PUBG

PUBG pourrait être définitivement interdit du territoire chinois !

Publié le   par Florian Lelong
PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS devrait déployer sa tant attendue nouvelle mécanique de saut et d'escalade d'ici la semaine prochaine sur les serveurs de test. Cependant, il semblerait que le célèbre jeu de Battle Royale puisse désormais être banni du territoire chinois... À lire également
PUBG est de plus en plus critiqué sur Steam !
Selon un rapport de Bloomberg, une récente annonce de la China's Audio-Video and Digital Publishing Association, l'administration chargée de réguler les contenus publiés en Chine, conclu que le jeu de Bluehole est « contre les valeurs fondamentales socialistes du pays et de la culture traditionnelle chinoise et des normes éthiques » en plus du fait que PUBG n'est bien évidemment « pas favorable à la santé physique et mentale des jeunes consommateurs chinois ».

Bluehole a peut-être beaucoup à perdre si le gouvernement de l'Empire du Milieu arrive à interdire PUBG de son territoire car selon les statistiques de SteamSpyPLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS est particulièrement populaire et apprécié des joueurs asiatiques, et surtout auprès des joueurs chinois qui représentent pas moins de 42% des utilisateurs réguliers.

Publier des jeux occidentaux en Chine est particulièrement difficile, spécialement pour les jeux qui proposent un contenu violent. En septembre dernier, Valve avait réussi à conclure un accord avec l'éditeur Perfect World pour lancer Counter-Strike: Global Offensive dans cette région du monde. Bluehole, l'éditeur de PUBG, a confirmé le mois passé qu'il était en pourparlers avec le géant chinois Tencent. Le président et cofondateur de Bluehole, Chang Byung-gyu, avait notamment déclaré que les discussions avaient été prometteuses et que Tencent serait un partenaire très important.

Récemment, un jeu mobile chinois, appelé Terminator 2, est apparu sur le marché et propose un mode de battle royale particulièrement familier. La société en charge du développement de ce jeu, NetEase, travaille en partenariat avec Blizzard dans l'exploitation de certaines de ses licences majeures comme Hearthstone, World of Warcraft ou encore StarCraft 2 pour la Chine.

Le gouvernement chinois encourage cependant les sociétés chinoises du secteur à ne pas penser, développer ou même distribuer des jeux de ce genre. Les plateformes de streaming sont également invitées à ne pas faire la promotion de tels jeux vidéo ou services. Le genre de la battle royale semble être un sujet quelque peu épineux pour la Chine, les semaines et mois à venir nous diront si son gouvernement a réussi à venir à bout de PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS.
12
4
0
1
1
13

Ces articles pourraient vous intéresser

PUBG
PUBG veut s'étendre au-delà du battle royale
Avec la création d'un nouveau studio, dirigé par un ancien cadre ayant travaillé sur la licence Call of Duty, PUBG Corp. voit grand pour sa marque, et aimerait proposer bien plus qu'une expérience battle royale à sa communauté.
PUBG
PUBG : La mise à jour #30 ajoute un nouveau véhicule, le Deagle et un tas d'améliorations sur PC
Après une semaine de test, la mise à jour #30 débarque sur les serveurs live de PUBG, rendant disponible un nouveau véhicule, mais aussi une nouvelle arme, avec l'apparition du Deagle, pistolet faisant de forts dégâts.
PUBG
PUBG aurait, déjà, vendu 4,7 millions de copies en 2019
Il semblerait que la popularité de Fortnite et, à un degré moindre à l'heure actuelle, d'Apex Legends, n'ait pas eu de grosses conséquences pour PUBG, étant donné que près de cinq millions de copies ont été écoulées entre janvier et mai 2019.