Publié le
par Adrien Deyres
8051
points

Test de A Plague Tale: Innocence : La pépite française du jeu vidéo indépendant ?

Attendu depuis de nombreux mois par une communauté de joueurs sans cesse grandissante, A Plague Tale: Innocence pointe enfin le bout de son nez afin de nous faire ressentir l'enfer qui régnait en France il y a quelques siècles.
À lire également
Test de Days Gone : Un concentré de déjà-vu ?
Annoncé au mois de janvier 2017, A Plague Tale: Innocence est édité par Focus Home Interactive et développé par Asobo Studio, une petite équipe d'une cinquantaine de personnes, et s'apprête à sortir sur PC et consoles de salon le 14 mai prochain. Alors, ce nouveau titre fait-il office de nouvelle pépite du jeu vidéo indépendant ? Ou comporte-t-il trop de défauts pour espérer atteindre ce rang ?

Une intrigue poignante et mystérieuse

Tout commence en France en novembre 1348 en pleine épidémie de peste noire, une maladie qui a d'ailleurs coûté la vie à près de 25 millions de personnes. Vous serez directement mis aux commandes d'Amicia De Rune, une jeune fille âgée d'une quinzaine d'années, et entreprendrez une petite excursion en compagnie de votre père afin de vous échapper un court instant du contexte pesant qui plane sur le foyer familial. Comme souvent, cette rapide virée servira en réalité de petit tutoriel sur le maniement de la fronde et sur les possibilités d'infiltration qui vous seront proposées durant votre périple, mais elle vous permettra également d'en apprendre un peu plus sur l'état de santé d'Hugo, votre petit frère atteint d'une maladie grave dont nous ignorons le nom et les symptômes. Malheureusement, c'est lors de votre retour à la maison que les choses commenceront à se gâter puisque vous subirez une attaque de l'Inquisition, emmenée par le Seigneur Nicholas et l'Inquisiteur Vitalis, qui assassineront froidement vos parents et qui partiront à la recherche du petit Hugo, ce qui laissera planer encore plus de mystère sur cette fameuse maladie.

C'est donc après cette suite d'événements déchirants que se mettra en place votre aventure. Un voyage qui comportera d'ailleurs son lot de scènes fortes émotionnellement, ainsi que divers rebondissements et contretemps poignants qui pourront parfois vous faire verser une petite larme. Quoi qu'il en soit, cette intrigue bénéficiera d'une ambiance moyenâgeuse fabuleusement retranscrite et reproduite avec de nombreux paysages de stupeur et de désolation qui vous pousseront notamment à traverser des situations horrifiques pour tout enfant de 15 ans. En effet, vous aurez parfois, pour progresser, l'obligation de tuer des animaux, assassiner des soldats, ou encore marcher sur un parterre de cadavres... Les menaces seront pareillement fréquentes puisque les hordes de rats et les soldats de l'Inquisition pourront vous ôter la vie en un rien de temps, mais nous y reviendrons plus tard lorsque nous aborderons le gameplay.


Malgré la présence de ses multiples incidents, votre périple sera implicitement divisé en deux parties. La première sera le théâtre d'une longue fuite en avant en compagnie de votre frère, dans le but d'échapper à la menace que constitue l'Inquisition et de récolter quelques indices sur la maladie d'Hugo. À l'inverse, la seconde portion du jeu paraîtra plus posée, bien que tout aussi étouffante, et vous amènera à rencontrer de nombreux personnages secondaires à la personnalité et aux rôles distincts auxquels vous ne pourrez que vous attacher et qui tenteront de vous apporter leurs aides pour faire avancer votre quête.

Concernant l'évolution de nos deux jeunes héros, sachez que les faits et gestes de Hugo, durant vos pérégrinations, traduiront continuellement de sa jeunesse et de son innocence, mais participeront activement à la mutation des relations entre Amicia et son petit frère dans un but commun de survie et de découverte des innombrables secrets qui entourent la présence de l'Inquisition et l'assassinat des parents De Rune. Chose importante à préciser, le scénario de A Plague Tale: Innocence disposera de nombreux éléments secondaires qui n'auront, néanmoins, aucun impact fort sur son histoire. Par exemple, vous pourrez découvrir quelques chemins facultatifs qui apporteront un léger plus à l'intrigue et aurez même parfois le droit de vie ou de mort sur certains personnages.

En bref, l'intrigue de A Plague Tale: Innocence vous fera vivre toute une palette d'émotions de par son ambiance, ses enjeux, ses situations et ses personnages qui ont manifestement bénéficié d'un soin tout particulier de la part des développeurs pour que ce scénario soit une franche réussite.


Un gameplay axé autour des rats et de leur comportement

Comme vous pouvez vous en douter, si vous avez visionné une des nombreuses vidéos partagées par les développeurs de Asobo Studio, le gameplay de A Plague Tale: Innocence est majoritairement basé sur l'infiltration et dispose donc de divers éléments caractéristiques de ce type de jeu comme les hautes herbes dans lesquelles vous pourrez vous camoufler, le léger système de couverture et la possibilité de lancer des projectiles permettant de distraire vos assaillants. Compte tenu de votre âge et de la période historique pendant laquelle se déroule le jeu, votre arsenal d'armes sera assez restreint puisque vous n'aurez accès qu'à une simple fronde vous permettant, toutefois, d’expédier divers objets aux effets bien spécifiques et accessibles via une traditionnelle roue des armes. Par exemple, le Devorantis forcera un ennemi touché à la tête à retirer son casque, tandis que l'Odoris attirera les rats alentour avant qu'ils se rassemblent et que l'Ignifer vous permettra d'allumer n'importe quelles braises.

Au regard de tous ces éléments, les phases d'infiltration vous pousseront généralement à jongler entre les rondes des ennemis, les zones infestées de rats et l'aide que pourront vous apporter certains personnages secondaires. En effet, il vous sera possible de demander à vos comparses d'effectuer certaines actions pouvant vous permettre de progresser comme forcer une porte, actionner un levier ou même éliminer silencieusement un ennemi. Sachez que vous pourrez tout autant ordonner à votre petit frère de se faufiler dans une crevasse ou de rester caché derrière un décor, sous peine que vous vous éloigniez trop et qu'il finisse par paniquer et alerter les gardes alentour. Un terrible dilemme s'offrira donc à vous et vous poussera à réfléchir au fait de rester proche de Hugo ou de vous en séparer afin d'être plus discrète.


Concernant les rats, constituant d'ailleurs un des principaux éléments du jeu, leur présence provoquera à chaque fois une réelle peur de votre part et vous poussera à réfléchir scrupuleusement à la façon dont vous allez les franchir, sous peine de voir votre héroïne être ensevelie sous une montagne de rongeurs... Ces rats posséderont bien évidemment des faiblesses puisqu'ils détesteront être en présence d'une forte source de lumière, à l'image d'une torche par exemple. Cela étant dit, vous apprendrez au fur et à mesure de votre aventure que ces animaux peu attirants pourront faire office de danger mortel, mais également de solution à certains de vos problèmes puisqu'il sera impératif de vous en servir pour progresser et ainsi survivre dans ce monde hostile. Vous pourrez entre autres tenter de les contenir grâce à de la lumière, les forcer à attaquer un garde en faisant éclater sa lanterne, ou encore les distraire avec divers objets. Vous l'aurez compris, en plus d'être une des composantes les plus importantes de A Plague Tale: Innocence, les rats constituent une vraie réussite de par leur modélisation, leur nombre et leur comportement.

Mais ces hordes de rongeurs ne feront malheureusement pas office de seule menace durant votre périple : les nombreux soldats de l'Inquisition auront à cœur de vous faire du mal et sauront user de leurs armes pour cela, afin que vous vous sentiez constamment vulnérable. En effet, même si l'intelligence artificielle de vos assaillants paraît parfois assez faiblarde, il ne suffira que d'un coup d'épée pour que votre héroïne, ou même un de vos acolytes ne décèdent brutalement... Il vous faudra également jongler avec les différents équipements des gardes qui pourront être vêtus d'une armure lourde, d'un casque ou d'une simple tunique de l'époque et pareillement être équipé d'une arme de corps-à-corps, d'un arc, ou d'une lance : chacun de ces critères fera ainsi varier les forces et faiblesses de vos adversaires et vous amènera donc à agir différemment selon les soldats que vous aurez en face de vous. Quoi qu'il en soit, la sensation de vulnérabilité sera bel et bien présente tout au long de votre périple et ne sera que très peu amoindrie par vos compétences de maniement de la fronde.


Outre les affrontements avec les rats et les forces de l'Inquisition, A Plague Tale: Innocence disposera également d'un aspect exploration somme toute assez sommaire, mais qui poussera tout de même à collecter diverses ressources permettant notamment d'améliorer votre équipement via un des nombreux établis que vous croiserez sur votre chemin. Dans une moindre mesure, le nouveau titre de Asobo Studio intégrera de la même façon quelques passages à énigmes qui, même s'ils ne sont en rien révolutionnaires de par leur fonctionnement et leur construction, apporteront tout de même une touche de variété à un gameplay qui se veut déjà très plaisant à prendre en main.


Un aspect technique solide malgré quelques tares

Son intrigue et son gameplay mis de côté, c'est également par son ambiance sublime que A Plague Tale: Innocence parviendra à vous charmer. Effectivement, que ce soit d'un point de vue sonore ou visuel, le jeu saura mettre en avant ses doublages franchement réussis et ses musiques d'une grande qualité vous donnant fréquemment l'impression de vivre au Moyen-Âge, ainsi que la finesse et la beauté de ses graphismes bénéficiant d'effets de lumière et de météo au rendu presque impeccable, en plus d'une variété de décors assez prononcés et un level-design soigné. Malheureusement, outre l'IA assez moyenne évoquée plus haut, les animations faciales et corporelles des différents protagonistes du titre pourront paraître assez rigides et succincts.

En ce qui concerne la durée de vie du jeu, sachez qu'il vous faudra une douzaine d'heures pour parcourir les dix-sept actes qui constitueront l'intrigue et que vous pourrez retourner parcourir d'anciens chapitres comme bon vous semble afin de ramasser l'ensemble des collectibles et secrets cachés dans A Plague Tale: Innocence.


A Plague Tale: Innocence est donc disponible depuis ce 14 mai 2019 sur PC, PlayStation 4 et Xbox One. Sachez d'ailleurs que notre partenaire Instant Gaming vous le propose à 36,98 € au lieu de 45 €, soit une réduction de 18 %.

Conclusion

Bénéficiant d'une ambiance absolument magnifique et de personnages à la personnalité attachante, sublimé par un gameplay qui fonctionne parfaitement et une représentation des rats réussie, A Plague Tale: Innocence se hisse bel et bien au rang de joyau du jeu indépendant de ces dernières années que nous vous conseillons vivement si vous êtes à la recherche d'une expérience purement solo basée sur l'intrigue et le ressenti des joueurs.
17
  • Une ambiance sublime
  • Très joli visuellement
  • Un scénario très plaisant
  • Un gameplay qui fonctionne parfaitement
  • Des personnages profonds et attachants
  • Les rats : une vraie réussite
  • Une sensation d'innocence et de vulnérabilité constante
  • Le Moyen-Âge : une période historique peu explorée et ça fait plaisir !
  • L'IA des ennemis assez moyenne
  • Peu de rejouabilité
  • On aurait aimé que ça dure encore plus longtemps !
2
1
16
0
0
0

Ces articles pourraient vous intéresser

APT: Innocence

A Plague Tale : Innocence rend disponible sa version de démonstration gratuite

Nombreux sont ceux qui ont entendu parler de A Plague Tale : Innocence, mais peu sont ceux ayant mis la main dessus afin de l'essayer. Asobo Studio et Focus Home Interactive sont donc intervenus afin de mettre en ligne une version d’essai, totalement gratuite, du titre narratif sur les diverses plateformes sur lesquelles il est disponible.
APT: Innocence

A Plague Tale : Innocence annonce un mode photo et des produits dérivés

Le studio bordelais Asobo compte bien continuer de soutenir sa petite pépite, en implantant à la fin du mois de juin un mode photo, et quelques autres fonctionnalités, alors que divers produits dérivés devraient prochainement être commercialisés.
APT: Innocence

A Plague Tale: Innocence est désormais disponible et se dévoile dans une bande-annonce de lancement

Pour sa sortie ce mardi 14 mai, A Plague Tale: Innocence s'offre un trailer de lancement qualitatif à l'image d'un titre Triple A, sans pourtant en être un.

0 commentaire