce système de modération est très simple, l’algorithme du site a été modifié et lorsque les évaluations paraissent suspectes, une équipe de modérateurs est notifiée et se charge de vérifier la page ciblée par le signalement. Très récemment, Metro Exodus a également été victime de review bombs, car le titre de Deep Silver avait lui aussi quitté Steam pour rejoindre l'Epic Games Store.

Si vous souhaitez vous procurer Rocket League, vous pouvez bien sûr vous rendre sur Steam, mais sachez que notre partenaire Instant Gaming propose la version PC du jeu à 8.25 € au lieu de 20 € soit 59 % de réduction et la version Xbox One à 9.99 € au lieu de 20 € soit 50 % de réduction.
5
2
3
1
2
51

Ces articles pourraient vous intéresser

Rocket League

Rocket League s'associe avec Beat Saber

Quelques jours après nous avoir détaillé le fonctionnement des Blueprints, Psyonix annonce un partenariat avec le jeu de rythme en réalité virtuelle, Beat saber, grâce auquel un DLC Rocket League x Monstercat est d'ores et déjà téléchargeable, ainsi que de nombreux cosmétiques gratuits sur Rocket League, récupérables lors de votre prochaine connexion.
Rocket League

Rocket League : Comment fonctionneront les Blueprints ?

Alors que Blueprints devraient être disponibles dès le mois prochain sur Rocket League, Psyonix, le studio en charge du développement du titre, apporte plus d'informations sur ces derniers, tout en nous expliquant ce qui arrivera à nos inventaires.
Rocket League

Rocket League : Des stickers animés universels en récompense de la saison 12

Alors que Rocket League approche tranquillement mais surement de son cinquième anniversaire, Psyonix, le studio en charge du développement du titre, n'a cessé de faire de son mieux pour améliorer l'expérience des joueurs, qu'elle soit liée à la compétition ou alors à la personnalisation.

0 commentaire