Tencent aide la police chinoise à arrêter plus de 120 personnes liées à la création de logiciels de triche !
Publié le 16 janvier 2018
par Florian Lelong
71 413
points

Tencent aide la police chinoise à arrêter plus de 120 personnes liées à la création de logiciels de triche !

Bien que la version chinoise de PUBG de Tencent n'ait pas été encore lancée dans la région, l'éditeur aide déjà à régler les problèmes récurrents de tricherie qui pullulent sur PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS.
Une mise à jour visant à améliorer les performances et le gameplay sur Xbox One arrive pour PUBG ! À lire également
Une mise à jour visant à améliorer les performances et le gameplay sur...
À l'époque où PUBG Corp, le développeur de PUBG, avait annoncé son partenariat avec le géant chinois Tencent - la quatrième plus grande entreprise au monde dans le domaine de l'Internet, derrière les indétrônables Google, Facebook et Amazon - afin de proposer son jeu de battle royale en Chine, le studio coréen avait déclaré que l'un des avantages de cette collaboration résidait dans l'éradication des services de tricherie dans le pays.

Il semblerait que Tencent ait déjà commencé à tenir ses promesses puisque l'entreprise, spécialisée dans les services internet et mobiles, a déjà aidé la police chinoise à résoudre plus de 30 affaires et à arrêter 120 personnes liées à ces réseaux clandestins de tricherie, selon Bloomberg.

Le rapport souligne que beaucoup de tricheurs chinois utilisent les propres classements de PUBG comme moyen de faire de la promotion pour leur service respectif de triche. Ces classements sont régulièrement trustés par des utilisateurs ayant des pseudonymes commençant par les lettres « QQ » suivies d'une série de chiffres. QQ étant un service de chat très populaire en Chine, un équivalent de Skype, détenu par Tencent lui-même.

Les prix de ces logiciels de triche varient en fonction des fonctionnalités proposées, certains fournisseurs peuvent en proposer pour une centaine de yuans, approximativement 13 euros, mais conseillent cependant de ne pas faire plus de 15 victimes par partie pour éviter d'être soupçonné et détecté.

La tricherie reste l'un des plus gros problèmes auquel PUBG est confronté à l'heure actuelle, et si PUBG Corp n'arrive pas à trouver des moyens pour l'éradiquer ou même l'atténuer, cela risque de faire de plus en plus jaser la communauté.
Un concours est organisé avec notre partenaire Instant Gaming, lequel vous permet de repartir avec le jeu vidéo de votre choix, des crédits FIFA ou des V-bucks.

Pour participer, vous n'avez qu'à cliquer sur le lien suivant → Choisir mon jeu vidéo !
Smiley tranquille3 Smiley heureux3 Smiley amoureux10 Smiley effrayé0 Smiley triste0 Smiley démon5

Ces articles pourraient vous intéresser

PUBG Mobile reste très lucratif, avec 1,3 milliard de dollars engrangés en 2020
PUBG 02 juillet 2020

PUBG Mobile reste très lucratif, avec 1,3 milliard de dollars engrangés en 2020

Toujours aussi populaire, la version mobile de PUBG a gagné autant ces six derniers mois que depuis sa sortie en 2018.
PUBG : Sanhok sera bientôt rework
PUBG 02 juillet 2020

PUBG : Sanhok sera bientôt rework

Deux ans après la sortie de la carte tropicale Sanhok, des modifications majeures pourraient être effectuées.
PUBG Mobile à le droit à sa première carte exclusive : Livik
PUBG 26 juin 2020

PUBG Mobile à le droit à sa première carte exclusive : Livik

Les joueurs de la version mobile vont pouvoir s'affronter sur une carte totalement inédite, qui n'a pas vu le jour sur la version normale de PUBG.

0 commentaire