PUBG

Interview des joueurs aAa PUBG : « À Oakland, on aura besoin de vous ! »

Publié le   par Florent Pateau
Alors que les IEM Oakland PUBG débuteront ce samedi 18 novembre, nous avons eu la chance de pouvoir nous entretenir avec les joueurs de l'équipe Against All Authority. L'occasion pour nous de vous proposer cet entretien avec l'une des meilleures équipes de la scène PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS. À lire également
*aAa* recrute les joueurs PUBG Evolve
À la veille de l'ouverture de la compétition, les quatre joueurs qui composent cette équipe, ainsi que Sahra "Sealph" Ben leur manageuse sont revenus avec nous sur leur expérience de la scène compétitive PUBG, mais également sur leur futur et celui du jeu.

Pour ouvrir cet entretien, nous avons commencé par demander au capitaine de cette équipe, Yoan "Shadow1k" Lingrand de se présenter, mais également d'introduire l'équipe avec laquelle il évolue de plusieurs semaines désormais.
Pourrais-tu commencer par te présenter mais également introduire tes trois coéquipiers ?

Yoan "Shadow1k" Lingrand, 28 ans. Capitaine de l’équipe *aAa* PUBG, composée de Shiv, Monkey et Oraxe, et streamer sur Twitch depuis 6 mois.
Concernant mes coéquipiers, Shiv est le joueur que j’ai connu en premier, avec qui j’ai gagné les tous premiers tournois duo organisés par aAa. A cette époque il était dans le Top EU au classement de PUBG. C’est en général lui le premier dans la mêlée ^^
Notre duo compose le noyaux dur de l’équipe telle qu’elle l’est aujourd’hui.
J’ai connu Monkey dans les débuts de PUBG, c'était déjà un joueur avec un gros potentiel. Quand nos chemins se sont croisés à nouveau, il avait énormément step-up. Nous avions besoin d'un joueur investi, qui avait envie de travailler et de progresser, et qui avait aussi envie de tenter l’aventure de la compétition. Monkey était le choix évident, et nous ne nous sommes pas trompés.
Oraxe est le petit dernier de la line-up. J’avais déjà joué avec lui plusieurs mois avant, c'était un joueur pro de Battlefield qui avait déjà fait ses preuves. On avait tous remarqué que le skill était bien présent, et il n’a pas fini de s’améliorer.
Aujourd’hui, nous sommes non seulement des coéquipiers mais nous devenons également de plus en plus amis, il règne une bonne ambiance dans notre groupe.
- Yoan "Shadow1k" Lingrand
Comme indiqué ci-dessus, Matthieu "Oraxe" Ribiere a récemment fait son arrivée au sein de cette équipe aAa, à la suite du départ de Alain "Yukie" Huber pour rejoindre une autre structure : Millenium.

« Après quelques semaines de réflexion et d’organisation, Millenium nous a également proposé de rejoindre leur structure, pour compléter l’équipe. »

Nous avons donc interrogé Oraxe sur sa récente intégration à cette line-up, ainsi que Shadow1k au sujet du départ de Yukie et la manière dont ils ont appréhendé ce transfert.
Tu as rejoins une équipe composée de trois joueurs qui évoluaient déjà ensemble depuis de longues semaines, comment s'est passée cette intégration pour toi ?

L’intégration s’est très bien passée, j’avais déjà joué avec ces trois joueurs avant de les rejoindre donc nous nous connaission déjà un peu. Par la suite les automatismes sont très vite arrivés, j’ai su m’adapter au style de jeu de mes coéquipiers afin d’y trouver ma place parmis eux..
- Matthieu "Oraxe" Ribiere
Il y a quelques semaines, Yukie, qui faisait partie de votre roster original, a décidé de rejoindre Millenium, comment avez-vous appréhendé ce changement ?

Nous étions au fait depuis plusieures semaines que Millenium avait proposé à Yukie et THZ de rejoindre leur structure en tant que duo. Par la suite ils devaient choisir deux autres joueurs pour compléter leur équipe, un recrutement en deux temps. Yukie nous a tout de suite mis au courant de l’offre qu’il avait reçu, en résultat de leurs performances à la Gamescom.
Après quelques semaines de réflexion et d’organisation, Millenium nous a également proposé de rejoindre leur structure, pour compléter l’équipe. Étant déjà coéquipier, cela aurait pu fonctionner, cependant, ça impliquait de nous séparer de Monkey qui avait montré du talent et de l’implication pour notre projet. 
Nous avons donc refusé et décider de patienter, dans l'attente d’une offre qui permettrait à tout le monde de continuer l’aventure, Shiv et moi pensions que Monkey avait sa place dans l’esport sur PUBG, nous souhaitions rester en équipe. 
Yukie a continuer de participer au tournoi avec nous, le temps que nous trouvions un 4e joueur pour compléter notre équipe, et nous l’en remercions. Dans cette situation, le changement n'a pas été vraiment brutal et soudain, nous avons eu le temps de nous y préparer. 
Oraxe s’est très vite adapté à l’équipe. Nous n'avons même pas eu à changer notre façon de jouer ou nos strats. Maintenant, rencontrer en face to face notre ancien coéquipier et nos collègues composant la team Millenium c’est fun, que l’esport français soit représenté dans la compétition sur PUBG c’est gratifiant !
- Yoan "Shadow1k" Lingrand
Avant même la signature des quatre compères au sein de la structure aAa, ceux-ci étaient accompagnés de leur manageuse : Sahra "Sealph" Ben. Nous avons donc profité de ce moment pour en savoir plus sur elle, sur son rôle, puis dans un second temps sur l'arrivée des joueurs dans leur nouvelle structure.
Pourrais-tu te présenter et nous expliquer ton rôle en tant que manageuse de cette équipe ?

Bonjour et merci pour cette interview, ceux qui me connaisse m’appelle “Sealph”, mon prénom est Sahra, et je suis graphiste de formation. Après avoir suivi l’équipe lors de sa première formation sous le nom de “Evolve”, j’ai été intégrée avec eux, dans l’équipe *aAa*, en tant que manageuse et motion designer. Je continue aujourd’hui ce que je faisais alors, mais encadrée par notre structure qui nous aide et nous oriente dans ce projet. Mon rôle en tant que manageuse est de gérer les aspects administratifs et communicationnels. Les inscriptions au tournoi, les mises en relations avec les acteurs de PUBG, la circulation des informations entre tous les membres de l’équipe et du staff, les aspects plannings et organisationnels en général prennent beaucoup de temps; une personne prenant en charge ce côté de l’équipe, leur permet de garder leur temps pour jouer, s'entraîner, streamer..etc. Communiquer sur leurs projets et résultats avec la communauté française est tout autant chronophage, je m’occupe également des réseaux sociaux. Mes aptitudes en graphisme et en design s’avèrent aussi utile, et j’ai en charge la partie créa et vidéos promotionnelles; un gros boulot, mais j’adore ce que je fais et je continue d’apprendre tous les jours.
- Sahra "Sealph" Ben
Après avoir passé de nombreuses semaines sur l'avant de la scène sans structure vous avez fait le choix de rejoindre aAa, qu'est ce qui a influencé cette décision et avez-vous été contacté par d'autres organisations ?

L’équipe a pris le temps de réfléchir à son projet et à son avenir; participer aux events online majeurs de la scène PUBG, c’était aussi un moyen de mettre un pied dans le côté compétitif du jeu. Les performances étant au rendez-vous, s’établir en tant qu’équipe capable de challenger les grandes équipes aux grands noms devenait envisageable. Nous avons été contactés par plusieurs structures, européenne et française et avons reçu plusieurs propositions. Nous avons rejoint une organisation qui est avant tout une grande famille, qui considère les joueurs et les membres de l’organisation d’un point de vu humain, et qui a su nous mettre dans des conditions optimales. L’encadrement et le soutien qu’*aAa* nous procure aujourd’hui nous conforte dans le fait que nous avons fait le bon choix.
- Sahra "Sealph" Ben
Depuis le lancement de PUBG, le nombre de joueurs à complètement explosé, battant même de nombreux records tel que celui du nombre de connectés simultanés sur Steam, mais les joueurs aAa ont font partie des premières équipes à se faire connaitre de la scène compétitive. Visionnaire où non, nous avons donc demandé à mOnKeY, les raisons de cette arrivée précoce.
Vous avez fait partie des premières équipes à rejoindre la scène compétitive de PUBG, est-ce une simple coïncidence ou est-ce que vous vous attendiez à un tel succès ?

Je pense que nous avions tous cette idée en tête que le jeu allait avoir un certain succès, mais pas à cette échelle. A peine sortie, le jeu avait déjà des lines up dans des grosses structures tel que TSM, C9, Liquid et j’en passe. Les tournois ont débuté très vite après la sortie du jeu, cela à pu apporter un avant goût sur le contenu en compétitions.
- Benjamin "mOnKeY" Lartigue
En route pour les IEM Oakland désormais. Le 28 et 29 novembre dernier, les hommes de Shadow1k ont réussi la très belle performance de se qualifier pour les IEM Oakland PUBG face à certaines des meilleures équipes de la scène compétitive PUBG. Succès où récompense du travail accompli ?
Le 28 et 29 novembre dernier vous avez réalisé une excellente performance en vous qualifiant pour les IEM Oakland lors d’une compétition réunissant 320 squad. Selon toi, est-ce que cette qualification a été une surprise ou une confirmation de votre travail ?

On savait que ce serait difficile de se qualifier, il y avait 320 équipes en compétition au départ et seulement 4 de retenues. Parmi elles beaucoup de grosse équipes professionnelles que nous connaissions bien. Nous avons travaillé plusieurs mois sur les plus grosses ligues, ou nous avons joué contre toutes ces teams. Nos résultats étaient concluants puisque nous sortions Top 2 du tournoi Auzom et PUBGonline. Donc nous pensions avoir nos chances mais nous n’ étions sur de rien, PUBG est un jeu ou la moindre erreur peut coûter cher. Notre but était de rester le plus constant possible, d'éviter les prises de risques trop importantes quand ce n’ etait pas necessaire. Et d'assurer un bon résultat à chaque round. Je pense que l'expérience acquise lors de toutes ces semaines de tournoi nous a grandement aidée. Cela confirme que nous progressons et que nous devons continuer dans cette voie !
- Yoan "Shadow1k" Lingrand
Entre l'importante médiatisation du jeu et leurs nombreux succès sur la scène internationale, les joueurs de Against All Authority font partie des noms les plus connus de l'e-sport PUBG. À l'approche de leur participation aux IEM Oakland PUBG, ceux-ci comptent donc sur vous pour les soutenir !

« La "hype" autour de notre équipe suite à la qualification aux IEM a été énorme. On espère que ce sera encore le cas sur les deux jours de compétition à Oakland »

Shiv est revenu sur leur célébrité naissante et le soutien de plus en plus important de la communauté francophone du jeu !
Avec la montée en puissance de l’e-sport sur PUBG, mais également les nombreux bons résultats de votre équipe, une communauté de fans commence à se créer autour de votre projet, qu’est ce que cela représente pour des compétiteurs comme vous ?

C’est vraiment quelque chose d’important pour nous, on a la sensation que les « viewers » vivent cette aventure avec nous !
La « hype » autour de notre équipe suite à la qualification aux IEM a été énorme. On espère que ce sera encore le cas sur les deux jours de compétition à Oakland, on aura besoin de vous !
Sur la scène internationale, les différents influenceurs nous considèrent désormais comme une top team, ce qui nous motive encore plus à performer sur les différents tournois.
J’aimerais en profiter pour, une nouvelle, fois remercier toutes les personnes qui nous soutiennent depuis de longs mois !

- Romain "Shiv" Hermann
Récemment, qu'il s'agisse en équipe ou individuellement tous les joueurs se sont surpassés, élevant très nettement leur niveau ! Shiv nous a donné son point de vue sur son récent record de kill réalisé lors de la première saison de l'Auzom Premier League tandis que oraxe a tenté de nous donner la clef de la réussite de aAa.
Tu as terminé avec le record de kill de la première saison de l’Auzom Premier League, est-ce une statistique seulement dû à tes bonnes performances lors de cette compétition ou à un rôle qui t’est attribué au sein de l’équipe ?

J’ai le rôle naturel de « front lane » dans l’équipe, ce qui m’amène le plus souvent à être le premier au contact des ennemis. C’est parfois compliqué mais cela me permet de sécuriser un ou deux kills avant mes coéquipiers.
Ce n’est pas un jeu où le joueur faisant le plus de frags est le meilleur, on a chacun nos rôles et sans le soutien de mon équipe, je n’aurais pas eu la possibilité de finir premier.
D’un point de vue personnel, ce fût une réelle satisfaction de finir devant des machines comme Scoom, Jembty ou mxey.
- Romain "Shiv" Hermann
5qtBKVV
En rejoignant cette squad, tu as intégré une équipe qui multiplie les bons résultats (Auzom, PUBGOnline, Curse Trials et même en duo avec Obsidius), quelle est selon toi la clé de ces succès ?

Selon moi, une très bonne cohésion et entente entre les joueurs ainsi que le fait de savoir reconnaître ses erreurs sont les facteurs clés de ces succès, je rajouterai aussi qu’on se fait tous totalement confiance ingame.
- Matthieu "Oraxe" Ribiere
Bien entendu ces nombreux succès et cette place dans les meilleures équipes de la planète créé des rivalités, mais selon mOnKeY, tout se fait avec respect et fair-play. 
On retrouve souvent les mêmes noms en haut de tableau de nombreuses compétitions majeures, est-ce que cela crée des rivalités entre les équipes de la scène internationale, mais également francophone ?

La scène compétitive PUBG est impressionnante; bien évidemment, des rivalités se créent car c’est la base même de la compétition. C’est ce qui permet d’entretenir une certaine motivation, hargne au sein même des équipes. Cette rivalité nous suit au quotidien que ce soit pour les stratégies, les prises de décisions.
D’un autre côté nous partageons et échangeons beaucoup avec leurs autres équipes, il y a aussi beaucoup de fair-play et du respect entre la plupart d’entre nous.
Les joueurs se sont d’ailleurs organisés entre eux, afin de mettre en place des scrims, et permettre des entraînements entre les grosses équipes que l’on voit en compétition.
- Benjamin "mOnKeY" Lartigue
Pour conclure les questions sur cette nouvelle équipe aAa, mOnKeY et Sealph nous ont parlé de leur travail pour faire de leur équipe la meilleure équipe possible, mais également de leur projet à plus long terme. 
Avez-vous mis en place des programmes d’entraînement fixes, modifié vos styles de vie ou réfléchis à la création d’une gaming house, comme peuvent le faire de nombreuses équipes sur des jeux comme Counter-Strike ou League of Legends, pour être placé dans les meilleures conditions de jeu possible ?

Progressivement nous entrons dans une routine, ou le rôle de chacun s'établit naturellement. Nous passons beaucoup de temps ensemble, nous nous parlons tous les jours depuis plusieurs mois, et nous sommes tous amis. Il devient alors facile de s’organiser sur les disponibilités des uns et des autres, mais nous avons un fonctionnement à court terme. Prévoir l'entraînement pour le lendemain, ou le surlendemain fonctionne très bien jusqu’à aujourd’hui, si un jour un organisation plus rigoureuse se fait ressentir, il faudra penser à quelque chose de plus organisé, mais pour l’instant ce n’est pas le cas. Les entraînements en bootcamp, c’est quelque chose d’essentiel pour une équipe, ça renforce la cohésion et les liens entre les joueurs, il est fort probable que ce soit mis en place dans un futur proche. On fera un vlog, promis !
- Sahra "Sealph" Ben
À l’heure ou la scène compétitive commence à se stabiliser, comment voyez-vous le futur pour votre équipe, quelles sont vos ambitions à plus long terme ?

Je ne pense pas que la scène compétitive se stabilise, au contraire. D’ici la fin de l’année avec la sortie du jeu, une nouvelle hype va naître et motiver les joueurs et structures à se lancer dans la compétition. Certaines structures françaises comme européennes sont encore frileuses, les compétition à cash prize montre que l’esport de ce jeu est en développement, et devrait finir de convaincre les sceptiques.
Pour nous, ce n’est que le début d’une grande aventure, nos ambitions vont évoluer au fur et à mesure. Pour l’instant, nous sommes concentré sur les IEMS, et pouvoir donner le maximum de nous même. Nous rencontrer là bas va renforcer les liens, et nous allons jouer en lan pour la première fois tous ensemble, j’ai hâte.
- Benjamin "mOnKeY" Lartigue
Ce lundi, 13 novembre, Shiv était l'invité de DominGo et Tweekz sur le plateau de l'émission beIN eSports.

sabH9Os
Nous lui avons donc demandé ce qu'il avait pensé de ce passage télévisé et de l'avenir de PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS sur ce média.
Tu as été invité dans l’émission beIN eSports diffusé ce lundi 13 novembre, comment as-tu vécu cette expérience télé et crois-tu que, à l’instar de Counter-Strike sur C8 ou FIFA sur la chaîne l’Equipe, PUBG peut avoir sa place sur ce média ? (Si tu souhaite parler du contenu de l’émission, aucune information ne sera publié avant sa diffusion TV)

C’était un peu déroutant au départ, mais toute l’équipe de beIN m’a tout de suite mis en confiance et cela s’est très bien passé ! Merci à eux pour l’invitation, c’est une expérience unique !

Je pense qu’à terme, une fois le jeu bien travaillé, notamment sur le mode spectateur, il est possible qu’on puisse voir du PUBG à la télévision. Il est plutôt simple à comprendre, attire les plus grosses structures eSport, et très intense sur les fins de partie !
- Romain "Shiv" Hermann
Finalement, oraxe a conclu ce long entretien en nous parlant du futur du jeu et de ce qu'il pensait du travail de Bluehole sur les systèmes de saut et d'escalade.
On a récemment pu voir que les développeurs de Bluehole travaillent sur une nouvelle carte et un nouveau système de saut et d’escalade, que penses-tu de ces changements dans le jeu ? En tant que joueur compétitif, penses-tu que ces changements sont importants à court terme pour le jeu ?

Je n’ai pas encore eu l’occasion de pouvoir tester ce nouveau système, mais je pense que cela va rendre les combats encore plus intenses, on pourra aussi atteindre à des zones impossibles d’accès auparavant. Pour répondre correctement à cette dernière question il faudra que je teste le vaulting d’abord!
- Benjamin "mOnKeY" Lartigue
7
0
6
0
0
1

Ces articles pourraient vous intéresser

PUBG
PUBG : 90 000 joueurs ont été bannis en une semaine
L'histoire entre PUBG et les tricheurs perdure depuis la sortie du jeu en mars 2017, mais il semble qu'encore une fois, à la fin, ce sont les développeurs qui gagnent.
PUBG
PUBG : Une date de sortie officielle et du contenu exclusif dévoilés sur PS4
Après une pléthore de rumeurs, Sony et PUBG Corp. ont enfin officialisé l'arrivée du battle royale sur PS4. Pour l'occasion, les futurs joueurs ont la possibilité d'obtenir des skins exclusifs s'ils précommandent le jeu.
PUBG
PUBG : Une page de précommande est apparue sur le PlayStation Store
Ce n'est toujours pas officiel, mais le portage de PUBG sur PS4 n'est plus qu'une question de temps, puisqu'une nouvelle preuve a fait son apparition sur le PlayStation Store.
PUBG
PUBG débarque dans le Xbox Game Pass
Lors de la X018 qui s'est tenue ce samedi soir, nous avons appris que le célèbre battle royale PUBG, allait être ajouté au Xbox Game Pass. Les futurs joueurs ne seront donc plus obligés de dépenser les 30 euros nécessaires pour l’acquérir.