League of Legends

Interview de Hans Sama : « J’ai confiance en nous, en moi et en mes coéquipiers ! »

Publié le   par Laureen Peers
À l'occasion du Mid-Season Invitational où les quatre équipes qualifiées pour les demi-finales se sont affrontées au Zénith de Paris, nous avons eu l'occasion de poser quelques questions à Hans Sama, le célèbre carry AD de Misfits. À lire également
LoL : Royal Never Give Up remporte le MSI 2018

Tu étais présent tout le week-end à Paris pour le carré final du MSI, qu’as-tu pensé du niveau des équipes ?

Je pense que le style de jeu est différent, mais je dirais aussi que ce sont des équipes qui sont meilleures que la nôtre et celles du moyen tableau. En fait, les cinq joueurs sont sur la même longueur d’onde, ils n’ont pas peur de prendre des risques, comme dans le match Fnatic contre RNG, tout le monde en a pris et il y a tellement de kills en si peu de temps, que tout se joue dans les team fights, et j’aime les parties comme ça.


Selon toi, quelle est la place des AD carry dans la méta actuelle ?

Ça dépend des équipes, mais pour les plus fortes dans le monde, je dirais que la place d’adc a plus d’ampleur que pour celles situées en bas de tableau.hanssama Je pense que c’est la bonne chose à faire, parce qu’un AD carry dès que ça va en late game dans les team fight, c’est ce rôle qui détruit à peu tout.


Comment s’est passé la transition entre IgNar et Mikyx ?

La transition s’est plutôt bien passée, même si j’ai dû m’adapter parce que Mikyx a des bons atouts que n’avaient pas IgNar et inversement. C’est un peu ça la différence, je dois m’habituer à combler les vides que Mikyx a, notamment sur la macro et sur le fait qu’il ne regarde pas autant la mini-map que le faisait IgNar.

Après des résultats mitigés lors du Spring Split, comment vois-tu le prochain segment ?

Je vais revenir sur le Spring Split, parce que tout le monde pense que nous ne sommes pas une très bonne équipe. Seulement dès le début, on a fait une belle performance, mais on a chuté en équipe, alors qu’en scrim contre des Fnatic, Splyce, G2, on est à 60 % de victoire contre eux. Si on arrive à régler ce problème rapidement, il est possible qu’on obtienne la première ou deuxième place et qu’on aille aux Worlds. J’ai confiance en nous, en moi et en mes coéquipiers.


Et justement, pendant ce Summer Split, est-ce qu’on aura droit au retour d’un Draven ?

Comme c’est des BO1 en Europe, je pense que ce n’est qu’une question d’opportunité. Seulement, je n’ai pas eu l’opportunité de m’entrainer avec lors du dernier split, mais pour le prochain, je vais essayer de diversifier mon style de jeu et, peut-être qu’on verra un Draven. Toutefois, ça dépendra de l’équipe adverse, parce que la méta c’est le style de jeu le plus facile à étudier, mais par moments des équipes sortent de nouvelles choses, et j’ai envie d’être cette équipe-là.
1
0
0
0
0
0

Ces articles pourraient vous intéresser

League of Legends
LoL : Les joueurs de Griffin reçoivent près de 10 000 $ de prime pour leurs performances
Les joueurs de Griffin ont démarré la saison en enchaînant les victoires, les menant, pour le moment, à la première place du classement. Pour les féliciter, la structure a décidé de récompenser financièrement le travail acharné de l'équipe qui joue sa première saison en LCK.
League of Legends
LoL : Riot présente son rework d'Akali !
Alors que le summer split bat son plein du côté des compétitions officielles de League of Legends, les équipes de Riot continuent de faire évoluer leur jeu. Et cette fois-ci, c'est Akali qui s'offre un coup de frais !
League of Legends
LoL : La star chinoise Uzi prend une pause d'une durée indéfinie
Le légendaire carry AD chinois de l'équipe Royal Never Give Up annonce mettre sa carrière en suspens le temps de soigner ses problèmes de poignet.
League of Legends
LoL : Solary annonce la Solary Party les 14 et 15 juillet !
Créée il a y presque un an, la structure Solary, reposant sur deux chaînes Twitch et plusieurs équipes League of Legends et Fortnite, vient d'annoncer un événement LoL, en partenariat avec Riot Games, qui accueillera des grands noms de la scène française.