League of Legends

LoL : Riot donne la victoire à Huni et ses coéquipiers en raison d'un bug !

Publié le   par Laureen Peers
Il est bien connu que sur la scène compétitive de League of Legends, on voit des équipes abandonner, perdre, gagner aisément, mais jusqu'à présent, on n'avait jamais vu une équipe professionnelle remporter la partie grâce à un bug. C'est malheureusement, ou heureusement pour certains, arrivé ce week-end en LCS NA. À lire également
LoL : Cloud9 met Sneaky, Jensen et Smoothie sur le banc de touche
Alors que le coup d'envoi du Summer Split a été donné ce week-end en Europe et en Amérique du Nord, nous pouvons voir que la méta est devenue pour le moins étrange puisque le célèbre support Taric a fait son apparition sur la midlane et dans la jungle. Seulement ce n'est pas la seule chose étrange qui s'est produite récemment, car après tout, cela reste la méta du jeu, mais c'est un mystérieux incident qui s'est produit dans la nuit de dimanche à lundi.

En effet, lors de la deuxième journée des LCS NA, Clutch Gaming affrontait Echo Fox, soit pour ceux qui ne suivent pas la scène outre-Atlantique, Febiven contre Huni, les deux anciens joueurs Fnatic. Au cours de la rencontre, plus précisément à 32 minutes, la partie s'est tout simplement figée sans qu'aucun des joueurs n'ait fait la demande de pause, laissant ainsi penser que les Rioteurs allaient utiliser le chronobreak pour relancer la partie. 

Seulement, les choses ne sont pas passées comme prévu, puisque Dash, l'host américain a expliqué qu'il n'était pas possible, à l'heure actuelle, de résoudre ce bug ni même d'utiliser le chronobreak. Ce dernier a donc montré à l'écran les règles établies par Riot en cas de problème de ce genre. 

Lors de la rencontre entre Clutch Gaming et Echo Fox, le serveur a crash à 32:26. Nous n'avons pas pu utiliser le chronobreak dans cette partie. Les responsables de la ligue donnent la victoire à Fox. Fox avait actuellement 7 tourelles à 0. Il n'y avait aucun inhibiteur du côté de CG, quatre dragons pour Fox et 10 K de gold d'avance. Les responsables de la ligue ont statué que CG n'avait pas la possibilité de retourner la situation et offrent la victoire à Echo Fox. 
Bien entendu, il n'a pas fallu attendre longtemps avant de voir des commentaires de joueurs et analystes professionnels sur les réseaux sociaux. Toutefois, après que la dernière rencontre de la journée ait été lancée, Riot s'est à nouveau exprimé sur Twitter pour expliquer d'où provenait ce bug
Taliyah est la cause du crash qui s'est produit lors de la rencontre entre CG et EF. Nous désactivons administrativement Taliyah pour le reste de la journée. Les joueurs sont au courant qu'ils ne peuvent pas pick Taliyah et seront obligés de choisir un autre champion. 
Quoi qu'il en soit, cette victoire par défaut ou cette défaite imposée, ne plaît pas à tout le monde, et risque de faire parler d'elle pendant un moment.

5
2
3
5
8
9

Ces articles pourraient vous intéresser

League of Legends
LoL : Riot a inauguré le LoL PARK, un complexe dédié à la LCK !
Au lendemain de la finale du tournoi régional où Gen.G a décroché sa place pour les Worlds en battant Kingzone DragonX, Riot a inauguré ce lundi matin un complexe uniquement dédié à League of Legends.
League of Legends
LoL : Pour la première fois depuis 2011, TSM n'ira pas aux Worlds !
Peu après la finale du tournoi régional européen, avait lieu celle de l'Amérique du Nord où Team SoloMid affrontait Cloud9. Bien que les pronostics étaient en faveur de TSM, C9 s'est imposé en seulement trois games.
League of Legends
LoL : En battant Schalke 04, G2 se qualifie pour les Worlds !
Alors que Fnatic et Vitality sont déjà en bootcamp en Corée du Sud, ce week-end se déroulait le tournoi régional des LCS EU pour déterminer qui des quatre dernières équipes qualifiées allaient obtenir l’ultime place disponible pour les Worlds !
League of Legends
LoL : Faker et ses coéquipiers de SKT T1 ne pourront pas prendre leur revanche aux Worlds !
Ce matin se déroulait le round 1 du tournoi régional coréen où les champions du monde en titre, Gen G affrontaient SKT T1. Après cinq games, Faker et ses coéquipiers ont été éliminés et ne participeront pas aux Mondiaux 2018.