CSGO

CSGO : Les tops et flops de l'ESL One Cologne 2019

Publié le   par Gustave Aymard
Alors que l'ESL One Cologne 2019 s'est conclu ce dimanche par la victoire de Liquid, il est temps de dresser le portrait des équipes qui ont brillé, et celles qui ont été décevantes. À lire également
CSGO : ESL ONE COLOGNE, l'équipe Team Liquid sacrée
C'est évidemment le plus grand top de cette liste. Cologne a été le témoin de la création d'une nouvelle ère dans Counter-Strike. Les Américains n'ont perdu que deux cartes sur l'ensemble du tournoi, et ont permis à tout un continent de rêver. Ce n'est peut-être que le début pour Liquid, qui a encore deux tournois à jouer avant de partir en vacances. Le plus impressionnant chez Liquid, c'est le fait que tous les joueurs ont été à un moment le meilleur sur le serveur. Lors de la finale, les quatre cartes ont vu quatre top fraggers différents pour Liquid : Stewie, TwistzzEliGE et NAF. Une force individuelle mise au service du collectif, à l'instar d'Astralis l'année dernière.
  • Vitality est la deuxième meilleure équipe du monde

En battant Ence (#2), Astralis (#4) et NRG (#6) en Bo3 cette semaine, les Français de Vitality se sont imposés comme les dauphins de Team Liquid. Les Français ont eu à revenir d'un lower bracket extrêmement compliqué, et ont remporté cinq bo3 de suite pour se qualifier en finale. Une performance semblable à celle de Liquid à Montpellier, ce qui ne laisse personne indifférent. Vitality a encore l'IEM Chicago à jouer avant le break, et l’événement se dessine déjà comme un "mini Cologne" avec un éventuel rematch entre Liquid et Vitality en finale.
Mousesports a confirmé sa bonne forme depuis la refonte de leur roster, et les Navi ont prouvé qu'ils étaient dans la course au top 5 avec Boombl4. Si qu'une seule de ces équipes n'est arrivée en playoffs, (elles s'étaient affrontées en bo3 pour la troisième place qualificative dans le groupe A) les deux ont montré de très bonnes choses. Derrière Astralis, Liquid et Vitality, Navi et Mouz semblent être dans les premières places pour contester l'hégémonie du top 3 mondial.
  • MIBR au fond du trou

C'est la plus grande désillusion du tournoi. MIBR, avec un nouveau joueur, avait à cœur de faire un bon résultat à Cologne pour entretenir la flamme qui maintient cette équipe debout. Mais à bout de souffle, les Brésiliens n'ont pu que regarder cette flamme vaciller de plus en plus, jusqu'à s'éteindre complètement. Après une démonstration de force de fnatic, MIBR affrontait ce qui semble être la deuxième moins bonne équipe de la compétition, BIG. Et MIBR a perdu de la pire manière possible, après avoir mené 12-3 sur la dernière carte. Un échec de trop, qui aurait même poussé coldzera à vouloir quitter MIBR.
  • Ence, un simple coup de mou ou une chute durable ?

Il est très difficile d'analyser les performances d'Ence à Cologne. Ils ont d'abord perdu le Bo1 contre Heroic, avant de perdre 2-1 contre Vitality au meilleur des trois cartes. Si le Bo1 était évitable, il est compliqué de juger qu'une défaite 2-1 contre les finalistes du tournoi est un mauvais résultat. Sur le papier, cela reste tout de même un flop, puisqu'Ence était, au même titre que Vitality, un des outsiders qui pouvaient arriver en finale contre Liquid. Pour savoir ce que vaut vraiment Ence, il faudra attendre Chicago, un tournoi qui sera moins propice à des éliminations prématurées.
  • Astralis a toujours des difficultés

Après avoir dominé sa poule, on pensait qu'Astralis était enfin de retour. Cette domination était peut-être simplement due à la faiblesse relative des adversaires affrontés en phase de groupes (BIG, fnatic et NiP). Dès les demi-finales et le premier test contre une équipe du top 5, Astralis s'est effondré contre Vitality. Une défaite en trois manches, mais qui ne semble pas être de bon augure pour les Danois. Ils font face à d'immenses problèmes de confiance en eux dans leur prise de décision, une chose très inhabituelle pour ceux qui ont été habitués à la domination d'Astralis en 2018. Pour illustrer ce manque de confiance, dev1ce, pourtant considéré comme un des meilleurs joueurs et sniper du monde, à laisser gla1ve utiliser l'AWP pendant la majorité d'Inferno. Si Astralis veut avoir une bonne chance de gagner le major, ils doivent absolument retrouver confiance en leur jeu.
2
0
1
0
0
0

Ces articles pourraient vous intéresser

CSGO
CSGO se met à jour pour le début du Minor
Alors que le prochain Major arrive à grands pas, les équipes de Valve ont déployé une petite mise à jour visant à intégrer le support des play-offs pour le Minor, mais aussi ajouter quelques modifications sur certaines cartes.
CSGO
CSGO : Team Liquid remporte les Blast Pro Series Los Angeles
Cela commence à devenir une habitude, les Américains ont une nouvelle fois remporté un tournoi, cette fois-ci à Los Angeles.
CSGO
CSGO : G2 Esports remporte la Good Game League
Ce week-end, du 13 et 14 juillet, se déroulait en Pologne, la Good Game League, qui a vu s'imposer en finale les G2 Esports face aux Tricked.