PUBG

Plus de 150 000 joueurs de PUBG bannis

Publié le   par Florent Pateau
C'est au travers d'un tweet que Brendan Greene a annoncé que BattleEye, un des principaux systèmes de protection contre la triche avait d'ores et déjà banni plus de 150 000 tricheurs des serveurs de PlayerUnknown's Battlegrounds. À lire également
Brendan Greene souhaiterait des technologies de Sea of Thieves et Destiny dans PUBG !
C'est seulement un mois après avoir annoncé passer la barre des 50 000 joueurs bannis que le créateur du jeu à succès a annoncé cette fois-ci le passage des 150 000 tricheurs ayant perdu leur accès au jeu.


Brendan Greene a également expliqué que dans les 24 heures qui avaient précédé le tweet, le système d'anti-triche actif avait ajouté 8000 personnes au compte de joueurs déjà bannis. Les développeurs de PUBG mettent ainsi en avant leur combat contre la triche qui s'intensifie au fur et à mesure de l'élargissement de leur base de données de joueurs.

A titre de comparaison, les systèmes anti-triche de Counter-Strike ont banni 186 808 joueurs des serveurs de jeu durant le seul mois d’août 2017.
2
0
0
0
0
0

Ces articles pourraient vous intéresser

PUBG
PUBG veut s'étendre au-delà du battle royale
Avec la création d'un nouveau studio, dirigé par un ancien cadre ayant travaillé sur la licence Call of Duty, PUBG Corp. voit grand pour sa marque, et aimerait proposer bien plus qu'une expérience battle royale à sa communauté.
PUBG
PUBG : La mise à jour #30 ajoute un nouveau véhicule, le Deagle et un tas d'améliorations sur PC
Après une semaine de test, la mise à jour #30 débarque sur les serveurs live de PUBG, rendant disponible un nouveau véhicule, mais aussi une nouvelle arme, avec l'apparition du Deagle, pistolet faisant de forts dégâts.
PUBG
PUBG aurait, déjà, vendu 4,7 millions de copies en 2019
Il semblerait que la popularité de Fortnite et, à un degré moindre à l'heure actuelle, d'Apex Legends, n'ait pas eu de grosses conséquences pour PUBG, étant donné que près de cinq millions de copies ont été écoulées entre janvier et mai 2019.