Fallout 76

Test de Fallout 76 : Un énorme potentiel gâché par de nombreux problèmes...

Publié le   par Nacira Bourahmani
Fallout 76 a fait naître beaucoup d'avis mitigés depuis son annonce en raison de l'ajout du multijoueur pour la toute première fois dans la licence. En tant que simple préquel, le titre se permet des choses qui auraient pu garantir un excellent Fallout, mais divers points bancals viennent faire tache dans ce tout nouveau système de jeu. À lire également
Test de Hitman 2 : Un 47 au top de sa forme
Fallout 76 est le premier de la licence à intégrer le multijoueur, ce qui engendre plusieurs changements dans le fonctionnement du jeu. Bethesda l'explique clairement depuis le début, ce préquel est une nouvelle expérience pour eux, ils ont eu l'idée de faire un Fallout 4 multijoueur, et voilà comment est né Fallout 76. Et malheureusement, ça se voit ! L'organisation des développeurs et les nombreux bugs qui persistent même après la bêta viennent réellement gâcher l'expérience alors que c'est un titre très prometteur

Le multijoueur, une grande première pour la licence Fallout

Dans Fallout 76, les PNJ humains sont totalement absents, et les seuls que vous rencontrerez seront morts. Les survivants sont ceux qui sortent de l'Abri 76, donc vous et les autres joueurs, et tous ensemble vous allez devoir reconstruire un monde détruit par la guerre nucléaire. Plusieurs douzaines de joueurs se retrouvent donc dans un serveur et vivent leur aventure, pourtant, les Appalaches donnent la sensation que tout est vide, mort et sans intérêt

C'est une sensation logique et qui colle avec l'histoire, mais elle serait pardonnable uniquement si l'on pouvait être sûr que les terres désolées allaient retrouver de la vie, or ce n'est pas le cas. La carte étant quatre fois plus grande que Fallout 4, le nombre de joueurs est trop bas, et les rencontres se font rares. Un fait qui fera certainement plaisir à ceux qui veulent jouer en solo, mais c'est bien là où la nuance va jouer. Un bon nombre de la communauté voulait un jeu solo, et non être totalement seul dans le jeu. C'est la raison pour laquelle, si vous ne formez pas une équipe, mais que vous n'aimez pas la solitude, vous vous sentirez très vite isolé dans ce monde si vaste. En plus des PNJ humains absents, la carte est en majorité vide avec peu de villes ou de points d'intérêt comparé à sa taille, ce qui accentue l'effet de solitude. 

Fallout 76 8
Cependant, le système mis en place pour empêcher les joueurs toxiques de s'en donner à cœur joie est assez réussi et vous pouvez facilement éviter le conflit. En effet, si un adversaire vous attaque, tant que vous ne ripostez pas il vous infligera très peu de dégâts. À moins qu'il ne soit acharné contre vous, il abandonnera assez rapidement en voyant que vous ne voulez pas vous lancer dans un duel. S'il finit tout de même par vous abattre alors que vous n'avez pas répliqué, la prime mise sur sa tête va de ce fait attirer tous les gens du coin et il regrettera vite son geste.

De ce côté-là, il n'y a pas de déception et les développeurs ont su équilibrer le jeu de manière à ce que personne ne harcèle personne, et permettre à tout le monde de profiter de son aventure sans pour autant qu'elle soit gâchée à cause d'un autre. Par contre, ce qui n'était pas prévu, est le fait que ce soit le titre lui-même, ou du moins ces bugs qui viennent amener de la frustration et un sentiment d'inachevé dans le développement.

Fallout 76, une sortie trop tôt ? 

Les bugs et divers problèmes pendant la bêta ne doivent pas être pris en compte, elle était faite pour en découvrir le plus possible afin qu'ils soient tous corrigés. Cependant, ce qui est reproché, c'est qu'ils sont toujours présents alors que le titre est officiellement sorti. Alors oui, Bethesda n'est pas connu pour ses graphismes époustouflants et ses performances incroyables, mais entre la dernière session de la bêta et la sortie définitive du jeu, une semaine est passée, et il n'y avait presque aucun changement

Les bugs sont tellement nombreux et improbables qu'une sortie repoussée aurait limite été préférable. Pour ceux qui ne l'ont pas encore essayé, je vous rassure, vous pouvez parfaitement y jouer, mais vous rencontrerez plusieurs moments de frustrations et aurez l'impression d'avoir en votre possession un jeu non fini. Pour autant, Fallout 76 n'est pas à jeter à la poubelle, et une fois qu'ils auront tous été éliminés, il y a fort à parier que le préquel pourra pleinement montrer ce qu'il a dans le ventre et ce dont il est capable. Fallout 76 évoluera très certainement dans le temps, et peut-être que la meilleure chose à faire est d'attendre avant de vous le procurer. Graphiquement parlant, il n'y a aucune évolution comparée à Fallout 4, mais pour ma part, ce n'est vraiment pas quelque chose qui me dérange, et je trouve même que cela lui rajoute un charme et me rattache vraiment à la licence Fallout. 

Par contre, des graphismes similaires peuvent être pardonnés, mais les paysages entiers, les villes et les décors ont l'air de vulgaire copier-coller de Fallout 4. Pour les fans de la licence qui ne sont pas très exigeants, cela leur conviendra parfaitement, pour les autres qui cherchaient de la nouveauté, c'est raté.

Fort heureusement, il n'est pas seulement composé de bugs et possède une tonne d'autres éléments qui méritent beaucoup plus d'attention puisqu'ils sont la base de Fallout 76.

Fallout 76 9 Fallout 76 5
 

Concrètement, Fallout 76 c'est quoi ? 

Très difficile à dire, il prend les bases d'un jeu solo et multijoueur qu'il mélange pour créer Fallout 76. Ce n'est pas un titre solo, si vous pouvez vous aventurer dans les Appalaches seul, il reste en ligne et multijoueur. De plus, l'histoire principale est quasi-inexistante, ou du moins, elle est très mal présentée. Pour connaître ce qu'il s'est passé avant votre sortie de l'Abri 76, vous devrez lire les terminaux, holobandes ou les notes que vous trouverez sur votre chemin. Cependant, ils sont beaucoup trop nombreux et représentent de longues heures de lecture dont vous ne pouvez même pas accorder du temps. À tout moment, un ennemi peut vous surprendre et vous empêcher de lire et connaître le scénario.

Cela donne donc l'impression d'avoir une histoire brouillonne, où seules les holobandes nous apprennent quelque chose quand il n'y a pas le bruit d'armes à feu ou de créatures pour couvrir le son, et on se retrouve à réaliser des quêtes sans forcément se poser la question du pourquoi et du comment. 

Au niveau des quêtes et des événements, vous aurez toujours à accomplir quelque chose, la moindre action peut débloquer un objectif à réaliser. S'il y a de quoi s'occuper pendant des heures et des heures, cela reste extrêmement répétitif, voire inutile, et certaines quêtes auraient pu ne pas être présentes que cela n'aurait rien changé au titre. On se retrouve même très (trop ?) vite débordé par les multiples tâches qui nous sont confiées.

Fallout 76 7 Fallout 76 4

Et c'est là que la possibilité de former une équipe va devenir un sérieux atout. Réaliser les missions à plusieurs rajoute plus d'intérêt et rend plus agréable l'expérience de jeu. Fallout 76 offre plusieurs possibilités de créativités, vous pouvez devenir qui vous voulez grâce à la réelle notion de role-play intégrée au titre, et ne pas être seul augmente le champ des possibles. Vous pouvez devenir qui vous voulez, et vous spécialiser dans ce que vous voulez grâce aux cartes qui sont le nouveau système S.P.E.C.I.A.L. dont on reviendra dessus plus tard. Cependant, alors que Bethesda était partie sur une bonne lancée, la société a préféré rendre les quêtes individuelles

Évidemment, cette décision a été prise pour permettre aux joueurs solo de vivre leur aventure comme bon leur semble, mais cette individualité des objectifs peut casser l'élan de groupe dans certaines missions. C'est comme si les développeurs s'étaient retenus pour pouvoir faire plaisir à toute une communauté, mais à trop vouloir que le préquel puisse être apprécié par tous types de joueurs, c'est le contraire qui se passe et tous les côtés innovants de Fallout 76 se retrouvent bridés et perdent leur intérêt premier. 

Néanmoins, l'aventure dans les Appalaches réserve quelques surprises, comme les nouvelles espèces qui ont été ajoutées et qui sont toutes plus impressionnantes les unes que les autres.

Survivre dans les terres désolées 

En tout, ce sont 63 espèces différentes que vous pourrez croiser en Virginie-Occidentale en vous baladant ou durant les événements. Si par le passé, l'Écorcheur vous faisait vibrer, comparé à toutes les autres créatures plus puissantes et plus impressionnantes, il ne vaut pas un clou. Essayez néanmoins de ne pas faire le malin devant lui, mais il y a certainement plus intéressant ailleurs. Que ce soit le Grafton ou le monstre de Flatwood, on n'a pas seulement envie de les affronter, on veut aussi les comprendre et savoir d'où ils viennent. Par contre, les combats contre les Calcinés, ces goules intelligentes qui remplacent les pillards, sont juste redondants et ennuient à force de tomber nez à nez avec eux...

Certains combats seront donc intéressants et intenses, alors que d'autres seront répétitifs, mais il y a une chose à laquelle Fallout 76 n'a pas cherché bien loin pour l'une de ses fonctionnalités. Le SVAV qui, normalement, ralentit le temps et vous permet de mieux viser et de toucher des parties bien précises ne vaut désormais plus rien du tout. Au lieu de chercher une nouvelle manière de l'introduire, les développeurs ont juste enlevé le ralentissement du temps étant donné que tout se passe en temps réel. Il devient alors plus dur de viser sa cible en activant le SVAV que tout simplement en vous débrouillant tout seul... 

F76 3
De plus, pour survivre vous allez devoir augmenter vos capacités S.P.E.C.I.A.L. qui se présentent sous une nouvelle forme. Plus vous gagnerez de l'expérience et monterez de niveaux, plus vous en obtiendrez. À ce niveau-là, il n'y a pas tellement de changement excepté la manière dont elles fonctionnent. Vous pourrez ainsi vous spécialiser dans certains domaines en accumulant les cartes et en fusionnant certaines pour les augmenter de niveau. 

Quoi qu'il en soit, ce bestiaire très large et incroyable vous poussera à explorer les horizons pour découvrir toutes les espèces qui se baladent dans les différentes régions de la carte. Toutefois, soyez sûrs de bien être équipé de Stimpak, aller sur son Pip-Boy ne met plus en pause le jeu, et il devient alors plus compliqué de se soigner et de se reposer quelques secondes pour réfléchir à sa prochaine stratégie. Cela ajoute de la difficulté et du dynamisme dans les combats, où les raccourcis deviendront primordiaux et devront être bien organisés pour que vous puissiez avoir accès aux objets le plus rapidement possible.

L'exploration et la découverte 

En toute logique, Fallout 76 est un monde ouvert, et l'exploration est donc très importante, surtout que boire et manger sont désormais deux besoins vitaux auxquels il faudra faire attention. Il est donc important de partir s'aventurer dans les différents paysages pour aller chasser ou trouver de l'eau purifiée. D'autant plus que pour survivre, il faudra obtenir des armes et armures solides, en les craftant ou en accomplissant des événements un peu corsés. Certaines ressources importantes se font rares, et vous êtes donc invité à chercher et looter le plus possible pour obtenir les meilleurs équipements possible. Attention au looteur compulsif, la limite de poids est toujours présente, et elle devra être respectée afin de pouvoir réaliser un voyage rapide ou tout simplement courir.

Cependant, une fois la perle rare trouvée, il sera toujours impossible de se reposer sur ses lauriers puisque les armes et armures peuvent désormais se briser après un certain nombre d'utilisations. Si cela avait pu légèrement augmenter la difficulté sans trop poser de problèmes, tout se brise beaucoup trop rapidement, ce qui enclenche donc une perpétuelle quête de ressources, encore et toujours, pour pouvoir réparer ses armes. Cela empêche de se concentrer parfois sur autre chose que le loot et le crafting, et donne l'impression qu'un cercle vicieux s'enclenche.

Fallout 76 1
C'est effectivement une bonne invitation à l'exploration et à la découverte de la Virginie-Occidentale, mais il aurait fallu un juste milieu. C'est comme si le jeu balançait constamment entre les points positifs et les points négatifs. Si une idée ou une fonctionnalité va paraître intéressante, un détail viendra tout gâcher ou alors la rendre plus agaçante. Fallout 76 innove et apporte de nouvelles choses intéressantes, mais ne sont malheureusement pas assez développées, et le point sur lequel insistaient les développeurs, le fait que ce soit nouveau pour eux, se ressent beaucoup trop. Le rendu n'est pas catastrophique, mais il est néanmoins très bancal. J'ai été vite tiraillée entre l'envie d'arrêter ma partie, et ma curiosité qui me pousse à vouloir découvrir et qui continue d'espérer que le titre n'a pas encore joué toutes ses cartes. 

La reconstruction d'un monde ne se fait pas en quelques jours, et si pour le moment Fallout 76 regorge de défauts et d'instabilité, il ne demande certainement que de la patience. S'il est difficile de définir la nature exacte de ce préquel, une chose est sûre, il requiert de nombreuses heures de jeu pour pouvoir poser les bases de votre aventure et réellement parcourir les quatre coins des Appalaches. Surtout que la vie du titre repose entièrement sur les joueurs, ils pourront soit le rendre encore plus intéressant, soit le déserter et le faire mourir. Quoi qu'il en soit, Bethesda a osé, un peu trop ou pas assez, et c'est très dommage de constater qu'un jeu qui avait du potentiel se retrouve gâché par une montagne de petites choses qui sont devenues le vrai boulet qu'il traîne à sa jambe...

Conclusion

Fallout 76 aurait pu être l'un des jeux incontournables de l'année, mais il s'avère être une très grande déception. Un potentiel pas assez développé, ou une ambition trop grande, aura mené le préquel de la licence à un résultat peu convaincant. Cela ne veut pas pour autant dire qu'il est à jeter, il reste sympathique à explorer à plusieurs, et il cache certainement d'autres cartes dans sa manche qui seront peut-être découvertes plus tard.
11
  • Les créatures diverses et variées
  • La possibilité du role-play
  • Un monde qui donne envie d'explorer
  • La coopération mise en avant
  • L'essai d'innovation
  • Beaucoup trop de bugs
  • L'absence de PNJ humains qui laissent un vide
  • Une sensation de Fallout 4 trop présente
  • Trop peu de joueurs par serveur
  • Le SVAV devenu presque inutile
  • L'histoire difficile à suivre avec les notes ou terminaux
4
2
1
1
5
43

Ces articles pourraient vous intéresser

Fallout 76
Fallout 76 : Un problème inattendu a révélé les informations personnelles de certains joueurs !
C'est par un malencontreux accident que certains joueurs ont reçu des tickets de support qui ne leur étaient pas destinés. Plusieurs informations personnelles qui n'auraient dû jamais être révélées se sont donc retrouvées dans les mains des mauvaises personnes.
Fallout 76
Fallout 76 : Une série d'événements prévue pour début 2019 !
Grâce à sa nouvelle rubrique, Fallout 76 a annoncé qu'une nouvelle série d'événements verra le jour dès le début de l'année 2019. De plus, une autre mise à jour s'ajoute au calendrier et est prévue pour le 18 décembre.
Fallout 76
Fallout 76 dévoile les détails de la mise à jour du 4 décembre avec notamment l'augmentation du stockage de la cache !
Fallout 76 apportera régulièrement des mises à jour pour corriger certains bugs, mais aussi ajouter du nouveau contenu. Deux prochains patchs sont prévus pour le 4 et 11 décembre, et Bethesda a déjà dévoilé les détails pour le prochain rendez-vous.
Fallout 76
Fallout 76 : Les deux prochaines mises à jour ajouteront de nouvelles fonctionnalités !
Les développeurs de Fallout 76 ne cessent de travailler pour corriger les problèmes rencontrés par les joueurs. Deux prochaines mises à jour vont donc réaliser quelques ajustements, mais aussi l'ajout de certaines fonctionnalités attendues par la communauté.