PUBG

Les joueurs chinois mécontents après l'apparition de publicités sur PUBG !

Publié le   par Florian Lelong
Au cours des derniers jours, le jeu du studio coréen Bluehole, PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS, a reçu de très nombreuses critiques négatives sur Steam provenant principalement des joueurs chinois. À lire également
La valeur du studio de PUBG a quintuplé en l'espace de trois mois
Ces joueurs qui se sont réunis en nombre ont souhaité protester suite à l'apparition d'une publicité pour un service de VPN chinois sur l'écran de lobby du jeu. Cette affaire est intéressante pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, les joueurs chinois se sont à plusieurs reprises plaints des problèmes de ping élevé pour leurs serveurs, même dans les cas où ils se connectaient aux data centers de Pékin ou aux autres serveurs asiatiques. De ce fait, de nombreux joueurs chinois ont tout simplement décidé d'aller jouer sur des serveurs en dehors de ceux de leur région pour espérer avoir une meilleure expérience de jeu, comme notamment sur les serveurs d'Amérique du Nord ou les serveurs Européens.

Ces changements de serveurs des chinois n'ont fait qu'empirer l'expérience de jeu des joueurs provenant géographiquement de ces régions. Les combats sur les champs de bataille de PUBG favorisent souvent les joueurs ayant un ping plus élevé que la moyenne. Il est donc curieux, par conséquent, de voir cette publicité apparaître directement dans le jeu et vanter les mérites d'un service de VPN qui devrait grandement améliorer les performances de connexion sur les serveurs internationaux. Inutile de préciser que les joueurs chinois ont décidé d'utiliser une pratique et stratégie qu'ont connu d'autres jeux pour se faire entendre, à savoir le review-bombing.

steamreview
Vous retrouverez ci-dessus un graphique récapitulatif des dernières évaluations des utilisateurs, ce graphique montrant clairement le très grand nombre de commentaires négatifs sur le mois d'octobre alors que nous n'en sommes qu'à son deuxième jour...

La position prise par Bluehole dans cette histoire n'est pas claire non plus. Nous n'avons pas l'habitude de voir des publicités être affichées sur des jeux qui sont payants comme l'est PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS. L'histoire aurait pu prendre une toute autre tournure si PUBG avait choisi d'être sous le modèle économique du free-to-play, ce qui n'est pas le cas pour le moment.

Reste à savoir si dans un avenir plus ou moins proche, les joueurs occidentaux auront le droit à l'apparition de publicité...
Si vous souhaitez avoir de plus amples informations sur PUBG ou rejoindre une communauté active pour partager d'agréables moments avec d'autres joueurs, nous vous invitons à rejoindre le Discord communautaire PUBG de GAMEWAVE.
2
0
0
0
0
1

Ces articles pourraient vous intéresser

PUBG
PUBG : Un mode nuit en approche ?
Depuis l'arrivée de la quatrième carte Vikendi, aucun nouveau contenu n'a été déployé sur PUBG. Toutefois, Brendan Greene, papa du battle royale a teasé ce qui pourrait s'apparenter à un mode nuit, qui devrait arriver prochainement.
PUBG
PUBG : Vikendi débarque le 22 janvier sur consoles
À l'occasion de la sortie imminente de la carte enneigée sur les serveurs live de PUBG, les développeurs ont concocté un petit guide sur les lieux de Vikendi, afin que les novices ne soient pas perdus le Jour J.
PUBG
PUBG : Il ne vous reste que quelques jours pour jouer à Vikendi sur le PTS
Depuis le 21 décembre, les joueurs consoles de PUBG peuvent se lancer sur la nouvelle carte enneigée Vikendi sur les serveurs de test. Cependant, les développeurs viennent d'annoncer que le PTS fermera ses portes prochainement, avant que le contenu présent sur ce dernier ne soit déployé sur les serveurs live.
PUBG
PUBG sanctionne les joueurs français de Sans Domicile Fixe !
L'équipe française Sans Domicile Fixe, qui avait réussi à se qualifier pour les Contenders de la PUBG Europe League, a finalement été rattrapée par leurs actes de tricheries. En plus d'une disqualification, les quatre joueurs qui composent l'équipe sont bannis de compétitions pour les trois prochaines années.