ONE : Test du siège BACKFORCE

Que ce soit pour travailler ou jouer, avoir une bonne assise est primordial afin de rester confortable à l'application. Bien que de nombreuses marques soient déjà emblématiques, BACKFORCE cherche à intégrer le marché français après de nombreux retours élogieux en Allemagne. Nous avons eu le BACKFORCE ONE en main, dont voici notre avis.

ONE : Test du siège BACKFORCE
Publié le 29 avril 2022
par Mathieu Vandenburie
0

Caractéristiques

L'ensemble des données qui suivent sont pour un siège de type « Régular ».
  • Taille recommandée : 151 - 192cm
  • Poids maximum : 45 - 130 kg
  • Revêtement : Coque arrière en matière synthétique, noire - assise similidaim - dossier similicuir & daim
  • Coussins : Aucun
  • Ajustabilité du dossier : de 25° maximum
  • Couleurs : 7 coloris. 5 classique, 2 doubles 
  • Garantie : 10 ans (extension de garantie possible 2 ans)
  • Hauteur totale : 130 - 141 cm
  • Prix : 533,00 €

Des gammes simples et personnalisables

BACKFORCE est la toute nouvelle marque de l'entreprise familiale allemande Interstuhl Büromöbel GmbH & Co. KG. Spécialisé depuis 50 ans dans le développement de solutions d'assise, BACKFORCE propose une seule gamme de chaises gaming déclinée selon deux formats. La « classique » BACKFORCE ONE ainsi que son homologue Deluxe la BACKFORCE ONE PLUS.

chrome_V8Bt8YQlKU
Point intéressant, le constructeur donne la possibilité à l'utilisateur de créer son propre modèle de chaise, selon des standards préétablis. Ainsi, vous pouvez choisir la couleur du fauteuil, mais également décider de modifier les épaulettes, qui sont scratchées, sur lesquelles nous reviendrons par la suite.

Unboxing

Nous portons un intérêt particulier au contenu ainsi qu'à l'emballage du produit qui reste le premier contact avec celui-ci. Concernant le BACKFORCE ONE, nous sommes déçus par l'organisation où certains éléments ne semblent pas avoir de place attitrée. De plus, quelques éléments étaient poussiéreux. On note tout de même qu'il faut garder le carton, puisqu'il servira pour l'assemblage final entre l'assise et le dossier. 

_DSC5447

Le retour du chat

Pour ne pas changer une équipe qui gagne, Coca, le chat, s'est fait un malin plaisir de courir dans le carton du siège. À noter toutefois que l'ensemble des éléments sont séparés par des emballages en papier bulle, mais ne disposent pas de mousses intercalaires. Cela n'a, néanmoins, pas empêcher Coca de vivre sa meilleure après-midi. 

_DSC5446

Le montage

BACKFORCE casse les codes en proposant un montage atypique consistant à emboiter une platine se situant en partie basse du dossier, à un emplacement de même gabarit se situant à l'arrière de l'assise. Le carton du fauteuil gaming sera utile pour celles et ceux qui souhaitent monter leur siège seul, bien qu'il soit judiciable de le faire à deux. Finalement, malgré une notice de montage explicative détaillée, la fixation arrière n'était pas intuitive. De fait, nous nous sommes rabattus sur la vidéo de montage YouTube à l'aide du QR code fourni avec la notice du siège. 

_DSC5465
 

Zoom sur les composants

Revêtement et format

Le constructeur profite au maximum de l'association de composants, à la fois confortables, rigides et souples. Ainsi, il s'assure un ensemble performant sous toutes ses coutures et qui se veut convaincant au premier abord. On note toutefois que le simili daim assimile et stock facilement les poils de chat et la poussière. Par ailleurs, à la réception, ce dernier était légèrement poussiéreux. 

Dossier

Avec une forme légèrement ondulée pour un revêtement rigide à l'arrière et combiné à l'avant, le dossier fait forte impression dès son déballage. Le constructeur en profite pour mettre l'accent sur le dossier du BACKFORCE ONE et son aspect multicouche. Ainsi, votre dos profite du meilleur de cette association qui contraint une certaine position.
014_19-08-2019_GamingChair_Stand-Frame_RED
Le dossier est peu baquet, mais assez pour accueillir au mieux votre dos. Le mélange de revêtements donne un ressenti atypique, lequel combine un maintien rigide et moelleux. Nous n'avons donc pas l'impression de nous enfoncer dans le siège, sans que sa rigidité en soit une torture pour autant. Un savant mélange qui saura conquérir les plus sceptiques d'entre vous. 

Cela étant dit, le dossier se veut simple et sans option supplémentaire. Il se conforte par l'utilisation de matériaux qualitatifs et robustes afin de ne proposer ni support lombaire intégré ni coussin de même acabit. Il va tout de même sans dire que le soutien est très confortable, à condition d'utiliser le siège en station assise exclusive. De plus, le coussin de tête est directement intégré au dossier. Plus compact et rigide que la concurrence, il est également positionné plus loin. La posture pour l'atteindre est inhabituelle, mais fait corps avec la forme du dossier. Difficile de dire si l'utilisation en est plus ou moins confortable tant la position vous poussera très souvent à vous en passer.  

_DSC5477

Assise

Nous restons dans l'aspect atypique, puisque l'assise en impose par sa hauteur. Ce point vient en contraste total avec l'aspect de l'assise qui semble compact et quasiment pas baquet. Pas trop raide ni trop souple, l'association des revêtements est assez bien pensée pour faire profiter à l'utilisateur d'un net confort. Enfin, ces derniers ne donnent ni trop chaud, ni trop froid, de quoi passer de longs moments sur l'assise sans crainte un inconfort. 

_DSC5449

Les accoudoirs

Si le siège BACKFORCE ONE étonne par son confort d'utilisation et la qualité de ses matériaux, il ne brille pas par les options de ses accoudoirs. Bien loin de ceux 4D que l'on trouve en standard dans le commerce, permettant d'avancer/reculer ou même pivoter les accoudoirs, ceux du BACKFORCE ONE ne proposent que deux options et activables à l'aide de gros boutons poussoirs :
  • Régler la hauteur
  • Pivoter vers l'arrière.
_DSC5481
Fort heureusement, ce dernier point permet de rattraper une partie des défauts des accoudoirs puisqu'ils sont entièrement pivotables vers l'arrière afin de réduire votre distance avec le bureau. Une option qui saura rapidement se rendre utile, mais que ne remplace pas pour autant le confort de modulabilité des accoudoirs 4D concurrents. Pour le reste, ils sont tout de même confortables et ne viennent pas buter contre le dossier. 

Châssis et finitions

Avec un constructeur allemand, nous nous attendions à un polissage complet des finitions du siège gaming. Ce n'est pourtant pas le cas partout. Si le fauteuil en lui-même ainsi que les accessoires sont de bonne qualité, avec une belle finition, le châssis en tant que tel comporte quelques défauts. Nous constatons des soudures restées brutes, des zones non peintes ou abimées, quelques finitions bancales. 

La base, qui accueille les roulettes, ressemble d'assez loin à une jante de voiture. Nous retrouvons l'aspect aluminium brossé en son centre pour des bordures noircies. Bien moins lisse que la concurrence, elle garde tout de même un certain charme à condition d'apprécier le principe. 

_DSC5453

Roulettes

Pas d'information particulière à communiquer concernant les roulettes. Elles sont à l'effigie de celles du marché, si ce n'est le cache en plastique blanc à ajouter lors du montage. La glisse est standardisé et conserve un certain frein confortable afin de maîtriser ses déplacements.

_DSC5463

Le piston

La partie support est également l'une des plus importantes de votre siège puisqu'elle récupère les efforts et les compense. Nous n'entrerons cependant pas dans les détails. Qui plus est, le constructeur n'annonce pas la classe de ses pistons. Néanmoins, lors de notre test, l'amorti était maîtrisé et sans défaut particulier à relever. Pour rappel, la classe d'un piston signifie simplement qu'il a subi une batterie de tests auxquels il a répondu positif. Le piston dispose d'un cache en plastique.

_DSC5492

Les coussins

À l'égal de nombreux autres points, le constructeur n'a pas jugé nécessaire de fournir ses sièges de coussins de tête ou lombaire. Comme identifier en début d'article, le coussin de tête est directement intégré au dossier et fourni d'une mousse rigide, sans mémoire de forme. Un aspect du fauteuil qui se veut bien plus esthétique qu'utile.  

_DSC5485

Réglage et bascule

À l'instar de nombreux sièges, il est possible de faire pivoter et basculer le siège, mais également le stopper. Toutefois, il ne s'agit pas d'un point clef pour ce périphérique. Tout d'abord, l'inclinaison maximale est de 25°, ce qui reste bien plus intéressant pour un repos entre deux parties que pour regarder un film ou faire une petite sieste (nous sommes d'accord qu'il ne s'agit pas de son utilisation primaire).


Enfin, les manettes permettant l'inclinaison du siège, le blocage ainsi que l'action sur le piston sont peu intuitives. À l'image d'une vis sans fin, les manettes pivotent pour bloquer ou débloquer les commandes. De plus, comme aucun ressort n'est disponible, il est impossible de s'assoir sur le siège sans bloquer l'inclinaison. Dans le cas contraire, le simple appui vous bascule en arrière, ce qui n'est pas réellement agréable. 

_DSC5470

Les options

Pour marquer le coup face à la concurrence, chaque constructeur se doit de proposer une ou plusieurs options qui s'associent à la marque. Ici, l'effort est fait sur la personnalisation des épaulettes, directement à l'achat sur le site, comme dit en préambule, mais également le système d'éclairage arrière pour votre logo. 

_DSC5495


Les épaulettes

Que vous choisissiez d'en modifier une seule ou les deux, elles sont personnalisables directement depuis le site pour le prix de 12,07 €. Bien que le format ne change pas, il est possible de modifier le texte, la couleur de fond ainsi que celle du liseré. Notons cependant que ces dernières n'arrivent pas en même temps que le fauteuil, mais plus tard (un ou deux jours) dans une enveloppe. Le siège, quant à lui, nous parvient avec les épaulettes standard. Il faudra les décrocher pour fixer les nouvelles. Assez facile, mais peu utile de conserver les anciennes épaulettes quand on personnalise les nôtres. 

_DSC5526
Finalement, le constructeur promet de faire évoluer son offre sur les coloris disponibles ainsi que la personnalisation du liseré. 

La LED arrière

Il s'agit d'un élément automatiquement présent sur le siège. Sous les traits d'un cercle lumineux, elle dispose de deux modes d'éclairages et se positionne et s'enlève facilement afin de pouvoir la recharger sur secteur. Elle s'apparente bien plus à un élément cosmétique qu'utile, mais garde un certain charme. Nous notons, pour finir, qu'il est possible de modifier le logo que l'on trouve à l'intérieur du boîtier. Une solution facile est proposée sur le site afin de vous guider pas à pas. Nous sommes tout de même déçus de ne pas voir le constructeur proposer cette option directement depuis le site. La manipulation sera donc à votre charge. 



_DSC5496
Un concours est organisé avec notre partenaire Instant Gaming, lequel vous permet de repartir avec le jeu vidéo de votre choix, des crédits FIFA ou des V-bucks.

Pour participer, vous n'avez qu'à cliquer sur le lien suivant → Choisir mon jeu vidéo !

Conclusion

Entrée de gamme du constructeur, le siège BACKFORCE One n'a rien à envier à la concurrence sur l'aspect confort d'utilisation et maintien lombaire. Ces derniers sont résultants d'une association de matériaux qualitative et d'un alliage de coques arrière performantes. Son faible encombrement permet une utilisation flexible et la possibilité de garder facilement les pieds au sol pour une position assise adaptée aux longues sessions de jeu/travail. Néanmoins, le constructeur semble avoir opté pour une combinaison simpliste qui ne fera pas l'unanimité. Il dispose d'une inclinaison maximale de 25°, sans réglage de force d'appui, obligeant l'utilisateur à bloquer l'inclinaison voulue. Les manettes de réglage sont peu intuitives et les accoudoirs, bien que pivotables vers l'arrière, sont restreints à une utilisation classique et en deçà de ceux 4D du marché. Finalement, le siège ne disposant que d'un seul modèle, il se retrouve assez compact, ne laissant que très peu d'adaptabilité aux différentes morphologies. Un siège qui excelle dans sa fonction première, mais qui sera bien plus destiné à une utilisation rigide et majoritairement assise que modulable.
15
  • Compact
  • Maintien dorsal
  • Montage simple
  • Accoudoirs pivotables
  • Confort d'utilisation
  • Design
  • Dorsal solide
  • Revêtement de qualité
  • Garantie de 10 ans
  • Compact
  • Pas de coussin tête
  • Certaines finitions
  • Moins d'options que la concurrence
  • Manettes de contrôles peu intuitives
  • Prix
  • L'assise prend facilement la poussière
Smiley tranquille0 Smiley heureux0 Smiley amoureux0 Smiley effrayé0 Smiley triste0 Smiley démon0

Ces articles pourraient vous intéresser

Coin Master : Liens des tours, spins et coins gratuits
Coin Master 28 mai 2022

Coin Master : Liens des tours, spins et coins gratuits

Retrouvez les liens Coin Master du jour vous permettant de récupérer des tours, spins et coins gratuitement.
Roblox : Codes Doodle World (Mai 2022)
Roblox 28 mai 2022

Roblox : Codes Doodle World (Mai 2022)

Retrouvez une liste de tous les codes disponibles sur le jeu Doodle World de Roblox afin de récupérer du cash, des Doodle ou des ressources gratuitement.
State of Survival Codes (Mai 2022)
State of Survival 28 mai 2022

State of Survival Codes (Mai 2022)

Retrouvez une liste de tous les codes disponibles sur State of Survival vous permettant de récupérer de nombreuses ressources rapidement et gratuitement.

0 commentaire