Dragon Ball FighterZ

Dragon Ball FighterZ : Bandai Namco veut investir la scène esport

Publié le   par John Pourre
Depuis la confusion qui règne autour du titre de Bandai Namco et des annulations de tournois qui ont eu lieu, un tweet vient tenter de clarifier les choses sur l'avenir esport de dragon Ball FighterZ. À lire également
Dragon Quest 11 arrivera sur Switch en 2019
Katsuhiro Harada a pris la parole ce 26 décembre sur Twitter pour nous parler des projets des compétitions, et contrairement à ce que nous aurions pu penser, Bandai Namco ne compte pas arrêter en si bon chemin. Au contraire, l'éditeur veut élargir les apparitions de son titre dans les mois qui arrivent. Dans la foulée, les autres jeux de la société ne seront pas mis de côté, mais devraient suivre la tendance de Dragon Ball FighterZ. SoulCalibur VI et Tekken 7 ne seront donc pas écartés du processus mis en place par Harada, selon son message ayant pour but de rassurer la communauté.

Katsuhiro Harada nous annonce sa nouvelle implication dans la stratégie esport de Bandai Namco. Il devient le leader et le superviseur dans ce domaine à compter d'aujourd'hui, mais cela ne changera rien à son rôle de producteur sur les différents titres dont il est en charge. Son but est de s'engager à élargir la scène esport à travers divers tournois officiels et communautaires, avec des projets en cours pour les années à venir. Bandai Namco prévoit d'organiser le plus grand nombre de compétitions officielles pour l'année 2019, tout en soutenant en parallèle les événements créés par la communauté. En outre, l'éditeur veut s'investir encore plus en promettant d'être présent le plus possible aux activités fédératrices de ces jeux.

Au sujet de la controverse liée aux annulations qui ont frappé plusieurs événements récemment, Harada n'a pas réagi, quoique ces dernières aient eu lieu sur des tournois majeurs de la scène esport sans aucune explication. La Toei Animation, détenteur de la licence Dragon Ball, a nié son implication dans les problèmes qu'a pu rencontrer Dragon Ball FighterZ. Tout cela a causé une confusion, au point de refroidir la communauté pour le futur concernant le jeu. Le communiqué de Katsuhiro Harada pourrait y remédier et semble être une réelle aubaine pour ceux qui avaient des projets en stand-by dans les cartons, mais ne voudraient pas se risquer à un veto suite au climat actuel.
0
2
2
0
0
0

Ces articles pourraient vous intéresser

Dragon Ball FighterZ
Dragon Ball FighterZ : Jiren confirmé par l'intermédiaire du Shonen Jump
Le magazine mensuel japonais Shonen Jump a dévoilé l'identité du premier personnage qui figurera dans la deuxième saison du FighterZ Pass, alors qu'une annonce prévue le week-end prochain, les 26 et 27 janvier, était initialement attendue.
Dragon Ball FighterZ
Dragon Ball FighterZ annonce l'arrivée prochaine de la saison 2 du FighterZ Pass
Ce 14 janvier s'est tenu le DRAGON BALL Games SUPER Showcase, occasion à laquelle Bandai Namco en a profité pour annoncer des nouveautés en lien, notamment, au passe de son jeu phare du moment, Dragon Ball FighterZ.
Dragon Ball FighterZ
Dragon Ball FighterZ nous dévoile son édition deluxe
Arc System Works nous apprend qu'une version complète de Dragon Ball FighterZ sortira à la fin du mois de janvier 2019. Cette version comprendra, comme le portage Switch, le jeu et tous les DLC disponibles à ce jour.
Dragon Ball FighterZ
Dragon Ball FighterZ : Bandai Namco nous donne une date pour le dernier DLC
Comme nous pouvions le penser, l'arrivée des deux derniers protagonistes de Dragon Ball FighterZ se calera avec la sortie de la version Switch attendue pour le 27 septembre au Japon et le 28 dans nos contrées.