PUBG

PUBG : Brendan Greene « Si vous mourrez de la zone rouge, c'est ce que vous n'êtes pas un très bon joueur » !

Publié le   par Florian Lelong
Si il y a bien une mécanique agaçante dans PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS, c'est la zone rouge que de nombreux joueurs ne supportent plus réellement. Cependant, Brendan Greene semble l'apprécier et la défend contre les critiques. À lire également
PUBG : encore présent en 2040 ?
Lors d'une interview accordée à Eurogamer, PlayerUnknow lui-même a expliqué l'objectif principal de la zone rouge. Cette dernière, pour ceux qui ne seraient pas familier avec PUBG, est une petite zone de la carte sélectionnée au hasard qui, à intervalles réguliers tout au long de la partie, est sous le feu de tirs de mortier. Si vous êtes touchés par l'un de ces obus, il y a de fortes chances que cela coïncide avec la fin de votre partie. Mais la faible probabilité que cela se produise pousse certains joueurs à penser que cet ajout est totalement inutile au jeu, et que ces bombardements devraient être, tout simplement, supprimés. Brendan Greene, cependant, n'est pas sur la même longueur d'onde.

« Les gens disent que la zone n'a aucune utilité, mais elle fournit une couverture audio, c'est vraiment cool lorsqu'on se bat dedans », en ajoutant que cette dernière permet d'intégrer de la tension et de l'excitation pour les joueurs lorsqu'ils échangent des tirs avec leurs adversaires sous les bombes. Brendan Greene explique également, pour les joueurs qui pensent que la zone rouge est trop punitive, « vous ne devriez pas mourir dans la zone rouge. Si vous mourrez dans cette dernière, alors que je suis désolé, mais vous ne devez pas être un bon joueur. »

Malgré un amour certain porté à cette zone rouge, Greene annonce que « s'il y a une vague de haine à son égard, nous pourrions envisager de la retirer du jeu. » Dernièrement, PUBG Corp. a notamment écouté la communauté qui se plaignait des spawns trop réguliers des vêtements en les retirant du jeu. Reste à voir si le studio coréen gardera sa ligne directrice ou préférera suivre, une nouvelle fois, les demandes des joueurs.
22
9
4
3
1
6

Ces articles pourraient vous intéresser

PUBG
PUBG : La mise à jour #29 débarque sur PC avec un tas d'améliorations et ajustements
Le mercredi 15 mai une nouvelle mise à jour a été proposée sur les serveurs de test de PUBG, après une semaine, cette dernière a été, finalement, déployée sur les serveurs officiels. Les joueurs PC auront donc l'occasion de découvrir le rééquilibrage de Vikendi, ayant pour objectif de la rendre plus populaire. D'autres améliorations de gameplay ont également eu lieu, comme le parachute ou la mini-carte.
PUBG
Les battle royale sur mobile ont rapporté plus de deux milliards de dollars
Il ne s'agit pas d'un secret, le genre battle royale est particulièrement apprécié par un très grand nombre de joueurs, et ce, même sur smartphone et tablette. D'ailleurs, cette plateforme s'avère très lucrative, avec, sur ses cinq meilleurs titres, plus de deux milliards dollars de gains d'enregistrés.
PUBG
PUBG Mobile sort sous un nouveau nom en Chine, sans la présence de sang
Le gouvernement chinois est très strict quant à l'autorisation, ou non, de rendre disponibles certains jeux sur son territoire. PUBG Mobile faisait partie de ceux étant en sursis, notamment suite à son aspect très violent, ainsi qu'aux microtransactions.