PUBG

PUBG : Brendan Greene « Si vous mourrez de la zone rouge, c'est ce que vous n'êtes pas un très bon joueur » !

Publié le   par Florian Lelong
Si il y a bien une mécanique agaçante dans PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS, c'est la zone rouge que de nombreux joueurs ne supportent plus réellement. Cependant, Brendan Greene semble l'apprécier et la défend contre les critiques. À lire également
PUBG : encore présent en 2040 ?
Lors d'une interview accordée à Eurogamer, PlayerUnknow lui-même a expliqué l'objectif principal de la zone rouge. Cette dernière, pour ceux qui ne seraient pas familier avec PUBG, est une petite zone de la carte sélectionnée au hasard qui, à intervalles réguliers tout au long de la partie, est sous le feu de tirs de mortier. Si vous êtes touchés par l'un de ces obus, il y a de fortes chances que cela coïncide avec la fin de votre partie. Mais la faible probabilité que cela se produise pousse certains joueurs à penser que cet ajout est totalement inutile au jeu, et que ces bombardements devraient être, tout simplement, supprimés. Brendan Greene, cependant, n'est pas sur la même longueur d'onde.

« Les gens disent que la zone n'a aucune utilité, mais elle fournit une couverture audio, c'est vraiment cool lorsqu'on se bat dedans », en ajoutant que cette dernière permet d'intégrer de la tension et de l'excitation pour les joueurs lorsqu'ils échangent des tirs avec leurs adversaires sous les bombes. Brendan Greene explique également, pour les joueurs qui pensent que la zone rouge est trop punitive, « vous ne devriez pas mourir dans la zone rouge. Si vous mourrez dans cette dernière, alors que je suis désolé, mais vous ne devez pas être un bon joueur. »

Malgré un amour certain porté à cette zone rouge, Greene annonce que « s'il y a une vague de haine à son égard, nous pourrions envisager de la retirer du jeu. » Dernièrement, PUBG Corp. a notamment écouté la communauté qui se plaignait des spawns trop réguliers des vêtements en les retirant du jeu. Reste à voir si le studio coréen gardera sa ligne directrice ou préférera suivre, une nouvelle fois, les demandes des joueurs.
16
9
3
1
1
3

Ces articles pourraient vous intéresser

PUBG
PUBG : La création de parties personnalisées est permise à toutes et tous
L'un des modes que les amateurs de PUBG attendent désespérément dans le jeu depuis des mois est, sans aucun doute, la possibilité de créer des parties personnalisées. Aujourd'hui, leurs souhaits semblent enfin devenir réalité, puisque PUBG Corp. a annoncé que cette fonctionnalité allait désormais être disponible en bêta ouverte sur les serveurs de test.
PUBG
PUBG : Un nouveau véhicule et une nouvelle arme débarquent avec la mise à jour #18 !
La mise à jour #18 de PUBG vient d'être déployée sur les serveurs de test et propose deux nouveaux éléments exclusifs à Sanhok, à savoir un DMR et un véhicule, ainsi qu'une toute nouvelle fonctionnalité, la création de parties personnalisées pour toutes et tous.
PUBG
PUBG : Nouvelle vague d'arrestations en Chine avec l'interpellation de 141 hackers présumés !
Afin de tenter d’éradiquer toute forme de triche dans PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS, Tencent essaye d'éliminer les distributeurs de ces logiciels de triche, en plus de ses utilisateurs, ce qui a conduit à l'arrestation de 141 personnes en Chine.
PUBG
PUBG : L'événement chasse et pêche est de retour sur Sanhok ce week-end !
Les joueurs qui ont apprécié l'événement proposer par PUBG Corp. le week-end dernier vont être ravis, puisque les fusils à pompe et les pistolets seront de retour sur Sanhok dès ce vendredi.