CSGO : Starladder Major Main Qualifier Round 4 et 5
Publié le 27 août 2019
par Gustave Aymard
57 154
points

CSGO : Starladder Major Main Qualifier Round 4 et 5

Pour le quinzième Major de l'histoire de Counter-Strike, seize équipes se sont s'affrontées dans ce Main Qualifier avec pour objectif, de rejoindre les huit équipes déjà qualifiées.
CSGO : Starladder MAJOR Main Qualifier Round 3 À lire également
CSGO : Starladder MAJOR Main Qualifier Round 3
Après vous avoir présenté les différentes équipes qui prendront part à ce Main Qualifier dans un précédent article, vous pourrez suivre les rencontres de votre choix en direct par l’intermédiaire de notre section « Compétitions ».

Résumé du Round 4

Syman vs FURIA

Dans ce match éliminatoire, FURIA étaient les grands favoris de cette opposition. Pourtant, contre toute attente, la première carte a largement tourné à l'avantage de l'équipe russophone, 16-9 sur leur choix, Train. Sur Inferno, la dynamique positive de Syman semblait continuer, puisqu'ils gagnaient la première half 9-6. La machine Syman ne s'est pas arrêtée durant la deuxième half, en ayant concédé qu'un seul round en terro, Syman s'impose 16-9 16-7 contre FURIA, et les joueurs signent la plus grande victoire de leur jeune carrière.


G2 vs forZe

G2 avait l'occasion de valider leur ticket pour le top 16 dès ce dimanche contre les Russes de forZe, épatants depuis le début de la compétition. Sur Dust2, la première carte choisie par G2, les choses ont duré puisqu'il a fallu à l'équipe francophone 4 overtimes pour finalement remporter la partie 28-25. almazer, xsepower et shox ont tous les trois atteint la barre des 40 kills. La deuxième carte, Inferno, a failli nous réserver le même spectacle. Même si les choses avaient très bien commencé pour G2, menant 15-4, les Russes ont emporté 8 rounds de suite avant de finalement craquer dans un énième 3v3. G2 se qualifie pour le top 16, et forZe aura encore une chance de se qualifier lors du cinquième et dernier round.


Grayhound vs Complexity

Grayhound semble avoir trouvé la recette gagnante dans ce qualifier. Après avoir été aux portes de sortir en 0-3, les voilà maintenant à un Bo3 de se qualifier pour le top 16. Les Australiens n'ont fait qu'une bouchée de Complexity. D'abord sur leur propre pick, Dust2, dexter a mené son équipe vers une victoire 16-11. Sur Inferno, ce fut une véritable démonstration puisque les Australiens n'ont concédé que quatre rounds. Complexity, qui espérait bien mieux, va certainement devoir faire fasse à de nombreux changements de rosters.


NRG vs AVANGAR

Ce duel qui semblait plutôt déséquilibré sur le papier l'a peut-être été encore plus dans la pratique. NRG a définitivement prouvé qu'ils étaient une équipe de classe mondiale, et ce malgré la première défaite contre DreamEaters plus tôt dans le tournoi. Contre les Kazakhs d'AVANGAR, les Nord-Américains ont fait une véritable démonstration de puissance de feu. 16-8 sur Train, le choix de NRG, puis 16-4 sur celui d'AVANGAR, et les voilà qualifiés pour le top 16. On notera également la belle performance de tarik, en 44-24 sur l'ensemble des deux cartes.


Vitality vs HellRaisers

Vitality était dos au mur ce dimanche après leurs deux défaites lors des trois premiers matchs. Mais contre l'équipe européenne d'HellRaisers, qui a du mal à trouver une identité depuis les départs enregistrés l'année dernière, les Français ont su bien gérer la pression. Malgré un départ qui semblait catastrophique sur Inferno, les Français ont remporté 13 rounds de suite, de 2-6 à 15-6. Après avoir concédé deux autres rounds, Vitality a finalement clos la première carte, porté par un Zywoo des grands soirs en 31-10. Sur Mirage, le choix des Français, les débats étaient accrochés jusqu'à 11 partout, avant que les francophones ne gagnent un round avec peu d'investissements, qui a été un véritable tournant. Motivé par celui-ci, Vitality a pu clore la carte 16-11. Pour se qualifier, Vitality affrontera Grayhound.


CR4ZY vs DreamEaters

La surprise de la compétition, DreamEaters, affrontait CR4ZY dans un match qui envoyait le vainqueur dans le top 16. DreamEaters remporte la première carte, Inferno, 16-11, grâce à une superbe performance collective. Sur le choix de CR4ZY, Dust 2, les Serbes ont su inverser la tendance sur le même score, et nexa a fini en 30-15. La dernière carte était Mirage, et après 11 rounds remportés sur le side CT, CR4ZY a du batailler sur leur side terroriste, mais a sur finalement l'emporter, encore sur un score de 16-11. Nexa a encore une fois été brillant, et a même remporté un 1v2 pour clore la map et envoyer son équipe dans le top 16 du major.


Résumé du Round 5

AVANGAR vs Syman

Dans ce premier match décisif, les Kazakhs d'AVANGAR affrontaient l'une de deux surprises de ce tournoi, Syman. L'équipe menée par nealaN, qui a joué avec certains joueurs d'Avangar, a concédé la première carte, Inferno, sur le score de 16-10, avant de remporter Mirage, leur choix de carte, sur le même score. Tout se jouait donc sur Dust 2, et l'expérience des joueurs d'AVANGAR a fait la différence. Sans pour autant jouer un Counter-Strike flamboyant, peu d'erreurs ont permis aux Kazakhs d'éliminer leurs adversaires du Major.


forZe vs DreamEaters

Dans ce clash 100 % russe entre DreamEaters et forZe, ce sont les derniers qui étaient favoris. Mais DreamEaters, avec leur style de jeu si particulier, a une nouvelle fois fait déjouer les pronostiques. Après avoir battu Vitality et NRG plus tôt dans le tournoi, Krad et compagnie prenaient cette fois le scalp de forZe. D'abord, sur Overpass, 9 rounds remportés sur le side terroriste octroyaient une avance confortable aux mangeurs de rêve, qui s'imposaient finalement 16-10. Sur la seconde map, choisie par forZe, l'addition fut au final presque aussi lourde. Après un ct bien maîtrisé (11-4 à la half) les joueurs de DreamEaters ont su résister au retour de forZe, pour finalement s'imposer 16-12. Pour la première fois de leur histoire, ils se qualifient pour le top 16 du major.


Vitality vs Grayhound

Le dernier match de la première semaine du major opposait les Français de Vitality à l'équipe australienne de Grayhound. La map de Grayhound, Dust2, a vite tourné à l'avantage de Vitality, mené par Zywoo qui était à un moment en 14-0.  Remportée 16-5, la victoire sur Dust 2 nous laissait penser que Vitality avait retrouvé son niveau d'avant le break. La deuxième carte a vu ses espoirs être brisés, et Grayhound remportait Overpass 16-14 poussant Vitality sur Inferno, le decider. Après avoir largement dominé les débats pendant une vingtaine de rounds, NBK et ses acolytes ont un petit peu lâché le pied avant de finalement conclure le match 16-10.


La suite du major, avec l'entrée en lice des favoris du tournoi, sera lancée dès ce mercredi.
Un concours est organisé avec notre partenaire Instant Gaming, lequel vous permet de repartir avec le jeu vidéo de votre choix, des crédits FIFA ou des V-bucks.

Pour participer, vous n'avez qu'à cliquer sur le lien suivant → Choisir mon jeu vidéo !
Source : hltv
Smiley tranquille0 Smiley heureux0 Smiley amoureux0 Smiley effrayé0 Smiley triste0 Smiley démon0

Ces articles pourraient vous intéresser

CSGO : La MàJ du 4 mai modifie les informations du kill feed
CSGO 05 mai 2020

CSGO : La MàJ du 4 mai modifie les informations du kill feed

Une nouvelle mise à jour est disponible pour CSGO, laquelle ajoute de nouvelles indications sur le kill feed.
CSGO : La MàJ du 16 avril ajoute le 1v1 warmup mode et nerf le Deagle
CSGO 17 avril 2020

CSGO : La MàJ du 16 avril ajoute le 1v1 warmup mode et nerf le Deagle

Une nouvelle mise à jour a été déployée sur CSGO, laquelle joute un warmup en 1v1, et nerf le Deagle. Quelques autres modifications et améliorations ont eu lieu.
CSGO : La MàJ du 10 avril modifie de nombreuses armes, dont le Krieg et le Deagle
CSGO 11 avril 2020

CSGO : La MàJ du 10 avril modifie de nombreuses armes, dont le Krieg et le Deagle

Une nouvelle mise à jour a été déployée dans la nuit du 10 au 11 avril, laquelle modifie enfin le Krieg, également appelé SG553. D'autres armes, à l'instar de la M4A1-S, le Deagle ou le Tec-9 ont connu quelques changements.

0 commentaire