Overwatch

La Corée du Sud veut un projet de loi contre le harcèlement sexuel dans les jeux en ligne

Publié le   par Jules Bosc
La responsable de la commission sud-coréenne pour l'égalité des sexes et la famille, serait en train de mettre en place une loi pour punir le harcèlement sexuel dans les jeux en ligne. À lire également
Activision Blizzard aurait offert des franchises en Call of Duty World League aux...
D'après un journal local, Kim Su-min, secrétaire du Comité des femmes et de la famille à l’Assemblée nationale, a déclaré qu’elle avait entamé un projet de loi visant à modifier une partie de la loi sur la répression des délits sexuels. Cela viserait ainsi, en partie, les jeux en ligne, et plus particulièrement les jeux ayant des chats vocaux, comme sur le FPS de Blizzard : Overwatch.

Sur Overwatch, il est possible de discuter avec d'autres joueurs en ligne durant une partie, le tout grâce à un système de chats vocal et textuel. Ainsi, ces salons servent à communiquer avec vos coéquipiers de jeu pour élaborer des stratégies visant à vaincre l'ennemi pendant un combat. Cependant, même si cet outil est important pour le travail d'équipe, il est aussi souvent utilisé à mauvais escient, par des joueurs agressifs, créant une nuisance pour les personnes se faisant agresser.

De plus, ces joueurs toxiques attaquent majoritairement les femmes, qui se retrouvent souvent victimes de harcèlement sexuel. De son côté, Blizzard essaye de modérer son système de discussions avec l'aide d'autres joueurs signalant ces comportements inappropriés, mais également grâce à une intelligence artificielle permettant de repérer les abus de certains joueurs. La secrétaire s'est exprimée sur ces faits, rappelant que ces abus sont passibles d'amendes et de lourdes peines.
La loi actuelle ne prévoit pas de sanction explicite pour le harcèlement sexuel, qui n'est pas considéré comme un crime. Par conséquent, le harcèlement sexuel dans les jeux en ligne est perçu comme un abus sexuel.
- Kim su-min, secrétaire à l'Assemblée nationale. 
Par ailleurs, les harceleurs peuvent être difficiles à retrouver dans de nombreux pays, mais pas en Corée du Sud puisque chaque joueur dispose d'un numéro de sécurité sociale qui doit impérativement être rattaché à son compte en ligne, sous peine d'amende, et ce qui facilite la reconnaissance des joueurs dans la vie active. Bien que cette fonctionnalité ne soit pas citée dans l'article, il est très probable que l'état utilise ce système pour retrouver ceux ayant de mauvais comportements dans le jeu, afin de punir leurs actes. Cependant, pour l'instant aucune sanction n'a été suggérée puisque le projet vient juste d'être proposé à l'Assemblée nationale coréenne.
Source : Naver
3
2
0
1
0
1

Ces articles pourraient vous intéresser

Overwatch
Overwatch League : Les informations sur le déroulement de la saison 3
Après deux ans de travail acharné, les équipes pourront accueillir leurs propres événements dans leur ville respective, avec en plus un gros changement sur les divisions.
Overwatch
Overwatch : La mise à jour 1.38.0.2 débarque avec l’événement des jeux d'été
Une nouvelle mise à jour vient d’être déployée, ce mardi 16 juillet, sur toutes les plateformes, dans laquelle l’événement des jeux d'été fait son grand retour avec de toutes nouvelles apparences. Qui plus est, vous y trouverez la correction de multiples bugs, mais également plusieurs changements dans la Forge.
Overwatch
Overwatch League : Les Shanghai Dragons grands vainqueurs du troisième stage
Ce lundi 15 juillet, l'équipe des Shanghai Dragons a remporté la finale du troisième stage contre les San Francisco Shock, champions du deuxième stage de l'Overwatch league.