League of Legends

Les pros passent à 10 bans !

Publié le  par Laureen Peers
Depuis le temps que Riot nous en parle de ce projet on commençait à croire que ça n'arriverait jamais ! Mais c'est enfin officiel, les joueurs professionnels auront 10 bannissements à effectuer et ce dès le Spring Split ! À lire également
Un ancien joueur de SCII rejoint H2K
Il y a quelque temps, nous vous avions confié que nous envisagions de passer à un système à 10 bannissements. Nous sommes désormais satisfaits du concept que nous avons développé et nous allons l'utiliser dans les ligues professionnelles et semi-professionnelles dès le début de la saison 2017. J'aimerais donc vous expliquer les idées sur lesquelles nous avons basé ce système : quels sont ses objectifs, comment il fonctionne et pourquoi nous modifions les bannissements des matchs pros en premier.


Pourquoi plus de bannissements ?

Dans le jeu pro, nous pensons que des changements au niveau des sélections/bannissements peuvent améliorer la diversité des champions et le jeu stratégique. Nous sommes d'avis qu'avec plus de bannissements, nous encouragerons le développement de pools de champions plus larges et la présence de davantage de champions individuels sur la Faille, ce qui donnera lieu à une phase de sélection plus intéressante et divertissante à regarder pour les fans.

Le but est d'offrir deux bannissements de plus à chaque équipe à la moitié de la phase de sélection, ce qui devrait encourager la capacité d'adaptation et récompenser les équipes qui peuvent prédire avec précision les stratégies de leurs adversaires pour ensuite réagir rapidement et les contrer. Nous avons testé ces théories en partenariat avec des pros, exploré différentes solutions et pris en compte leurs commentaires lorsque nous avons introduit les nouveaux changements. Comme à chaque nouvelle modification, nous tiendrons compte des retours réguliers de la part des fans et des pros à mesure que nous mettrons en place les bannissements supplémentaires.


Match organisé vs matchmaking 

Nous pensons que les améliorations apportées au système de sélections/bannissements présentent de nombreux avantages. Cependant, ceux-ci ne seront pas les mêmes dans les matchs pros ou les autres types de matchs organisés que dans les parties normales. Dans les matchs organisés, vous jouez avec un groupe constant, vous connaissez vos adversaires et leurs champions, et vous les avez peut-être même déjà affrontés.

Par opposition, dans les parties avec matchmaking, vous devez vous adapter à un nouveau groupe et vous n'avez aucune information initiale concernant l'équipe adverse. Les besoins et les avantages sont donc différents dans chaque contexte.


À quoi vont ressembler les matchs organisés ? 

La première partie de la sélection des champions ne changera pas, et les deux camps pourront bannir 3 champions avant de faire leurs choix. Une première sélection pour l'équipe bleu, puis deux pour l'équipe rouge, suivis de deux pour l'équipe bleue et d'une dernière pour l'équipe rouge. Il y aura ensuite une seconde phase où les deux camps alterneront les bannissements, en commençant par l'équipe rouge. Et enfin, nous passerons à la dernière phase de sélection, avec une première sélection pour l'équipe rouge, puis deux pour l'équipe bleue et une dernière pour l'équipe rouge.

image_2

Nous sommes tombés d'accord sur cette version après avoir modifié et exploré différentes variantes de la phase de sélection avec des pros et semi-pros du monde entier. Nous nous sommes également assurés que ce changement n'entraînerait pas une augmentation du temps passé dans la phase de sélections/bannissements.


Qu'en est-il des parties normales en matchmaking ? 

La mise à jour des sélections/bannissements lors des parties normales apparaîtra plus tard que celle des matchs organisés. Nous sommes encore en train d'évaluer quel style de modifications de sélections/bannissements correspondrait le mieux aux parties normales, dont les circonstances sont différentes (alliés inconnus, manque d'informations sur le camp adverse).

Un passage à 10 bannissements est encore très tentant, d'autant qu'il offrirait un bannissement par joueur, divisant l'influence de façon équitable dans la phase de bannissement. Cependant, les objectifs des bannissements sont quelque peu différents (ex : a priori, vous ne risquez pas de bannir le champion inattendu que l'équipe ennemie aime parfois jouer).

Le temps nécessaire pour accéder à la partie est également au centre de nos préoccupations pour les parties normales, car de nombreux joueurs se plaignent déjà d'une attente trop longue entre l'activation du bouton Jouer et le début de leur match. Les options que nous envisageons incluent une diminution de la durée de la sélection des champions.

Nous devrions pouvoir vous en dire plus sur les changements envisagés pour les sélections/bannissements dans les parties normales début 2017. En attendant, si vous avez des commentaires concernant les sélections/bannissements dans les matchs pros ou amateurs, n'hésitez pas à nous en faire part !

Source : Lol Esports

Les dernières actualités

League of Legends
La candidature de la Team Dignitas pour les LCS NA refusée
C'est une très mauvaise nouvelle qui semble se dessiner pour la structure américaine Team Dignitas. En effet, selon un article publié par le site ESPN, l'organisation qui appartient à la franchise de NBA des Philadelphia 76ers, se serait vue refuser son ticket d'entrée pour la prochaine saison des LCS NA.
League of Legends
Misfits élimine TSM et se qualifie pour les quarts de finale !
Depuis jeudi, chaque journée est rythmée par les matchs retours des Worlds 2017. Après la qualification de Fnatic et l'élimination de G2, c'était au tour de Misfits de s'imposer ce samedi afin d'obtenir une place en quarts de finale
League of Legends
YellowStaR rejoint la Team-LDLC en tant que Head Coach
Peu de temps après son départ du PSG eSports, la Team LDLC vient d'annoncer l’intégration de YellowStaR au sein de leur staff. L'ancien support et capitaine de Fnatic sera désormais le Head Coach de leur équipe League of Legends.
League of Legends
G2 ne rejoindra pas Fnatic en quarts de finale des Worlds
Alors que Fnatic a réussi à créer l'exploit de se qualifier pour les quarts de finale, de leur côté G2 n'a pas su faire de même et les quadruples champions d'Europe ont été éliminés des Worlds au détriment de Royal Never Give Up et de Samsung Galaxy.

Ces articles pourraient vous intéresser

CSGO
Valve et l'organisation douteuse du prochain major CS:GO
Le prochain Major Counter-Strike sera le douzième évènement sponsorisé par l'entreprise américaine. Malheureusement, il ne semblerait pas que l'expérience acquise au fil des années soit d'une grande aide pour la firme américaine qui semble avoir multiplié les erreurs de communication et d'organisation pour ce nouvel évènement.
CSGO
Après les dramas, la scène brésilienne se reforme
Il y a quelques semaines, des retards en finale de la DreamHack Open Montréal, des menaces de mort et des grèves secouaient la scène brésilienne Counter-Strike et notamment l'équipe Immortals. Après de nombreux débats, le renvoi de kNgV- et la mise sur le banc des jumeaux HEN1 et LUCAS1, l'heure est désormais à la reconstruction des équipes avec en ligne de mire la participation au prochain major ELEAGUE.
CSGO
Dust 2 est de retour !
Ce lundi soir, les équipes du géant américain Valve dévoilaient au travers d'un premier tweet que la map historique de Counter-Strike: Global Offensive : Dust 2 allait prochainement revenir dans le jeu au travers d'une nouvelle version totalement retravaillée.
CSGO
Immortals complète finalement sa nouvelle équipe CS:GO
Depuis la séparation de son ancien roster, l'organisation américaine multipliait les passages des remplaçants au sein de son équipe afin de tenir les engagements de la structure auprès des organisateurs de compétitions. Mais la recherche de suppléants est désormais révolue puisqu'un cinquième joueur vient de rejoindre et de compléter la nouvelle line-up Immortals.