CSGO

CSGO : Les joueurs 3DMAX se séparent de leur structure

Publié le   par Florent Pateau
Alors que l'ouverture de l'ESL Pro League approche à grands pas, la formation française évoluant jusqu'à aujourd'hui sous la bannière 3DMAX vient d'annoncer la fin de sa collaboration avec sa structure en raison de l'incapacité de cette dernière à supporter les salaires des joueurs. À lire également
CSGO : L'ESL Pro League pourrait faire étape à Montpellier
C'est au travers d'un communiqué partagé par la structure, mais également via les réseaux sociaux des joueurs de l'équipe, que l'information du divorce entre 3DMAX et son équipe Counter-Strike a été officialisée. Ainsi, l'organisation française qui avait recruté sa line-up en juin 2018 a expliqué dans une vidéo qu'elle n'était plus capable de supporter les joueurs de sa formation en raison des difficultés rencontrées dans les négociations menées auprès d'investisseurs. Des négociations qui seraient, selon les dirigeants de 3DMAX, liées aux difficultés de l'équipe à remporter, sur le court terme, des titres et des places pour les compétitions majeures de la scène.

Du côté de l'équipe, le manager Vivien "GoY" Goyon a fait part de sa déception vis-à-vis de ce projet que ses joueurs avaient accepté de poursuivre après leur qualification en ESL Pro League obtenue durant le mois de décembre 2018 et ce, malgré des offres reçues de la part d'autres structures.
Après la qualification en ESL PRO LEAGUE, l’équipe a reçu plusieurs propositions à la fin de nos contrats. Nous avons fait le choix de rester chez 3DMAX pour certaines raisons. Entre autres, nous respectons une valeur qui se fait rare dans ce milieu : la loyauté. Cette fidélité se justifie grâce au parcours qu’a réalisé l’équipe avec l’aide de son board. 3DMAX a pris le “risque” de professionnaliser 5 joueurs en juin dernier, lorsque l’équipe devait tenir “3 day MAX “.

Le reste est écrit : participation au Minor, victoires sur les deux dernières saisons de MDL, qualification en EPL...Aujourd’hui, force est de constater que l’équipe a grandi plus vite que la structure. Je suis vraiment déçu de constater que les promesses étaient dictées plus par conviction que par réelle certitude. Le board 3DMAX nous a annoncé il y a quelques jours qu’ils ne pourraient finalement pas tenir leurs engagements. Je n’ai pas tous les détails de cet échec et je laisserais le staff s’en expliquer s’il le souhaite.
Vivien "GoY" Goyon, Manager des ex-3DMAX
C'est donc avec leur qualification pour la saison 9 de l'ESL Pro League, dont la finale pourrait avoir lieu dans la ville de Montpellier, que les cinq anciens joueurs de 3DMAX sont désormais en quête d'une formation capable de les accueillir. Pour rappel, depuis les départs de Audric "JaCkz" Jug and Lucas "Lucky" Chastang vers G2 Esports, l'équipe est composée de David "Davidp" Prins, Bryan "Maka" Canda, Gaëtan "JiNKZ" Jamin, Logan "LOGAN" Corti et Ali "hAdji" Haïnouss.
0
0
0
0
0
0

Ces articles pourraient vous intéresser

CSGO
CSGO : Des changements apportés à Danger Zone, ainsi qu'à la carte Vertigo dans sa version Wingman
Le mode battle royale de CSGO, Danger Zone, est mis à jour régulièrement, quasiment chaque semaine. Cette fois-ci, les cartes Blacksite et Sirocco ont été ajoutées dans une rotation basée sur le temps, en plus d'un brouilleur de radar, utile pour interférer sur les drones. La carte Vertigo a reçu, quant à elle, de nombreuses modifications dans sa version Wingman, voyant, notamment, le site A désormais être privilégié.
CSGO
CSGO : Un exploit vous permet de changer la forme initiale du fumigène et faire disparaître le feu
Un nouvel exploit bug a été récemment découvert sur Counter-Strike: Global Offensive, donnant la possibilité aux joueurs de faire disparaître le feu des molotov ou encore de changer la forme initiale des fumigènes. 
CSGO
CSGO : Valve ajoute de nouvelles fonctionnalités
Dans la nuit de ce 14 au 15 mai, les équipes de Valve ont déployé une mise à jour ajoutant de nouvelles fonctionnalités à l'interface utilisateur, mais aussi modifié le gameplay et certaines cartes.