CSGO

CSGO : ESL ONE COLOGNE, l'équipe Team Liquid sacrée

Publié le   par Pierrick Cousin
Du 2 au 7 juillet avait lieu, en Allemagne, dans la cathédrale de Counter-Strike, l'ESL One Cologne, qui a vu l'équipe Liquid, l'emporter en finale face aux Vitality. À lire également
CSGO : Windigo se sépare de 2 joueurs et s'ouvre à l'internationale
Durant six jours, seize équipes, dont la moitié faisant partie du top 10 mondial, allaient s'affronter dans l'un des tournois les plus emblématique de la scène Counter-Strike, pour s'adjuger la victoire et ses 125 000 dollars promis aux vainqueurs.

Le grand favori, actuel numéro 1 mondial, et récent vainqueur des finales ESL Pro League Saison 9, Team Liquid, aura un double objectif, à savoir, la conquête d'un nouveau titre et, s'ils sortent victorieux, s'octroyer l'Intel Grand Slam et son million de dollars, récompensant le vainqueur de quatre tournois majeurs sur une période définie où 100 000 $ à la formation qui les battra en finale. Cependant, la tâche ne sera pas facile, puisque d'autres équipes, tout aussi bien armées, sont potentiellement susceptibles de pouvoir remporter la victoire, à commencer, par Astralis, qui souhaite absolument reprendre sa marche en avant. Les Vitality, et leur prodige ZywOo, ne cessent d'impressionner, les ENCE et les FaZe sont toujours au rendez-vous dans ce genre de compétition, les FURIA, malgré quelques accrocs récents, veulent s'installer durablement dans ce top, et enfin, d'autres équipes ayant récemment fait des changements, MIBR, NRGNaVi ou encore mousesport et leur nouvelle composition, auront tous une carte à jouer.

De leur côté, les BIG, qui joueront à domicile, veulent enfin se relancer, tout comme les Renegades, qui après une période et des prestations impressionnantes, connaissent un coup d'arrêt. Les deux équipes suédoises, fnatic et NiP, sont impronosticables, étant capables du meilleur, mais souvent du pire. Quant aux Heroic, montrant un niveau de jeu satisfaisant, peuvent faire partie des bonnes surprises. Enfin, très peu de motif d'espoir pour les Coréens de MVP PK, qui auront comme principal objectif, d'embêter le plus possible les équipes auxquelles ils seront confrontés.

JOUR 1

  • Groupe A

Pour commencer cette compétition, rien de tel qu'un premier choc entre les NaVi et les mousesport, et malgré avoir effectué un très bon side CT, les mousesport se feront renverser sur le second side, à cause notamment de la star ukrainienne, s1mple, et s'inclineront 16-14. Dans le même temps, les Liquid auront eu toutes les peines du monde à se défaire des modestes MVP PK, mais s'imposeront également 16-14. C'est donc un second choc qui attendaient les NaVi face au numéro un mondial dans cette demi-finale de l'upper bracket. Après une première carte au scénario invraisemblable, où, à 15-11 en faveur des Russes et en 1 vs 3, nitr0 allait réussir à remporter le point, après avoir survécu à une tentative de cut par s1mple, qui regrettera cet excès de confiance, étant donné que suite à ce point, les Liquid entamaient leurs remontées et remportaient la map après overtime. Les NaVi ont tout de même gagné la seconde carte, mais se sont fait surclasser sur la troisième, perdant ainsi 2-1, et permettant aux Américains d'accéder à la finale de cet upper bracket.

1562068846.1914

De leur côté, les FaZe venaient à bout des Renegades au terme d'un match âpre, 16-14. Quant aux NRG, ils s'imposaient aisément face aux FURIA, 16-7. Cette seconde demi-finale voyait s'affronter les FaZe et les NRG, dans un match qui s'annonçait passionnant, du moins sur le papier. Cependant, les Américains feront une belle démonstration de force en s'imposant relativement facilement, 2-0, accédant ainsi à la finale où ils défieront leurs homologues américains, Liquid.
  • Groupe B

Pour ce premier match, Astralis défiait les locaux de BIG, et malheureusement pour les Allemands, le match allait tourner court, avec une défaite 16-4. Simultanément, les fnatic s'offraient le sclap des MIBR, 16-11. Danois et Suédois allaient donc s'affronter pour une place en finale de l'upper bracket, se jouant le lendemain. Dans les deux derniers Bo1, deux surprises ont eu lieu, à savoir, la victoire des NiP, 16-10, face aux Vitality et celle des Heroic sur le même score, 16-10, face au ENCE.
  • Lower Bracket

Ils restaient donc deux matchs, déjà éliminatoires, pour conclure cette première journée. Les Européens de mousesport se sont facilement imposés, 2-0, face aux MVP PK, renvoyant, sans surprise, les Coréens rapidement à la maison. Enfin, les Brésiliens de FURIA ont éliminé les Austaliens de Renegades, après une victoire nette, 2-0.

JOUR 2

  • Groupe B

Pour se qualifier en finale de cet upper bracket, Astralis allait affronter fnatic et dans le même temps,  NiP était opposé à Heroic. La rencontre entre les anciens numéros un mondial et fnatic allait rapidement se terminer sur un 2-0 sec en faveur des Danois, les fnatic n'ayant pas vu le jour sur les deux cartes. Dans la seconde demi-finale, les Suédois de NiP, ont surpris tout le monde, en venant à bout facilement des Heroic, 2-0, s'offrant donc une finale face aux Astralis.
  • Lower Bracket

Quatre matchs éliminatoires avaient lieu ce jour, avec entre autres les Français de Vitality, qui étaient confrontés aux ENCE, et ce sont les hommes de NBK qui se sont imposés par 2-1, éliminant prématurément le numéro 2 mondial. En parallèle se jouait MIBR face aux BIG, avec encore une fois une élimination rapide des Brésiliens, qui ont été battus, 2-1, par les locaux, continuant ainsi une année 2019 chaotique.

Suite à ses matchs, un choc allait débuter, opposant les mousesport aux FaZe, et ce duel a tenu toutes ses promesses, en témoigne une première carte remportée, après overtime, par la formation de l'ancien leader des FaZe, karrigan. Toutefois, il n'y aura pas eu match sur la seconde carte, c'est ainsi que les mousesport ont sorti les FaZe de la compétition en remportant la partie, 2-0. Pour terminer cette seconde journée, les coéquipiers de Zeus ont éliminé la seconde équipe brésilienne FURIA, 2-0, dans un match qui était tout de même équilibré.

1562162215.1805 (1)

JOUR 3

  • Groupe A

Pour cette finale de l'upper bracket, un duel 100 % américain, entre Liquid et NRG, allait débuter pour une place directement qualificative pour les demi-finales. Toutefois, les Liquid continuaient de prouver leur supériorité, en remportant le match, 2-0, mais avec une seconde carte gagnée dans la douleur, après prolongation. L'équipe numéro un mondiale s'est donc directement qualifiée pour les demi-finales, alors que les NRG devront passer par les quarts de finale.

  • Groupe B

Une place qualificative pour la demi-finale se jouait aussi entre les Astralis et de surprenants NiP, dans cette finale de l'upper bracket. Cependant, les Suédois ne sont pas parvenus à passer l'obstacle danois, malgré une première carte accrochée, mais perdue en overtime. La seconde carte sera une formalité et les Astralis remportent le match, 2-0, et se qualifient pour les demi-finales. Les NiP restent toujours dans la course, mais sont dans l'obligation de jouer des quarts de finale.

  • Lower Bracket

Quatre nouveaux matchs éliminatoires pour cette troisième journée, entre les locaux de BIG qui affrontaient les Danois, Heroic, et simultanément, les Vitality étaient opposés aux fnatic, enfin, les mousesport retrouvaient, de nouveau sur leur chemin, les NaVi.

Dans le premier de ces matchs, malheureusement pour le public allemand, leur équipe n'a pas réussi le même exploit que l'année dernière, où ils s'étaient hissés jusqu'en finale. Les BIG, malgré une première carte serrée, n'ont pas réussi à inverser la tendance et se sont finalement inclinés 2-0. Heroic affrontera en finale de ce lower bracket du groupe B les Vitality, tombeur des fnatic sur le score de 2-0. Une partie on ne peut plus disputée et deux cartes remportées après deux overtimes, notamment grâce à leur joueur star, ZywOo, qui finira le match avec 1.40 de rating, une habitude désormais.

Pour cette finale du lower bracket du groupe A, les NaVi ont récidivé, en remportant une fois de plus leur duel et éliminant au passage les Européens, en s'imposant 2-1. Les tenants du titre continuent donc leur chemin, pour rêver à un deuxième sacre en deux ans dans la cathédrale de Counter-Strike.

Pour conclure cette journée, les Français affrontaient Heroic, pour une place en quart de finale et les coéquipiers de apEX, très impactant et très en réussite dans cette rencontre, s'en sortaient, une fois de plus, après leur victoire, 2-0, dans un match où les Danois auront donné beaucoup du fil à retordre aux numéros 3 mondial.
 

QUART DE FINALE

Le premier quart de finale voyait s'affronter les Vitality face aux NRG et leur nouveau joueur, stanislaw. Malheureusement, cela n'aura pas suffi pour arrêter la formation française, qui a littéralement marché sur les Américains, dans tous les compartiments du jeux, bien aidé il est vrai, une fois encore, par un ZywOo fantastique, finissant à 1.87 de rating, tout simplement incroyable. Résultat, une victoire, 2-0, des Français, et une place en demi-finale où ils retrouveront les Astralis.

Dans la seconde rencontre, les Russes de NaVi ont mis fin au très beau parcours de NiP, que l'on n’attendait vraiment pas à ce niveau de la compétition. Une victoire 2-0 dans un match maîtrisé, permettant aux NaVi d'aller défier les Liquid en demi-finale. Un match marqué par, selon toute vraisemblance, la dernière apparition de la légende, GeT_RiGhT, à Cologne, qui devrait quitter la formation suédoise après le Major, sauf retournement de situation. Un grand moment d'émotion.

DEMI FINALE

Le match entre Vitality et Astralis a commencé sur le pick des joueurs Danois, Dust2, cependant, les Français et notamment ALEX étaient dans un bon jour et ont remporté rapidement la carte, 16-8. Piqué au vif, Astralis devait absolument se reprendre sur la seconde carte, et les Danois allaient montrer pourquoi ils sont restés si longtemps numéro un, prenant l'ascendant sur les Vitality jusqu'à avoir cinq rounds de match, mais les Français ont entamé une remontée pour allez chercher l'overtime. Nous aurons le droit dans cette première prolongation à l'action de cette carte, avec un ace magnifique du sniper danois, dev1ce. Toutefois, cela n'a pas été suffisant, Français et Danois se rendant coup pour coup, et partaient dans un second overtime. Finalement, cette seconde prolongation sera la bonne pour les hommes de gla1ve, qui se sont imposés 22-19. La dernière carte, Overpass, était donc la map décisive pour une place en finale. Situation rappelant fortement la première carte, avec des Français bien plus incisifs et bien plus forts individuellement que les Danois, qui ont logiquement remporté le duel deux cartes à une et valider leur ticket pour la finale.

Qui de Liquid ou NaVi pour défier les Vitality en finale ? La réponse allait vite se dessiner, tant la domination des Américains était flagrante durant cette seconde demi-finale. Malgré quelques coups d'éclat des individualités russes, les Liquid dominaient largement le match et le score, identique sur les deux cartes, était presque flatteur pour les NaVi. Les numéros un mondial allaient donc rencontrer, après leur victoire 2-0 leur probable futur dauphin au classement mondial, dans un match qui s'annonce d'ores et déjà incroyable.

1562438750.5843

FINALE

Sur la première carte, Overpass, les Français lançaient bien leur match en inscrivant le pistol, mais perdaient le second round, sur un one man army de Stewie2k, auteur d'une triple ouverture, et imité quelques rounds plus tard, par son coéquipier Twistzz, sur un nouvel achat forcé, auteur de quatre kills. Ce premier side montrait bien le niveau des deux équipes qui se rendaient coup pour coup, pour finir sur un 9-6 en faveur des Liquid, en attaque. Le second side débutait sur un pistol round remporté cette fois-ci par les Américains, qui grâce notamment, à un Twistzz stratosphérique, aillaient rapidement mettre un terme à cette carte sur le score de 16 à 6.

La seconde map
, Dust2, débutait de nouveau avec un pistol inscrit par les Vitality, en attaque, qui cette fois-ci, non sans mal, remportaient le second round, mais retombaient dans leurs travers en perdant le troisième, sur un petit achat des Américains. La suite du side était similaire à Overpass, avec des rounds serrés et deux équipes au coude-à-coude, qui finissaient le side à 8-7 pour les Liquid. Les Français commençaient leur side de défense en inscrivant le pistol ainsi que le second round, et cette fois, n'allaient pas laisser les joueurs d'adreN reprendre le dessus. En effet, RpK et compagnie allaient inscrire les rounds-clés et malgré une fin de side compliquée, réussissaient à obtenir l'overtime. Vitality ne laissait pas passer cette chance et remportait la map, 19-17, pour recoller à 1-1.

Sur Inferno, la troisième map, les Liquid certainement vexés de ne pas avoir remporté Dust2, allaient dominer de la tête et des épaules les Français, pendant toute la carte et malgré quelques exploits individuels, notamment de ZywOo, s'inclinaient 16 à 10.

Quatrième et peut-être, dernière carte de ce BO5, Mirage, Vitality allait perdre le pistol ainsi que les deux rounds qui suivaient, mais allait enchaîner pas moins de sept rounds d'affilés pour prendre les devants. Malheureusement, les Américains allaient à leur tour, accumuler les points, pour finir en tête 8-7 sur leur side de défense. Début du side d'attaque pour les Américains qui inscrivaient un pistol très important qui les mettaient dans de bonnes dispositions pour la suite de la partie. Les Liquid allaient littéralement s'envoler sur ce side, et EliGE, s'offrait même le luxe de faire un 4 kills pour offrir le 15ème round et donner sept rounds de match à son équipe. Il ne faudra qu'un essai aux Américains pour inscrire le 16ème round leur permettant de remporter la map, le match, 3-1 et également l'Intel Grand Slam.

Si vous voulez retrouver tous les résultats de la compétition, ils sont disponibles sur la page dédiée à cette ESL One Cologne.

Source : hltv
0
0
1
0
0
0

Ces articles pourraient vous intéresser

CSGO
CSGO se met à jour pour le début du Minor
Alors que le prochain Major arrive à grands pas, les équipes de Valve ont déployé une petite mise à jour visant à intégrer le support des play-offs pour le Minor, mais aussi ajouter quelques modifications sur certaines cartes.
CSGO
CSGO : Team Liquid remporte les Blast Pro Series Los Angeles
Cela commence à devenir une habitude, les Américains ont une nouvelle fois remporté un tournoi, cette fois-ci à Los Angeles.
CSGO
CSGO : G2 Esports remporte la Good Game League
Ce week-end, du 13 et 14 juillet, se déroulait en Pologne, la Good Game League, qui a vu s'imposer en finale les G2 Esports face aux Tricked.