PUBG

PUBG : Les joueurs s'opposent aux modifications du matchmaking et du verrouillage des régions

Publié le   par Aurélien Kohli
De nombreux joueurs PC de PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS se sont plaints de la dernière mise à jour du jeu qui a fortement altéré le matchmaking et eut de mauvaises répercussions sur leur expérience de jeu. À lire également
PUBG détaille son système de rangs

De multiples plaintes émanant de la communauté européenne

À l'origine de cette vaste polémique : la mise à jour PC #22 qui a été retirée des serveurs de test et mise aussitôt dans le jeu cette semaine. En plus d'introduire un nouveau système de classement, elle verrouille également les joueurs dans leur propre région de connexion. S'ils jouent avec un joueur venant d'un autre coin de la planète, le jeu déterminera lui même la meilleure région pour offrir l'expérience de jeu la plus fluide possible. 

Vous comprendriez sûrement mieux si c'était un joueur qui vous l'expliquait directement, voici un extrait d'un commentaire laissé sur le Reddit de PUBG :
Nous espérions tous que les joueurs, sauf invitation spécifique, seraient limités à leur propre région. Au lieu de ça, la mise à jour a créé un matchmaking global mêlant tout le monde ayant des pings allant de 20 à 600. Elle a donc créé des inégalités, les joueurs non habitués à jouer dans des régions étrangères se retrouvent avec une mauvaise fluidité de jeu.

D'autres sont satisfaits de la mise à jour...

En effet, toutes les régions ne se plaignent pas. Les joueurs PUBG russes ont déclaré qu'ils appréciaient désormais les temps d'attente réduits et la possibilité de faire des correspondances sur les serveurs locaux. Les joueurs d'Océanie ont également annoncé que leur situation s'était grandement améliorée alors qu'ils s'en plaignaient depuis 6 mois.

Les conditions de jeu s'enveniment en Chine

Faire correspondre un match dans une autre région n'est pas une solution de rechange lorsqu'il n'y a plus de partie proche disponible. Certains rapportent qu'ils sont envoyés dans un pays lointain sans même avoir un long temps d'attente. Outre le fait que la désynchronisation devient plus problématique, elle s'est répandue massivement auprès de nombreux joueurs de la région chinoise. Région dans laquelle les joueurs sont carrément accusés d'avoir piraté et triché pour atteindre les sommets des classements occidentaux. Les joueurs ont donc appelé à ce que la Chine soit séparée des autres régions PUBG, et la réaction à cette mise à jour du matchmaking n'a fait qu'amplifier cette requête.

« La situation est devenue encore pire en Corée, car ils sont géographiquement très proches de la Chine » note un autre joueur sur le Reddit. On peut voir que des streamers coréens meurent dans une quasi-totalité des cas face à des tricheurs. C'est donc une grande partie des joueurs coréens qui sont passés sur le serveur Kakao pour éviter les tricheurs et coéquipiers chinois.

Les développeurs de PUBG ont annoncé hier matin sur leur compte Twitter qu'un bug de la mise à jour PC 22 avait affecté un jumelage mondial, et qu'il avait été rapidement corrigé par la suite. Les développeurs affirment travailler ardemment à l'amélioration de la synchronisation du système de matchmaking entre les différentes régions. Ils recommandent pour le moment aux joueurs d'utiliser le "quick join" pour rejoindre une game plus rapidement.

Pour les retardataires voulant se lancer dans l'aventure PUBG, sachez que notre partenaire Instant Gaming propose le jeu à 16.48 euros au lieu de 30, pourquoi passer à côté d'une réduction de 45 % ?
4
1
4
1
3
4

Ces articles pourraient vous intéresser

PUBG
PUBG : La mise à jour #27 ajoute une nouvelle arme et un nouveau Passe du survivant
Une nouvelle mise à jour a été déployée sur les serveurs de test, ajoutant une nouvelle arme, mais aussi un nouveau Passe du survivant où 60 récompenses sont à récupérer.
PUBG
PUBG améliore son matchmaking
Suite aux retours des joueurs se plaignant d'un matchmaking parfois incohérent ou trop long, les développeurs ont retravaillé ce dernier et publié un petit patch visant à l'améliorer.
PUBG
PUBG Mobile est banni en Inde causant l’interpellation d'au moins 16 joueurs
Le récent bannissement de la version mobile de PUBG dans certaines villes en Inde a déjà entraîné plusieurs arrestations de joueurs. Jusqu'à maintenant, c'est au moins seize interpellations qui ont été recensées.
PUBG
Brendan Greene quitte PUBG pour se consacrer à un nouveau projet
Celui qui a mis au monde l'un des battle royale les plus populaires va quitter le développement de PUBG pour travailler sur un autre projet, toujours au sein de PUBG Corp.