CSGO

CSGO banni un million de joueurs en janvier, mais surpasse le pic de connectés de PUBG

Publié le   par Florent Pateau
En vingt ans d'existence, la licence Counter-Strike est toujours l'une des plus appréciées de l'histoire du jeu vidéo. Un statut qui ne risque pas de disparaître aujourd'hui puisque CS:GO a surpassé le nombre de joueurs de PUBG, malgré une vague de bannissements de plus d'un million de joueurs en janvier. À lire également
CSGO : Zoo, Abbey et Vertigo modifiées dans la mise à jour du 31 janvier
Il y a quelques semaines, les équipes de Counter-Strike déployaient avec succès l'une des plus grosses mises à jour de leur histoire en ajoutant un tout nouveau mode battle royale, mais également en mettant à disposition - gratuitement - le titre original. Un changement qui a, dans un premier temps, permis de relancer l'engouement autour du titre et a nettement augmenté le nombre de joueurs, laissant au passage une porte ouverte à de très nombreux tricheurs.

Dès le début du mois de décembre, CS:GO avait ainsi vu son nombre d'utilisateurs exploser, passant d'un record à 546 000 joueurs en pic au mois de novembre à 746 500 joueurs en décembre. Un sommet qui, bien qu'impressionnant pour une licence âgée de 20 ans, était finalement tombé à 684 000 joueurs en janvier. Cependant, malgré cette chute, c'est ce lundi 4 février que le célèbre FPS tactique a, pour la première fois depuis août 2017, surpassé le pic de joueurs journaliers de PUBG, le battle royale de Bluehole. Un résultat rendu possible grâce à la célébrité de la franchise de Valve dont le nombre de joueurs uniques dépasse chaque mois les 20 millions, mais également grâce à la chute entamée en février 2018 par PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS.

Cependant, ce retour en force de Counter-Strike n'a pas que des points positifs puisqu'avec les nouveaux arrivants ont débarqué de très nombreux cheaters, attirés par la fraîcheur du free-to-play. Un phénomène qui avait cependant été anticipé par les équipes de Valve pendant les mois précédant ce changement avec une amélioration du système de surveillance de triche, nommé VAC, auquel ils avaient intégré une intelligence artificielle capable d'apprendre pour mieux contrer les nouvelles pratiques mises en place par les tricheurs. Une amélioration qui semble être un succès étant donné qu'au mois de janvier, ce n'est pas moins d'un 1,03 million de joueurs qui ont vu leur compte suspendu pour triche.

Quoi qu'il en soit, avec l'ouverture imminente du Major CS:GO des IEM Katowice et la chute incessante de PUBG, Counter-Strike devrait pouvoir retenir cette seconde place, juste derrière Dota2 - un autre produit de Valve, pendant encore quelque temps.
6
0
1
0
1
0

Ces articles pourraient vous intéresser

CSGO
CSGO détaille sa mise à jour du 22 avril
Après plusieurs mises à jour visant à modifier certaines cartes, en plus de régler quelques problèmes d'ordre général, Valve a, cette fois-ci, implanté un patch beaucoup plus court, corrigeant une poignée de dysfonctionnement.
CSGO
CSGO : Astralis domine le classement depuis un an
La scène compétitive de CSGO est sans doute l'une des plus spectaculaires du monde de l'esport, avec plusieurs équipes affichant un top niveau. Néanmoins, depuis maintenant 365 jours, Astralis domine les débats, sans contestation possible.
CSGO
CSGO : Team Vitality remporte la Charleroi Esports
Premier événement d'une telle ampleur en Belgique, la Charleroi Esports et ses 100 000$ de cashprize ont vu les joueurs de Team Vitality remporter la compétition devant les Allemands de Sprout.
CSGO
CSGO : FaZe Clan remporte les BLAST Pro Series Miami
Après São Paulo et Lisbonne, c'était au tour de Miami en Floride d'accueillir, ce week-end, un événement organisé par RFRSH. C'est donc Niko et ses coéquipiers de chez FaZe qui sont sortis vainqueurs de la compétition devant Team Liquid.