PUBG

La bagarre continue entre DrDisRespect et PUBG

Publié le   par Clément Delcourt
Mercredi dernier, DrDisRespect, un célèbre streamer de PlayerUnknown's Battleground, s’est fait ban par les développeurs pour avoir enfreint les règles du jeu. Mais le drama continue et ne semble pas prêt de s’arrêter. À lire également
DrDisrespect a été ban de PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que DrDisRespect porte bien son nom. Après avoir enfreint les règles de PUBG, après avoir provoqué les développeurs sur Twitter, le streameur aux 600 000 follows raille une nouvelle fois Bluehole. Comment ? Tout simplement en créant un nouveau compte !

De retour en live, DrDisRespect a tout de suite mis les choses au clair en expliquant qu’il ne comptait pas s’excuser.

Bien entendu, il n’a pas manqué une seule occasion de s’en prendre à Brendan Greene, notamment en faisant de multiples références à la mésaventure que ce dernier a développé dans un TwitLonger.

De par le titre de son stream "Jumps Kicks" ou encore avec son nouveau pseudo PUBG "GlassWindow".

Avant d’en rajouter une couche quelques minutes plus tard lorsqu’un viewer lui demande s’il souhaite jouer à PUBG.

Si dans un premier temps DrDisRespect n’avait pas été ban définitivement du jeu, difficile d’imaginer une autre sanction après de telles provocations.

0
0
0
0
0
0

Ces articles pourraient vous intéresser

PUBG
PUBG : La mise à jour #29 débarque sur PC avec un tas d'améliorations et ajustements
Le mercredi 15 mai une nouvelle mise à jour a été proposée sur les serveurs de test de PUBG, après une semaine, cette dernière a été, finalement, déployée sur les serveurs officiels. Les joueurs PC auront donc l'occasion de découvrir le rééquilibrage de Vikendi, ayant pour objectif de la rendre plus populaire. D'autres améliorations de gameplay ont également eu lieu, comme le parachute ou la mini-carte.
PUBG
Les battle royale sur mobile ont rapporté plus de deux milliards de dollars
Il ne s'agit pas d'un secret, le genre battle royale est particulièrement apprécié par un très grand nombre de joueurs, et ce, même sur smartphone et tablette. D'ailleurs, cette plateforme s'avère très lucrative, avec, sur ses cinq meilleurs titres, plus de deux milliards dollars de gains d'enregistrés.
PUBG
PUBG Mobile sort sous un nouveau nom en Chine, sans la présence de sang
Le gouvernement chinois est très strict quant à l'autorisation, ou non, de rendre disponibles certains jeux sur son territoire. PUBG Mobile faisait partie de ceux étant en sursis, notamment suite à son aspect très violent, ainsi qu'aux microtransactions.