CSGO

CSGO : L'éternelle reconstruction de la scène française

Publié le   par Gustave Aymard
Après le Major, les deux meilleures équipes françaises, Vitality et G2, ont songé à faire des changements dans leur effectif. Si les joueurs qui prennent la porte semblent être certains, ceux qui feront le chemin inverse sont encore plus ou moins inconnus. Tour d'horizon des différentes possibilités des deux équipes. À lire également
CSGO : Vitality écarte NBK !
G2 et Team Vitality ont procédé à des changements dans leurs effectifs très tôt après la fin du Major. Les ex numéro 2 mondiaux ont décidé de se séparer de NBK, mettant en avant des soucis de communication au sein de l'effectif, tandis que les G2 veulent mettre un terme à leur collaboration avec shox et Lucky. il faut maintenant trouver des remplaçants pour ces trois joueurs, et des échanges ne sont pas à exclure.

G2, la piste internationale ?

C'est G2 qui semble avoir le plus gros trou à remplir. Si Amanek a déjà pris le leadership dans l'équipe, il faudra tout de même trouver deux joueurs capables de performer au plus haut niveau mondial. Et l'organisation espagnole semble se diriger vers des joueurs non francophones. Des rumeurs disaient que G2 aurait approché Nexa et Hunter, tous deux jouant actuellement chez CR4ZY. Mais un accord semble très loin d'être trouvé, puisque les deux joueurs sont sous contrat avec l'équipe serbe, et acheter la clause libératoire des deux joueurs des Balkans coûterait très cher à l'organisation et l’opération serait très risquée.

Les autres joueurs français ?

L'autre possibilité semble être l'achat d'autres joueurs français capables d'évoluer à ce niveau, mais existent-ils vraiment ? LDLC a en début d'année tenté le pari du jeune roden, cependant l'expérience ne fut pas concluante et le joueur ne fait aujourd'hui plus partie de l'effectif. Les joueurs d'Heretics sont tous sous contrat, et aucun ne semble avoir la carrure pour le top niveau mondial. À cette liste peu fournie s'ajoute ScreaM, sous contrat chez GamerLegion avec quatre Suédois, et également kioshima, l'éternel oublié.

Vers un échange NBK/Shox ?

C'est aujourd'hui la solution qui semble être la plus probable. Shox est encore l'un des meilleurs joueurs français, et il a montré toute l'étendue de son talent lors des ESL Pro League de Montpellier au printemps. Libéré de toute tache de leadership (qui serait assuré par ALEX), Shox pourrait retrouver le niveau qu'il avait atteint en 2016, en compagnie de RPK, notamment. NBK ferait lui le chemin inverse, et offrirait son expérience à une équipe de G2 qui ne compterait plus que kennyS comme seul "vétéran" de la scène de Counter-Strike. Reste encore à savoir qui remplacerait Lucky. Si Kioshima ne rejoint pas une de ces deux équipes, un pari sur un jeune joueur pourrait encore être pris. Et en cas d'échec, nous pourrions voir (encore) une nouvelle reconstruction.
0
0
0
1
0
1

Ces articles pourraient vous intéresser

CSGO
CSGO : shox sur le point de rejoindre Vitality
Après avoir mis sur le banc son leader Nathan "NBK" Schmitt , Vitality est à la recherche d'un joueur pour compléter son équipe et aurait trouvé son bonheur en la personne de Richard "shox" Papillon.
CSGO
CSGO : FURIA triomphe à l'Arctic Invitational
Ce samedi 14 septembre, avait lieu en Finlande l'Arctic Invitational, où les Brésiliens de FURIA se sont imposés en finale face aux CR4ZY.
CSGO
CSGO : AVANGAR remporte la Blast Pro Series Moscou
Les 13 et 14 septembre se déroulait, en Russie, la Blast Pro Series, qui a vu les AVANGAR l'emporter en finale face aux forZe.