Rocket League

Dave Hagewood réagit sur les problèmes de serveurs et de matchmaking !

Publié le   par Karine Galampoix
Depuis son lancement il y a bientôt deux ans, Rocket League a accumulé un nombre important de mises à jour et de DLC. Il s'est également affirmé dans le monde de l'esport, et a même gagné la récompense pour le Meilleur Jeu Multijoueur de l'année 2015. Mais à cause de ce gain de notoriété, les serveurs du jeu ne tiennent pas très bien le choc ! À lire également
Psyonix désapprouve les paris incluant de l'argent réel
Depuis le début de l'année 2017, la population active sur Rocket League a augmenté de 40%. Cette ascension fulgurante a entraîné des problèmes de performances des serveurs et pas mal d'attente pendant les matchmakings, forçant Psyonix à réagir sur ces problèmes majeurs que rencontre le jeu dans une annonce communautaire sur Steam.
Alors que le nombre de joueurs continu d'augmenter, nous devons mieux travailler et ainsi améliorer nos systèmes et processus internes pour pouvoir prendre correctement en charge l'agrandissement de la communauté. Rocket League et la compagnie grandissent si vite! Si bien que nous devons également agrandir notre équipe s'occupant des services en ligne, car Rocket League est un jeu essentiellement en ligne, et augmenter l'effectif de cette équipe reste l'une de nos priorités à l'approche de l'anniversaire des deux ans du jeu, en juillet.
- Dave Hagewood, PDG de Psyonix.

Hagewood a identifié les problèmes venant de l'infrastructure Google Cloud qui alimente le PsyNet de Psyonix. Il a expliqué que les plus grosses pannes étaient arrivées le mois dernier mais que du personnel avait été chargé de surveiller la stabilité des bases de données, et d'améliorer les fonctionnalités à fort trafic.

Des postes spécialisés ont également été créés pour travailler sur les problèmes de performances des serveurs, comme les pics de latence, alors que les problèmes de matchmaking sont toujours en cours d'étude.
Comme c'est un nouveau problème, nous sommes toujours en train d'étudier les causes de ces attentes. Nous avons fait des changements temporaires pour réduire le temps d'attente mais de meilleures améliorations seront implantées au cours de l'année 2017.
- Dave Hagewood, PDG de Psyonix.
Psyonix a également annoncé que des corrections de bugs seraient implantées dans peu de temps pour palier à ces problèmes de serveurs et de matchmaking.
Si vous souhaitez avoir de plus amples informations sur Rocket League ou rejoindre une communauté active pour partager d'agréables moments avec d'autres joueurs, nous vous invitons à rejoindre le Discord communautaire Rocket League de GAMEWAVE.
0
0
0
0
0
0

Ces articles pourraient vous intéresser

Rocket League
Rocket League : La mise à jour 1.54 corrige quelques bugs
Quelques jours après avoir annoncé le report du RocketID, les développeurs de Psyonix ont dévoilé le contenu de la mise à jour 1.54 déployée ce mardi soir dans laquelle il est question de corrections de bugs et de roues Mothership Pro.
Rocket League
Rocket League dévoile ses projets pour la fin de l'année !
La fin de l'année 2018 approche et Psyonix a réservé de belles surprises pour ses joueurs. Sur son site officiel, les développeurs ont annoncé les nouveautés prévues pour le mois de décembre, ainsi qu'une fenêtre de sortie pour le Rocket ID.
Rocket League
Rocket League passe en mode double XP pour les 10 ans de Supersonic Acrobatic Rocket-Powered Battle-Cars
Rocket League a beau sembler novateur avec son design coloré et ses voitures surpropulsées pouvant réaliser des figures acrobatiques, l'idée n'est pas si nouvelle pour Psyonix qui, il y a 10 ans, avait publié son premier jeu du genre : Supersonic Acrobatic Rocket-Powered Battle-Cars.
Rocket League
Rocket League : La mise à jour 1.53 lance la saison 9 et ajoute le DLC Hot Wheels Triple Threat !
Les développeurs de Psyonix ont dévoilé le contenu de la mise à jour 1.53 qui, en plus d'ajouter le DLC Hot Wheels Triple Threat, marque le coup d'envoi de la saison 9 avec une nouvelle Arène et des objets de personnalisation.