Star Wars: Battlefront 2 : Le Comte Dooku est désormais jouable !
Publié le
par Aymeric Vissuzaine
47 559
points

Star Wars: Battlefront 2 : Le Comte Dooku est désormais jouable !

Le Comte Dooku est très sûrement un des méchants les plus appréciés de la saga Star Wars, notamment connu pour son rôle dans la Guerre des Clones, c'est pourquoi il semble plus qu'évident de le voir débarquer dans Star Wars: Battlefront 2. Le Seigneur Sith est dès maintenant disponible en jeu à qui souhaite l'acquérir.
BioWare aurait essayé de faire un troisième opus à la série Star Wars: Knights of the Old Republic À lire également
BioWare aurait essayé de faire un troisième opus à la série Star Wars:...
Pour conclure l'année 2018, Electronic Arts avait partagé, à la mi-décembre dernier, une rétrospective sur l'année passée. L'éditeur en avait par la même occasion profité pour annoncer les ajouts à venir pour le premier bimestre de 2019. Plus récemment, début janvier, nous vous avions notifié de l'arrivée imminente du Comte Dooku dans Star Wars: Battlefront 2. C'est chose faite puisque l'ancien disciple de Maître Yoda, aussi connu en tant que Dark Tyranus, est dès à présent disponible en jeu contre 35 000 crédits.

comtedooku_02 comtedooku_01

Concernant ses apparences, Dooku porte par défaut sa tenue iconique de Seigneur Sith reconnaissable par sa cape marron que l'on pouvait notamment voir dans les films Star Wars. Son skin secondaire, Rituel Sombre, sera quant à lui disponible à partir du 30 janvier et représentera le costume porté par l'antagoniste dans la sixième saison de la série animée « Star Wars: The Clone Wars ». De plus, EA a également annoncé très discrètement l'arrivée d'une troisième apparence pour le Comte prévue pour publication à la fin du mois de février.

En plus de Dark Tyranus, la planète Geonosis s'invite désormais dans les modes de jeu Affrontement héroïque, Escarmouche et Arcade personnalisée. La map est disponible en mode Assaut galactique depuis novembre dernier et permet d'y reproduire de terribles batailles rappelant l'époque de la Guerre des Clones.

Découvrez ci-après la vidéo de présentation de cette mise à jour. Par ailleurs, vous noterez le court dialogue entre le Comte Dooku et Anakin Skywalker - les traîtres font ressortir le pire en moi - lors de l'animation de fin, teasant ainsi la venue en février prochain de celui qui deviendra par la suite Dark Vador, sans date fixe annoncée à ce jour pour le moment.


Pour conclure, si vous souhaitez en savoir plus sur l'histoire de ce personnage de légende, ainsi que sur ses capacités en jeu, rendez-vous sur la page dédiée à ce dernier.

Star Wars: Battlefront 2 est un jeu développé par DICE et édité par Electronic Arts qui est disponible à l'achat chez notre partenaire Instant Gaming à très faible coût avec près de 70 % de réduction. Si vous préférez jouer sur votre PC, obtenez cet opus sur Origin pour seulement 14,25 €, sinon le titre est également accessible à 14,99 € sur Xbox One.
Source : Electronic Arts
Smiley tranquille1
Smiley heureux11
Smiley amoureux8
Smiley effrayé0
Smiley triste0
Smiley démon0

Ces articles pourraient vous intéresser

Star Wars: Battlefront 2 réunit actuellement plus de joueurs qu'en janvier 2018
SWBF 2

Star Wars: Battlefront 2 réunit actuellement plus de joueurs qu'en janvier 2018

Cette fin d'année se finit de la meilleure des manières pour Electronic Arts et DICE, puisque Star Wars: Battlefront 2 regroupe autant de joueurs qu'il y a deux ans, trois mois après son lancement.
Star Wars: Battlefront 2 se met à jour pour la sortie de l'Ascension de Skywalker
SWBF 2

Star Wars: Battlefront 2 se met à jour pour la sortie de l'Ascension de Skywalker

Avec la sortie, ce 18 décembre, du neuvième opus de la franchise cinématographique de Star Wars, Battlefront 2 propose un contenu inédit en rapport avec le film.
Star Wars: Battlefront 2 : La Celebration Edition officialisée par EA
SWBF 2

Star Wars: Battlefront 2 : La Celebration Edition officialisée par EA

Deux ans après le lancement de Star Wars: Battlefront 2, une édition spéciale pourrait faire son arrivée, à en croire les dernières rumeurs.

0 commentaire