Publié le
par Jules Bosc
4388
points

Les Jeux olympiques et Intel s'associent pour créer l'Intel World Open 2020 sur Rocket League et Street Fighter V

Le Comité international olympique et la marque de processeur, Intel, se sont associés afin d'annoncer l'Intel World Open, une compétition esportive qui aura lieu à l'approche des Jeux olympiques d'été 2020 à Tokyo, au Japon.
À lire également
KFC tease un événement Rainbow Six: Siege, de l'argent et du poulet à gagner
Il y a deux ans, lors des Jeux olympiques d'hiver à Pyeongchang, un tournoi sur le jeu StarCraft 2 avait été organisé quelques jours avant le lancement de l'événement sportif, portant le nom d'Intel Extreme Masters, remporté par la joueuse canadienne Sasha " Scarlett " Hostyn. L'expérience sera réitérée, dans une formule quelque peu modifiée, avec les Intel World Open, une compétition contenant, pour l'instant, deux jeux à son actif, Rocket League et Street Fighter V.

L'Intel World Open comportera deux compétitions sur les deux jeux cités auparavant, ayant chacun 250 000 dollars de cashprize, pour un total de 500 000 dollars. La salle de concert Zepp DiverCity accueillera Intel et le Comité international olympique pour la finale, du 22 au 24 juillet 2020 et pour conclure au mieux cette compétition, le coup d'envoi des Jeux olympiques sera donné à la fin de l’événement. 


Les qualifications se feront dans un premier temps en ligne, permettant ainsi à tout joueur souhaitant concourir d'obtenir une chance de représenter son équipe nationale. Ensuite, il y aura une épreuve de qualification, durant l'Intel Extreme Masters Katowice, en Pologne début juin, pour déterminer quelles seront les équipes qui s'affronteront lors de la finale à Tokyo. Pour information l’Electronic Sports League, étant l'un des partenaires d'Intel, assurera la production des événements, dont l'IEM.


Le choix des jeux

Rocket League et Street Fighter V sont deux jeux très différents l'un de l'autre, mais ceci dit dans le monde de l'esport, ils rentrent tous les deux dans la même et unique case en faisant partie des titres les plus compréhensibles.

Rocket League de Psyonix, maintenant sous l'égide d'Epic Games, est un jeu très simple puisque ce n'est que du football avec des petites voitures, elles-mêmes équipées de propulseurs lui permettant de longer les murs et s'élever dans les airs. 

Street Fighter V de Capcom, est encore plus facile à comprendre puisque celui-ci s'appuie sur des combats, de la même sorte que la boxe, mais affichant à l’écran de grandes barres de santé pour indiquer l'état du joueur ainsi que du match.
Lorsque nous travaillons avec le CIO et que nous étudions sur un projet comme l'Intel World Open, nous recherchons vraiment un public plus large et le plus accessible, et ces deux titres sont vraiment compatibles à cela. Ces deux jeux sont ce que le consommateur ou le spectateur moyen peut regarder et comprendre sans même y jouer, ce qui n'est malheureusement pas toujours le cas dans l'esport. C'est donc très logique de travailler en collaboration avec ces deux titres.
- Mark Subotnick, Directeur du développement commercial jeux et esport d'Intel.
Probablement que d'ici plusieurs années de grandes compétitions esportives seront organisées en amont ou durant les Jeux olympiques, cependant, cette action permet déjà de faire connaitre à un maximum de personnes ce que l'esport est, afin de faire potentiellement changer les idées de certains.
Source : Intel
3
0
3
0
0
0

Ces articles pourraient vous intéresser

Rocket League

Rocket League s'associe avec Beat Saber

Quelques jours après nous avoir détaillé le fonctionnement des Blueprints, Psyonix annonce un partenariat avec le jeu de rythme en réalité virtuelle, Beat saber, grâce auquel un DLC Rocket League x Monstercat est d'ores et déjà téléchargeable, ainsi que de nombreux cosmétiques gratuits sur Rocket League, récupérables lors de votre prochaine connexion.
Rocket League

Rocket League : Comment fonctionneront les Blueprints ?

Alors que Blueprints devraient être disponibles dès le mois prochain sur Rocket League, Psyonix, le studio en charge du développement du titre, apporte plus d'informations sur ces derniers, tout en nous expliquant ce qui arrivera à nos inventaires.
Rocket League

Rocket League : Des stickers animés universels en récompense de la saison 12

Alors que Rocket League approche tranquillement mais surement de son cinquième anniversaire, Psyonix, le studio en charge du développement du titre, n'a cessé de faire de son mieux pour améliorer l'expérience des joueurs, qu'elle soit liée à la compétition ou alors à la personnalisation.

0 commentaire