PUBG

DrDisrespect a été ban de PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS !

Publié le   par Karine Galampoix
Un des plus gros influenceurs et streamers Twitch de PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS, DrDisrespect, a été ban immédiatement le 17 juillet pour avoir tué intentionnellement un coéquipier ! À lire également
PUBG vient de détrôner GTA V sur le nombre de joueurs simultanés !
La raison pour laquelle il a tué un de ses coéquipiers n'était pas par pur excès de rage, mais simplement parce qu'il n'y avait pas assez de place dans le véhicule pour tout le monde et donc, au lieu de prendre du temps pour trouver un second véhicule, il a préféré tuer un de ses équipiers trouvés au hasard grâce au matchmaking.


En dépit du nombre de joueurs que DrDisrespect a amené sur le jeu, ou même de l'influence qu'il a sur la communauté, tuer un équipier est contre le règlement du jeu et c'est pourquoi Bluehole a agi très vite, le bannissant du jeu avant qu'il ne puisse trouver une autre partie.
Restant dans la peau de son personnage, DrDisrespect a menacé personnellement Brendan "PLAYERUNKNOWN" Greene, bien que ce fut de façon humoristique.
Mais, blague ou pas, ceci n'a pas été du goût de Brendan Greene. Cette histoire pourrait donc avoir d'autres conséquences pour les deux parties. Dans un TwitLonger, Greene a expliqué pourquoi ce genre de "blagues" ne le faisait pas rire.
Quand j'étais à l'université, il y a quelques années, j'ai eu un différend avec mon colocataire. Au lieu d'en parler comme des hommes, il a décidé de devenir agressif et, alors que je m'écartais de lui, il m'a donné un coup de pied dans la poitrine et ma tête s'est cognée contre une porte en verre poli. Heureusement, je n'ai pas eu de problème suite à ça. Ce que je veux vous expliquer en vous racontant cette histoire c'est pourquoi je pense que des menaces de la sorte ne sont pas quelque chose sur laquelle on peut rigoler.
On aurait pu penser que Greene aurait fait de cette histoire une affaire personnelle et ainsi lui donner une punition plus sevère, mais DrDisrespect n'a pas vu la durée de son ban augmenter ou devenir permanent. Vous pourrez ainsi le revoir dans quelques jours. Néanmoins, il a plutôt intérêt à se faire discret, pour éviter de ne voir des sanctions revenir.

Si vous êtes victimes de ce genre d'abus en jeu, vous pouvez signaler l'incident sur le forum de PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS. Il faudra néanmoins apporter une preuve vidéo du problème pour soutenir votre signalement.

On rappelle que PUBG va avoir le droit à sa mise à jour mensuelle la semaine prochaine, au début du mois d'août.
0
1
1
0
0
1

Ces articles pourraient vous intéresser

PUBG
PUBG : La mise à jour #29 débarque sur PC avec un tas d'améliorations et ajustements
Le mercredi 15 mai une nouvelle mise à jour a été proposée sur les serveurs de test de PUBG, après une semaine, cette dernière a été, finalement, déployée sur les serveurs officiels. Les joueurs PC auront donc l'occasion de découvrir le rééquilibrage de Vikendi, ayant pour objectif de la rendre plus populaire. D'autres améliorations de gameplay ont également eu lieu, comme le parachute ou la mini-carte.
PUBG
Les battle royale sur mobile ont rapporté plus de deux milliards de dollars
Il ne s'agit pas d'un secret, le genre battle royale est particulièrement apprécié par un très grand nombre de joueurs, et ce, même sur smartphone et tablette. D'ailleurs, cette plateforme s'avère très lucrative, avec, sur ses cinq meilleurs titres, plus de deux milliards dollars de gains d'enregistrés.
PUBG
PUBG Mobile sort sous un nouveau nom en Chine, sans la présence de sang
Le gouvernement chinois est très strict quant à l'autorisation, ou non, de rendre disponibles certains jeux sur son territoire. PUBG Mobile faisait partie de ceux étant en sursis, notamment suite à son aspect très violent, ainsi qu'aux microtransactions.