PUBG

PUBG : Nouvelle vague d'arrestations en Chine avec l'interpellation de 141 hackers présumés !

Publié le   par Corentin Rimbert
Afin de tenter d’éradiquer toute forme de triche dans PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS, Tencent essaye d'éliminer les distributeurs de ces logiciels de triche, en plus de ses utilisateurs, ce qui a conduit à l'arrestation de 141 personnes en Chine. À lire également
PUBG : L'événement chasse et pêche est de retour sur Sanhok ce week-end !
Si vous avez déjà joué à PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS vous avez déjà sans doute dû faire face à un joueur utilisant un logiciel de triche, lui permettant d'avoir un certain avantage sur vous. Cela arrive beaucoup trop souvent dans ce jeu, c'est pour quoi, en plus de bannir les joueurs qui trichent, Tencent, le distributeur du jeu en Chine coopère avec les autorités locales afin de mettre fin à ces actions malveillantes.

Ces 141 personnes sont accusées d'avoir créé puis distribué des logiciels de triche pour PUBG, selon une traduction de l'article source, cette dernière opération s'est déroulée entre le 22 et le 26 avril. Environ 200 policiers ont été mobilisés à travers plusieurs villes et provinces chinoises comme Pékin, Shanghai, Shandong ou encore Zhejiang. Cette vaste opération a permis de de saisir plus de 200 pièces comme par exemple des ordinateurs et des téléphones portables.

Alors que développer et vendre ces logiciels de triche leur permettaient de gagner « des dizaines de milliers de yuans chaque jour » leur avenir semble bien moins idyllique, puisqu'ils sont maintenant confrontés à de sévères punitions. De plus, les actions de ces pirates constituent « une intrusion, un contrôle illégal des procédures et des outils du système d'information informatique », outre le fait d'avoir certains avantages en jeu, ces logiciels peuvent récolter vos données ou implanter des virus dans vos ordinateurs comme le fameux cheval de Troie.

Cette vague d'interpellations n'est pas la première, PUBG étant l'un des jeux plus populaires au monde, il est également susceptible d'attirer l'attention de ceux voulant profiter du succès du jeu de manière néfaste. En janvier, une arrestation massive de 100 personnes avait eu lieu, suivie, quelques semaines après, d'une autre vague conduisant à l'arrestation de 15 personnesToutefois, il faudra encore mener bien des batailles avant que les développeurs de ces logiciels ne cessent toutes activités, étant donné que ces dernières peuvent s’avérer très lucratives.

Malgré les efforts mis en place pour éradiquer tous ces tricheurs, il semble que beaucoup de joueurs aient préféré délaisser le jeu afin de se diriger vers d'autres battle royale tel que Fortnite, où les formes de tricheries semblent moins présentes.
Si vous souhaitez avoir de plus amples informations sur PUBG ou rejoindre une communauté active pour partager d'agréables moments avec d'autres joueurs, nous vous invitons à rejoindre le Discord communautaire PUBG de GAMEWAVE.
9
4
1
0
0
1

Ces articles pourraient vous intéresser

PUBG
PUBG : Après la campagne FIX PUBG, les développeurs veulent continuer à améliorer l'expérience des joueurs
Lancée il y a environ trois mois, la campagne « FIX PUBG » avait pour but d'améliorer le jeu dans son ensemble. Les développeurs ont annoncé que l'opération était maintenant terminée, mais qu'ils continueront de perfectionner le jeu, ainsi que d'ajouter des nouveautés. Par ailleurs, la chasse aux tricheurs sera reconduite de manière plus stricte, en interdisant non plus les comptes, mais les ordinateurs.
PUBG
PUBG : Le War Mode chasse et pêche débarque sur Xbox One
C'est un nouvel événement qui débarque sur Xbox One, puisque celui-ci reste inédit pour les War Mode. Il mettra à l'honneur la carte tropicale Sanhok ainsi que les fusils à pompe.
PUBG
PUBG : La petite mise à jour du 15 novembre détaillée par les développeurs
Quelques jours après l'arrivée des parties personnalisées ainsi que du système de ravitaillement, les développeurs ont déployé une petite mise à jour visant à régler quelques soucis. De plus, 20 000 BP ainsi qu'un skin seront offerts aux joueurs afin de les remercier de leur collaboration et de leur patience.
PUBG
PUBG : 90 000 joueurs ont été bannis en une semaine
L'histoire entre PUBG et les tricheurs perdure depuis la sortie du jeu en mars 2017, mais il semble qu'encore une fois, à la fin, ce sont les développeurs qui gagnent.