Days Gone

Days Gone : Nos premières impressions sur le titre qui mettra à l'épreuve vos réflexes de survie

Publié le   par Nacira Bourahmani
Alors que la sortie de Days Gone approche à grands pas, nous avons pu poser nos mains pendant quelques heures sur le futur titre de Sony Bend. Découvrez nos premières impressions sur cet opus qui ne vous demandera qu'une chose : survivre. À lire également
Rainbow Six: Siege : Tout ce qu'il faut savoir sur l'opération Burnt Horizon
Days Gone laisse sceptique un bon nombre de joueurs, et ce, malgré son statut d'exclusivité Sony. Deux critères peuvent en être la cause. Tout d'abord, les développeurs ont opté pour une communication assez discrète, et face aux mastodontes qui sont sortis l'année dernière, Days Gone peut facilement tomber dans l'oubli. Enfin, c'est un monde ouvert post-apocalyptique avec des zombies, et que ce soit dans les séries, les films, ou les jeux vidéo, cette "mode" s'essouffle peu à peu. Le directeur créatif assure pourtant qu'il ne ressemble en rien à ce qui a déjà été fait dans l'industrie vidéoludique, mais qu'en est-il vraiment ? Voici donc nos premières impressions après que nous ayons pu poser nos mains, pendant quelques heures, sur cet opus.

Farewell, la terre de tous les dangers 

Le monde ouvert de Days Gone regorge de vie, bien que l'histoire se passe après une apocalypse zombie, il est loin d'être mort. Même si les paysages sont magnifiques, les balades du dimanche sont clairement déconseillées dans cet univers. En effet, la menace est constante, et l'une d'entre elles concerne bien évidemment les zombies, appelés également Mutants. 

Peu importe où vous vous trouverez, vous êtes sûr d'en croiser. Lors de vos déplacements, vous devrez être constamment en alerte pour ne pas vous faire surprendre, et selon les endroits où vous vous aventurerez, tels qu'une grotte, la vigilance devra être votre mot d'ordre. Dans certains endroits, il se peut qu'une horde de Mutants attendent patiemment votre arrivée.

HORDE
Mais ils ne sont pas les seuls ! Qui dit monde post-apocalyptique, dit aussi humains qui cherchent par tous les moyens à survivre. Si certains seront vos alliés, d'autres se positionneront clairement comme vos ennemis. D'ailleurs, Days Gone a, semblerait-il, déjà un système bien mis en place. Divers camps et groupes se sont formés avec lesquels Deacon St John a noué des relations. Cependant, en termes de gameplay, vous aurez la possibilité d'augmenter leur niveau de confiance. Ces camps disposent d'un mécanicien, et vous proposent des primes si vous effectuez l'action qu'ils vous demandent. 

Et comme Farewell est une région où les menaces sont nombreuses, certains animaux voudront aussi votre peau. À califourchon sur votre moto, les loups ou les ours chasseront les biches, voire vos ennemis, enfin seulement si vous êtes chanceux. Dans le cas contraire, la proie, ce sera vous. En somme, vous n'êtes qu'un bout de viande fraîche marchant dans une région remplie de prédateurs. 

La seule chose qui importe : votre survie !

Lorsqu'une situation tournera au vinaigre, votre moto sera votre meilleure alliée. Sans elle, s'échapper pour survivre deviendra très compliqué. Toutefois, il faudra en prendre soin. Peaufiner votre conduite pour éviter qu'elle ne se détériore. Si vous foncez trop souvent contre des murs, elle devra passer par la case réparation. De plus, pour fonctionner, elle devra être alimentée de carburant. Faites bien attention à elle, car si une horde apparaît, mais qu'elle est dysfonctionnelle, ou manque d'essence, la fuite s'avérera plus compliquée

Cependant, et heureusement, contrairement à d'autres jeux qui, en voulant apporter une touche de réalisme à leurs titres, finissent par ajouter des fonctionnalités plus embêtantes qu'autre chose, celle-ci est loin de l'être. Le carburant se trouve assez facilement, et dure suffisamment longtemps pour ne pas être obligé de s'arrêter trop souvent. Quant à sa robustesse, un coup dans le mur peut être plus ou moins fatal, cela ne dépendra que de votre conduite, mais les contrôles de sa moto sont assez simples et agréables.


Par contre, Deacon St. John possède lui aussi une barre d'endurance, qui devra être améliorée assez rapidement si vous ne voulez pas qu'elle devienne un frein. En effet, au début du jeu, elle est trop courte, surtout lorsque vous vous êtes lancé dans une course-poursuite pendant l'une de vos quêtes. Alors que ce passage doit être plus ou moins intense, le fait de devoir s'arrêter trop souvent pour que l'endurance se recharge a cassé tout son aspect action. 

De par la menace constante qui pèse dans Days Gone, établir une stratégie sera primordial. Bien que vous puissiez la jouer Rambo et tirer sur tout ce qui bouge, la furtivité sera non-négligeable. Surtout pendant la nuit, car oui, le titre dispose d'un cycle jour / nuit. Lorsque le soleil sera couché, les Mutants seront plus actifs alors que votre visibilité aura diminué. Un peu comme à la Far Cry, vous pouvez marquer vos ennemis afin de mieux apercevoir la position de vos ennemis.

Et pour des solutions un peu plus radicales, comme tout monde ouvert, des quêtes principales, mais aussi des missions secondaires composeront cet univers. Parmi ces dernières, un des objectifs est de brûler les nids des Mutants. En réalisant cette action, les zones se trouvant aux alentours seront moins envahies. Quant aux quêtes principales, elles sont réparties dans divers scénarios. Chacun se concentre sur un point de l'histoire, par exemple, le bras de Boozer, votre compagnon, ou la présence des Rippers. Pour éviter les spoils, nous ne donnerons pas plus de détails concernant ces deux scénarios. 


Le côté scénaristique n'a donc pas été mis de côté, vous pourrez même suivre les jours qui passent avec un compteur vous indiquant combien de journées se sont écoulées depuis celui où tout a commencé. Cependant, si pendant la trentaine d'heures de jeu qui vous attendent, six sont des cinématiques, elles coupent le moment de gameplay et reprennent trop brutalement. L'enchaînement n'est pas fluide, mais cela peut être corrigé avant la sortie officielle.

Enfin, le titre dispose d'un arbre de compétences séparé en trois catégories, les attaques de mêlée, celles à distance, et la survie. Vous pourrez alors ajuster ces trois éléments comme bon vous semble selon le type de joueurs que vous êtes. 

CONCLUSION 

Days Gone propose un monde ouvert post-apocalyptique rempli de dangers, où votre vigilance et votre furtivité feront de vous un survivant. Ce sera à vous de jauger si vous pouvez affronter une situation, ou si vous n'avez d'autres choix que de fuir. Votre réflexion et votre stratégie seront importantes et détermineront la réussite de vos plans d'action. De plus, côté scénaristique, Days Gone a l'air de bien cacher son jeu et de posséder une narration plus complexe que le simple "zombies contre humains" et "humains contre humains". Cela n'est cependant qu'une hypothèse que nous ne pouvons développer sous peine de trop en dévoiler.

Pour rappel, Days Gone sera donc disponible le 26 avril 2019 exclusivement sur PS4.
0
0
5
0
0
1

Ces articles pourraient vous intéresser

Days Gone
Les développeurs de Days Gone recrutent déjà pour leur prochain titre, prévu sur PS4
Sony Bend, en charge du développement de Days Gone, a récemment annoncé être à la recherche d'un nouveau producteur, pour travailler sur un titre AAA qui serait lancé sur PlayStation 4.
Days Gone
Days Gone s'offre un mode survie grâce à sa mise à jour 1.10
Les équipes de Sony Bend tentent, par le biais de mises à jour, d'apporter des nouveautés, mais aussi d'améliorer leur titre, souffrant de nombreux problèmes lors de sa sortie, il y a un mois.
Days Gone
Days Gone et Mortal Kombat dominent toujours les ventes au Royaume-Uni
La semaine a été relativement calme, c'est pourquoi il n'y a pratiquement pas de changement à signaler dans ce classement. Pour la troisième semaine consécutive, le titre de Sony est en tête des ventes.