Overwatch

Le Royaume-Uni a statué sur le sort des Loot Boxes !

Publié le   par Karine Galampoix
Quelques jours après la demande d'enquête du sénateur français, c'est au tour de la Commission des Jeux britannique de rendre son verdict quant à la classification des Loot Boxes, grand débat qui anime depuis peu la toile. À lire également
Un sénateur français demande une enquête sur les Loot Boxes
De tout ce qui a pu être dit de Star Wars Battlefront II et Overwatch, le fait qu'ils provoquent un tel engouement auprès des différents gouvernements est sûrement la dernière chose à laquelle on aurait pu penser. Après la Belgique, l'Australie et l'état d’Hawaï, c'est au tour du Royaume-Uni de donner son avis sur la classification de ces coffres à butins présents dans ces jeux. 

La commission britannique ne considère pas les Loot Boxes comme des jeux d'argent cependant, il leur semble évident qu'une législation doit être mis en place pour réguler ces coffres. 

Le rapport de la Commission est disponible directement sur le site internet (en anglais), expliquant qu'elle a un œil sur les différents systèmes de Loot Box depuis 2016, mais que celles que l'on peut trouver dans Star Wars Battlefront II ou même Overwatch ne rentrent pas dans la logique de pari si on se réfère aux lois britanniques. 
Un facteur important dans la décision concernant le franchissement de la limite est si les joueurs en ont pour leur argent avec les objets acquis en jeu via "un jeu de chance". En termes pratiques, cela veut dire que si les objets sont strictement utilisable en jeu et s'ils ne peuvent pas être revendus, cela ne peut pas être considéré comme une activité de paris que l'on peut licencier. Dans ces cas-là, nous n'avons pas le pouvoir d'intervenir.
Il faut néanmoins noter qu'il y a quelques exceptions à ceci. Alors que vous ne pouvez pas revendre une Loot Box, Eurogamer nous montre qu'il y a des sites tiers qui vous autorisent à acheter et revendre les récompenses obtenues dans ces coffres en utilisant de l'argent réel. 

Et même si la commission a été assez claire sur le sujet, il faut tout de même souligner que le business des Loot Boxes va certainement être régulé.
Là où un produit n'est pas considéré comme un jeu d'argent mais peut potentiellement nuire à des enfants, les parents vont sans doute attendre que des protections soient mises en place par ceux qui créent, vendent et régularisent ces produits.
De notre côté, l’Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) n'a toujours pas donné d'informations concernant la demande faite par Jérôme Duraine, sénateur, dans sa lettre ouverte.
23
5
3
4
3
20

Ces articles pourraient vous intéresser

Overwatch
Overwatch : La file d'attente par rôle débarque en septembre
Après que le blocage sur la composition 2-2-2 ai été dévoilé, pour l'Overwatch League, c'est maintenant au tour des parties rapides et compétitives d'être impactées par la file d'attente par rôle, arrivant début septembre sur les serveurs live.
Overwatch
Overwatch League : La composition 2-2-2 sera bloquée et obligatoire
La composition deux tanks, deux attaquants et deux supports vas revenir sur la scène compétitive, comme nous l'apprend une fuite malencontreusement faite par Blizzard, indiquant au passage que cette composition sera obligatoire.
Overwatch
Overwatch : Tout savoir sur l’événement des jeux d'été 2019
Overwatch a lancé son troisième événement des jeux d'été, c'est donc l'occasion pour Blizzard de nous proposer de nombreux nouveaux skins, ainsi que son mode de jeu saisonnier, l'indémodable Lúcioball.