League of Legends

Le directeur des opérations de Riot Games suspendu à cause de son comportement

Publié le   par Chloé Deraedt
Le directeur de Riot Games a annoncé il y a quelques jours la suspension de son directeur des opérations à cause de son comportement plus que limite envers ses subordonnés. À lire également
League of Legends : 10 idées de cadeaux à offrir pour Noël !
Quelques mois plus tôt, le studio responsable de la création de League of Legends avait été accusé de sexisme et de discrimination à l'embauche par une employée et une ex-employée. Riot Games, qui avait pourtant promis d'améliorer la situation, n'avait rien fait jusqu'à maintenant.

Les plaintes étaient cependant alarmantes, allant de chaînes de mails du type "les employées les plus chaudes de Riot Games" à des accusations de viols. L'entreprise étant réputée pour avoir une culture très masculine, il n'est pas étonnant de voir que les plaignantes parlent de discriminations à l'embauche et de plafond de verre pour les femmes. En effet, la plainte souligne que Riot Games privilégie les candidatures des "core gamers" et que beaucoup de femmes pourtant qualifiées pour le poste visé n'ont pas été reçues à l'entretien, car elles ne correspondaient pas à cette image. L'une des plaignantes indique que son superviseur lui a déclaré que « la diversité ne devrait jamais être le but du design des produits de Riot car la culture du jeu vidéo est le dernier refuge des jeunes garçons blancs ». 

Alors que rentrer dans l'entreprise en tant que femme semble compliquée, monter en hiérarchie semble ne pas être une promenade de santé. En effet, la plainte parle d'une jeune femme qui a postulé pour une position et qui n'a pas été reçue, le collègue avec qui elle était en compétition ayant obtenu le poste. Jusqu'ici rien de grave me direz-vous, mais les faits arrivent deux ans plus tard, lorsque le collègue en question quitte l'entreprise. Notre employée de départ postule de nouveau, on lui dit que son salaire et sa position hiérarchique ne seront pas changés bien que ses missions quant à elle, correspondent à ce nouveau poste. Vous l'aurez compris, contrairement à elle, son collègue avait reçu une augmentation de salaire et une position plus haut placée.

Les plaintes ne sont cependant pas restées sans suite puisque Nicolo Laurent, directeur de Riot Games, a annoncé que le directeur des opérations de Riot Games, Scott Gelb, va être suspendu pendant deux mois suite à "des comportements inappropriés et non professionnels". Cette phrase est un bon gros euphémisme quand on voit de quoi est accusé Gelb. En effet, ce dernier est accusé par plusieurs employés de toucher les parties génitales de ses subordonnés (y compris des hommes), se frotter à eux et même se relâcher ses sphincters près d'eux. Apparemment, ces actions n'étaient pas isolées puisque des employés ont déclaré que ces dernières étaient devenues habituelles au bureau. Au vu de ces faits, les deux mois de suspension dont à écoper Gelb n'ont pas l'air de grand-chose. Devant les contestations, le directeur de Riot Games a déclaré :
Scott aurait pu éviter d'avoir à affronter son passé et ses conséquences. Scott a choisi de les reconnaître et de se faire pardonner. Je vais l'aider, l'accompagner dans cette épreuve et le considérer comme un grand manager quand il reviendra l'année prochaine. J'espère que vous ferez de même.
Même si cette suspension temporaire est loin d'être suffisante et de régler tous les problèmes, Riot Games a enfin reconnu qu'il y avait un problème et commence à agir. En même temps, ils ont intérêt à mettre de l'ordre dans leur entreprise, car la plainte n'est pas adressée à un individu en particulier, mais à Riot Games.
1
2
0
3
2
11

Ces articles pourraient vous intéresser

League of Legends
LoL : Des changements expérimentaux prévus pour l’ARAM
Le patch 9.7 s'annonce avec de nombreuses nouveautés dont un mini-événement consacré au mode de jeu temporaire ARAM et apportant quelques modifications.
League of Legends
LoL : Le patch 9.6 détaille les primes et supprime les doubles Larmes pour Ezreal
Les développeurs de League of Legends viennent de présenter leur mise à jour 9.6. Au programme de cette dernière, des améliorations du LeaverBuster, de la limite d'IPS et du journal des missions, mais surtout des ajustements notables sur Neeko, Kayle ou encore Urgot.
League of Legends
LoL : Le nouveau skin de Tristanna, choisi par les joueurs, est enfin dévoilé
Après plusieurs semaines d’attente, et plus de quatre millions de votes, Riot Games a enfin révélé qui était l’heureux vainqueur.
League of Legends
LoL : Le MMR réinitialisé pour les joueurs et joueuses haut classés
Avec l'apparition de la mise à jour 9.6 sur les serveurs de test PBE, Riot Games a décidé ce mettre en place un changement pour les invocateurs et invocatrices d'élo supérieur en rétrogradant ces derniers.