Rocket League

Rocket League : Le chat ban sera intégré dans la mise à jour tournoi

Publié le   par Laureen Peers
À l'approche du déploiement de la mise à jour Tournoi prévue pour le 3 avril prochain, les développeurs de Psyonix ont annoncé leur intention de mettre un terme à la toxicité des joueurs, et principalement ceux qui utilisent le chat comme défouloir. À lire également
Rocket League : Le mode tournoi arrive début avril !
Nombreux sont celles et ceux qui lancent des parties sur Rocket League et qui, par moments, pour ne pas dire régulièrement, sont confrontés à des coéquipiers ou adversaires toxiques. Certes, il n'y a pas que sur Rocket League qu'on voit des joueurs peu aimables, mais Psyonix a décidé de prendre les choses en main pour calmer les ardeurs de certains, en réduisant l'abus et le harcèlement des joueurs.

De ce fait, en introduisant la mise à jour Tournoi, le 3 avril prochain, les développeurs mettront en place un nouveau système de chat ban, qui comme son nom l'indique, empêchera le joueur de communiquer par le biais de la discussion en ligne. Ce système sera « la première étape dans la lutte contre le langage abusif et le comportement toxique dans le jeu », ce qui signifie qu'avant qu'un joueur soit banni du jeu, il écopera d'une interdiction du chat.

ban
Les développeurs expliquent que la conduite qui mène à cette sanction est le même type de comportement qui conduit à une interdiction de jeu, à savoir, insultes raciales, de genre et homophobes, ainsi que certains termes plus généraux inappropriés. Bien entendu, tous les joueurs ne seront pas bannis, étant donné qu'un système analysera le fil complet de la discussion lié au match où un des joueurs aura été signalé. Toutefois, si un joueur utilise un langage qui va à l'encontre du Code de Conduite, le système supprimera la capacité de ce joueur à discuter dans les matchs pendant une période de temps, en commençant par 24 heures, et pouvant aller jusqu'à un mois. Par ailleurs, si un joueur récidive après avoir été banni du chat pendant un mois, il sera interdit de jeu. 

Cependant, les développeurs précisent bien que le ban chat ne fera pas taire ces joueurs toxiques, puisqu'ils pourront tout de même envoyer un message toutes les cinq secondes, et l'utiliser normalement dans les matchs privés ou en ligne. De plus, cette mise à jour permettra aux joueurs d'être avertis, via une fenêtre dans le menu principal, si un rapport qu'ils ont déposé contre un autre joueur a entraîné une action, sans toutefois préciser son pseudo. 

feedback
Pour rappel, Rocket League est disponible sur PC et consoles pour la modique somme de 19,99 €, mais si vous souhaitez faire des économies, notre partenaire Instant Gaming vous propose Rocket League à 8,04 €, soit 60 % de réduction.
3
5
2
1
2
0

Ces articles pourraient vous intéresser

Rocket League
Rocket League : Method complète son roster pour les RLRS
Method vient d'annoncer l'ajout d’Oscillon à son équipe Rocket League pour compléter son roster. L'organisation confirme ainsi la composition de son équipe pour l'année 2019 et la saison 7 des Rocket League Rival Series.
Rocket League
Rocket League : Veloce Esports signe un roster RLRS
Veloce Esports officialise sa participation à cette saison 7 des RLRS avec l'acquisition de la Melon Squad composée de Freakii, FlamE et Nielskoek.
Rocket League
Rocket League double votre expérience ce week-end
Pour ce début de mois de mars, Rocket League organise un week-end double XP et double par la même occasion vos chances de recevoir des objets peints dans les caisses.
Rocket League
Rocket League : La mise à jour 1.59 corrige de nombreux bugs
La dernière mise à jour 1.59 vient d'être déployée sur toutes les plateformes et corrige une pléthore de bugs en tout genre.