The Last of Us: Part II devait être un monde ouvert avec plusieurs hubs différents

Initialement, l'expérience de The Last of Us: Part II ne devait pas être celle que nous connaissons aujourd'hui.
 
Attention, avant de poursuivre votre lecture, nous devons vous informer que cet article contient quelques spoilers majeurs de The Last of Us: Part II. Cependant, il est intéressant d'en apprendre davantage sur ce que devait être le jeu à l'origine.

Quelques jours après sa sortie, The Last of Us: Part II continue de nous partager ses quelques secrets de développement. Si ce dernier a dû voir son contenu s'amoindrir, nous apprenons cette fois-ci que le monde ouvert que nous connaissons n'est pas celui qu'il était à l'origine.

The Last of Us: Part II est considéré comme le plus gros jeu de Naughty Dog, et si ce dernier ne possède pas de monde ouvert, il propose alors une approche linéaire. Malgré une section d'un monde semi-ouvert, l'exploration libre est très restreinte et les joueurs doivent suivre le fil conducteur. 

Cependant, Neil Druckmann, directeur de Naughty Dog, a déclaré lors du podcast Beyond d'IGN, disponible sur PlayStationLifeStyle, que The Last of Us: Part II devait à l'origine proposer un monde ouvert avec plusieurs hubs différents. Les joueurs devaient commencer le jeu en incarnant Abby, et une fois secourus par Joel et Tommy, les joueurs auraient dû passer un certain temps à jouer dans la ville de Jackson, premier hub de ce monde ouvert. Après plusieurs missions effectuées, le personnage d'Abby aurait dévoilé son identité à un moment critique de l'histoire, cette dernière finissant par tuer Joel.

Après cela, Ellie serait partie en quête de vengeance, se dirigeant alors vers Seattle, second hub de ce que devait être le monde ouvert. C'est alors que les joueurs auraient dû partir à la traque des personnes responsables de la mort de Joel, afin de se venger.

Si toutes ces possibilités de monde ouvert ont été supprimées de la version finale, Neil Druckmann explique que le studio a finalement décidé que les idées de celui-ci étaient en désaccord avec l'histoire qu'ils voulaient raconter, la façon dont celle-ci se serait déroulée. Également, à l'époque du développement du jeu, la co-scénariste Halley Gross venait de rejoindre l'équipe, cette dernière aidant alors à déterminer les plus grandes idées du jeu, ce qui a poussé le studio à prendre la décision de déterminer les premières heures de jeu, ces dernières se déroulant alors après la mort tragique de Joel. 

Pour rappel, The Last of Us: Part II est disponible en exclusivité sur PlayStation 4 depuis le 19 juin dernier.
Un concours est organisé avec notre partenaire Instant Gaming, lequel vous permet de repartir avec le jeu vidéo de votre choix, des crédits FIFA ou des V-bucks.

Pour participer, vous n'avez qu'à cliquer sur le lien suivant → Choisir mon jeu vidéo !
Smiley tranquille1 Smiley heureux0 Smiley amoureux2 Smiley effrayé0 Smiley triste1 Smiley démon0

Ces articles pourraient vous intéresser

PlayStation enregistre son meilleur trimestre fiscal
TLOU 2 04 août 2020

PlayStation enregistre son meilleur trimestre fiscal

L'heure est aux bilans financiers du premier trimestre fiscal de l'année 2020, et PlayStation peut se réjouir de ses derniers chiffres enregistrés.
The Last of Us: Part II a nécessité une équipe de 2 000 personnes et 14 studios différents
TLOU 2 27 juillet 2020

The Last of Us: Part II a nécessité une équipe de 2 000 personnes et 14 studios différents

Le dernier jeu en date de Naughty Dog n'a pas fini de nous dévoiler ses secrets. Nous apprenons que The Last of Us: Part II a nécessité une énorme équipe de développeurs, mais également plusieurs studios externes.
The Last of Us: Part II : La fin devait normalement être plus sombre
TLOU 2 17 juillet 2020

The Last of Us: Part II : La fin devait normalement être plus sombre

Nous continuons d'en apprendre davantage sur les coulisses du plus gros jeu de Naughty Dog, The Last of Us: Part II. L'équipe de développement n'a pas hésité à effectuer plusieurs changements, modifiant totalement le dénouement de l'histoire.

0 commentaire