CSGO

CSGO : FaZe se renforce avec AdreN et YNk

Publié le   par Florent Pateau , modifié le 
Alors que le Major IEM de Katowice ouvrira ses portes dans quelques semaines, la formation FaZe Clan vient d'officialiser l'arrivée de deux nouveaux membres dans ses rangs. Ainsi, l'ancien joueur Gambit : AdreN et YNk - ancien coach MiBR - rejoignent l'équipe en lieu et place de karrigan et RobbaN. À lire également
CSGO : ALEX remplace officiellement Happy au sein de la Team Vitality
Après de nombreuses déceptions subies au cours d'une année 2018 marquée de seulement trois trophées, l'équipe de super-stars qu'est FaZe Clan avait, quelques jours avant le début des fêtes de fin d'année, annoncé sa décision de se séparer de Finn "karrigan" Andersen. En effet, libéré de son rôle de leader, le joueur avait subi un changement de poste compliqué sous le capitanat de son coéquipier Nikola "NiKo" Kovač, faisant probablement de lui le maillon faible de ce talentueux roster. 

Réduits au nombre de quatre joueurs, c'était ensuite le coach historique de l'écurie américaine : Robert "RobbaN" Dahlström qui avait, ce samedi, annoncé quitter son rôle auprès du cinq afin de s'orienter vers un nouveau poste, toujours au sein de FaZe Clan, lui permettant de faire l'impasse sur les nombreux voyages engrangés par la profession, afin notamment de se concentrer sur ses deux enfants, dont un nouveau-né.
Ainsi, pour pallier à ces deux départs majeurs, FaZe a décidé de faire appel à deux grands noms de la scène Counter-Strike: Global Offensive. Tout d'abord, c'est le Kazakh et vainqueur de Major, sous les couleurs de Gambit Esports en juillet 2017,  Dauren "AdreN" Kystaubayev qui a été sélectionné par la formation pour compléter cette équipe déjà extrêmement expérimentée. Même si le futur de ce cinq - nouvellement constitué - reste incertain, l'organisation nord-américaine a confirmé que le joueur devrait évoluer sous bannière FaZe au moins jusqu'au Major qui débutera le 13 février prochain.

Ensuite, derrière ces joueurs, c'est l'ancien coach de la formation Made in Brazil, qui a récemment décidé de retourner à ses racines brésiliennes pour son staff et ses joueurs, qui a été sélectionné comme sixième membre. Ainsi, Janko "YNk" Paunović, notamment connu pour être l'un des plus pointus analystes depuis désormais trois ans, devrait reprendre cette place laissée libre et tenter de reconstruire cette formation en manque de titres. Avec ce nouveau cinq, FaZe espère rapidement redevenir un sérieux prétendant de la scène CS:GO internationale et un adversaire de taille pour rivaliser avec les hommes d'Astralis qui auront, tout au long de l'année 2018, annihilé la majorité de leurs adversaires. Un niveau qui sera difficile à approcher, même si l'expérience et la puissance de feu apportées par les deux nouveaux membres offriront probablement de nombreuses possibilités.
0
0
0
0
0
0

Ces articles pourraient vous intéresser

CSGO
CSGO : Les Minors, dernière étape de la course au Major, dans les starting-block
À moins d'un mois du début du Major IEM de Katowice, 32 formations sont encore en course pour tenter d'obtenir l'une des dix places disponibles. Une course qui se voit par ailleurs remanier par rapport aux années passées puisque deux des dix places seront accessibles via une phase de Play-In.
CSGO
CSGO : Avec un air de déjà-vu, MiBR officialise l'arrivée de felps
La fin de l'ère MiBR anglophone a définitivement été confirmée ce vendredi. En effet, plusieurs semaines après les premières tractations dans la presse, l'organisation brésilienne vient de confirmer le nouvel et ultime membre de sa line-up pour la saison 2019.
CSGO
Valve a distribué un nombre record de VAC ban sur Steam en décembre
Afin de lutter contre les joueurs qui utilisent des logiciels de triche, Valve a mis en place le VAC, qui bannit ces derniers. Au mois de décembre, le nombre d'utilisateurs sanctionnés a atteint un chiffre record.
CSGO
CSGO a réuni 20 millions de joueurs uniques en décembre
Sorti il y a plus de six ans, CSGO reste l'un des jeux les plus populaires, et l'ajout récent du battle royale et le passage en free-to-play semblent avoir porté leurs fruits, puisqu'au mois de décembre, ce sont plus de 20 millions de joueurs uniques qui ont lancé une partie du FPS de Valve.