PUBG

Gagner des parties sans bouger et tout en étant invisible, semble être la nouvelle activité en vogue sur PUBG !

Publié le   par Florian Lelong
Arriver en seconde position dans PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS est quelque chose de toujours, plus ou moins, frustrant, mais cette sensation amère peut être largement amplifiée lorsque vous remarquez qu'il n'y a personne d'autre dans le cercle final avec vous... À lire également
PUBG pourrait potentiellement arriver sur PS4 en fin d'année et en 2019 sur Switch !
Ces dernières semaines, nombreux sont celles et ceux à avoir repéré ce phénomène et l'ont associé à quelques statistiques suspectes retrouvées lors de certaines parties. En effet, un membre de Reddit, hanchengsh, a partagé, il y a quelques heures, une capture d'écran du profil d'un joueur sur OP.GG, un site qui propose des statistiques poussées et détaillées des parties multijoueur sur PUBG. Cette image montre que l'utilisateur en question a gagné six de ses sept dernières parties. Bien qu'il ne soit pas rare de rencontrer des joueurs arrivant à enchaîner les victoires dans PUBG, les non-dégâts infligés par ce joueur sont, quelque peu, problématiques. Gagner une partie sans tuer un seul ennemi et sans infliger de dégât est une performance qui n'est pas impossible, mais difficilement réalisable plusieurs fois d'affilée...

Un autre élément est, quant à lui, bien plus convaincant. En effet, un joueur PUBG, appelé TpK_L, gagne, lui aussi, la plupart de ses parties sans faire le moindre dégât. Cet utilisateur, très certainement pacifiste, réalise, encore une fois, des performances improbables mais, toutefois, techniquement possibles. Cependant, le site OP.GG propose tout un tas de statistiques et notamment la distance parcourue par les joueurs. Dans le cas de TpK_L, il n'a apparemment même pas pris la peine de bouger d'un iota pour remporter ces quelques « Winner Winner Chicken Dinner »...

Les joueurs qui utilisent cet exploit bug pour gagner leurs parties semblent être au courant des mesures à prendre pour éviter d'être détectés par les éventuels systèmes anti-triche. Alors qu'ils accumulent les victoires encore plus facilement que certains joueurs professionnels, ils prennent tout de même le temps de jouer d'une façon normale toutes les cinq parties pour passer entre les mailles du filet.

Comme vous le savez, gagner des parties permet de récolter des BP bien plus rapidement. BP qu'il est possible de dépenser pour acheter diverses caisses, lesquelles peuvent renfermer des objets cosmétiques qui sont, pour certains, revendus à prix d'or sur le Marché de Steam. Les joueurs malhonnêtes semblent être prêts à tout pour contourner les différents protocoles et règles instaurés par PUBG Corp pour contrer la triche... Reste à voir si ces nouvelles techniques seront abordées lors de la prochaine mise à jour de PUBG dans les jours et semaines à venir.
3
3
5
4
3
34

Ces articles pourraient vous intéresser

PUBG
PUBG : Un mode nuit en approche ?
Depuis l'arrivée de la quatrième carte Vikendi, aucun nouveau contenu n'a été déployé sur PUBG. Toutefois, Brendan Greene, papa du battle royale a teasé ce qui pourrait s'apparenter à un mode nuit, qui devrait arriver prochainement.
PUBG
PUBG : Vikendi débarque le 22 janvier sur consoles
À l'occasion de la sortie imminente de la carte enneigée sur les serveurs live de PUBG, les développeurs ont concocté un petit guide sur les lieux de Vikendi, afin que les novices ne soient pas perdus le Jour J.
PUBG
PUBG : Il ne vous reste que quelques jours pour jouer à Vikendi sur le PTS
Depuis le 21 décembre, les joueurs consoles de PUBG peuvent se lancer sur la nouvelle carte enneigée Vikendi sur les serveurs de test. Cependant, les développeurs viennent d'annoncer que le PTS fermera ses portes prochainement, avant que le contenu présent sur ce dernier ne soit déployé sur les serveurs live.
PUBG
PUBG sanctionne les joueurs français de Sans Domicile Fixe !
L'équipe française Sans Domicile Fixe, qui avait réussi à se qualifier pour les Contenders de la PUBG Europe League, a finalement été rattrapée par leurs actes de tricheries. En plus d'une disqualification, les quatre joueurs qui composent l'équipe sont bannis de compétitions pour les trois prochaines années.