PUBG

PUBG : Nouvelle vague d'arrestations en Chine avec l'interpellation de 141 hackers présumés !

Publié le   par Corentin Rimbert
Afin de tenter d’éradiquer toute forme de triche dans PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS, Tencent essaye d'éliminer les distributeurs de ces logiciels de triche, en plus de ses utilisateurs, ce qui a conduit à l'arrestation de 141 personnes en Chine. À lire également
PUBG : L'événement chasse et pêche est de retour sur Sanhok ce week-end !
Si vous avez déjà joué à PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS vous avez déjà sans doute dû faire face à un joueur utilisant un logiciel de triche, lui permettant d'avoir un certain avantage sur vous. Cela arrive beaucoup trop souvent dans ce jeu, c'est pour quoi, en plus de bannir les joueurs qui trichent, Tencent, le distributeur du jeu en Chine coopère avec les autorités locales afin de mettre fin à ces actions malveillantes.

Ces 141 personnes sont accusées d'avoir créé puis distribué des logiciels de triche pour PUBG, selon une traduction de l'article source, cette dernière opération s'est déroulée entre le 22 et le 26 avril. Environ 200 policiers ont été mobilisés à travers plusieurs villes et provinces chinoises comme Pékin, Shanghai, Shandong ou encore Zhejiang. Cette vaste opération a permis de de saisir plus de 200 pièces comme par exemple des ordinateurs et des téléphones portables.

Alors que développer et vendre ces logiciels de triche leur permettaient de gagner « des dizaines de milliers de yuans chaque jour » leur avenir semble bien moins idyllique, puisqu'ils sont maintenant confrontés à de sévères punitions. De plus, les actions de ces pirates constituent « une intrusion, un contrôle illégal des procédures et des outils du système d'information informatique », outre le fait d'avoir certains avantages en jeu, ces logiciels peuvent récolter vos données ou implanter des virus dans vos ordinateurs comme le fameux cheval de Troie.

Cette vague d'interpellations n'est pas la première, PUBG étant l'un des jeux plus populaires au monde, il est également susceptible d'attirer l'attention de ceux voulant profiter du succès du jeu de manière néfaste. En janvier, une arrestation massive de 100 personnes avait eu lieu, suivie, quelques semaines après, d'une autre vague conduisant à l'arrestation de 15 personnesToutefois, il faudra encore mener bien des batailles avant que les développeurs de ces logiciels ne cessent toutes activités, étant donné que ces dernières peuvent s’avérer très lucratives.

Malgré les efforts mis en place pour éradiquer tous ces tricheurs, il semble que beaucoup de joueurs aient préféré délaisser le jeu afin de se diriger vers d'autres battle royale tel que Fortnite, où les formes de tricheries semblent moins présentes.
9
4
1
0
0
1

Ces articles pourraient vous intéresser

PUBG
PUBG : La mise à jour #29 débarque sur PC avec un tas d'améliorations et ajustements
Le mercredi 15 mai une nouvelle mise à jour a été proposée sur les serveurs de test de PUBG, après une semaine, cette dernière a été, finalement, déployée sur les serveurs officiels. Les joueurs PC auront donc l'occasion de découvrir le rééquilibrage de Vikendi, ayant pour objectif de la rendre plus populaire. D'autres améliorations de gameplay ont également eu lieu, comme le parachute ou la mini-carte.
PUBG
Les battle royale sur mobile ont rapporté plus de deux milliards de dollars
Il ne s'agit pas d'un secret, le genre battle royale est particulièrement apprécié par un très grand nombre de joueurs, et ce, même sur smartphone et tablette. D'ailleurs, cette plateforme s'avère très lucrative, avec, sur ses cinq meilleurs titres, plus de deux milliards dollars de gains d'enregistrés.
PUBG
PUBG Mobile sort sous un nouveau nom en Chine, sans la présence de sang
Le gouvernement chinois est très strict quant à l'autorisation, ou non, de rendre disponibles certains jeux sur son territoire. PUBG Mobile faisait partie de ceux étant en sursis, notamment suite à son aspect très violent, ainsi qu'aux microtransactions.