Days Gone

Test de Days Gone : Un concentré de déjà-vu ?

Publié le   par Adrien Deyres
Attendu depuis de nombreux mois par les fans de zombies et d'armes à feu, nous avons enfin pu mettre les mains sur Days Gone afin que nous puissions vous donner notre avis sans langue de bois. À lire également
Days Gone : Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle exclusivité PlayStation 4 !
Annoncé il y a plusieurs années déjà et reporté à de nombreuses reprises, Days Gone s'apprête enfin à faire son apparition en exclusivité sur PlayStation 4. Mais que vaut vraiment ce titre qui promet de rafraîchir la formule des open-world post-apocalyptique ? Est-ce une vraie avancée pour le genre ou un simple concentré de déjà-vu ? Voici ce que nous en pensons...

Un scénario contrasté

Tout commencera lorsque la ville dans laquelle vous vous situez sera férocement attaquée par une horde de zombies affamés et en manque de chair humaine. Malheureusement, les événements résultant de cette invasion vous forceront à vous séparer de votre femme dans l'espoir qu'elle survive, même si vous n'aurez plus de nouvelles d'elle dès lors qu'elle vous aura quitté. Vous serez ensuite projeté près de deux ans après cette catastrophe dans un monde ravagé par la prolifération des infectés où de lourdes scènes de violence, de meurtres et de tortures vous mettront directement dans l'ambiance du jeu. Vous incarnerez donc un biker du nom de Deacon St. John, dont l'appartenance à un clan aura rythmé la vie jusqu'à ce que l'humanité bascule, et serez lâché dans le monde hostile et menaçant de Farewell : une gigantesque région qu'il vous faudra explorer si vous voulez y survivre tant bien que mal...

À partir de là, l'intrigue de Days Gone se mettra tout doucement en place et sera ainsi divisée en près de vingt-huit scénarios distincts et composés eux-mêmes de missions principales, mais aussi de quêtes annexes pour la plupart. Ces différents scénarios, bien que liés entre eux, vous permettront de rencontrer un nombre assez important de personnages secondaires qui, pour certains, vous seront toujours fidèles, tandis que d'autres seront plus inamicaux et tenteront de vous mettre des bâtons dans les roues (de moto !). La trame principale du jeu offrira également son lot de flashbacks jouables, mais pas toujours intéressants, permettant de mettre en lumière le contraste évident entre la vie d'avant, propice au bonheur et à la sécurité, et le monde actuel, en proie aux meurtres et aux morts-vivants. C'est donc dans cette atmosphère pesante que Deacon St. John devra survivre et gagner la confiance des autres survivants en effectuant diverses missions dans le but de trouver des réponses sur la disparition de Sarah, sa femme. Bien sûr, de nombreuses factions ennemies à l'image des Rippers, un clan dont la devise sera la torture, chercheront à avoir votre peau et vous feront vivre de véritables cauchemars !


Vous êtes certainement au courant, si vous avez assidûment suivi l'actualité du jeu depuis son annonce, mais les développeurs de Sony Bend avaient pour désir de mettre largement en avant le récit en intégrant au titre près de six heures de cinématiques. Malheureusement, même si ce procédé pouvait, dans un premier temps, sembler être une bonne chose, il apporte tout de même son lot de soucis... En effet, bien que Days Gone soit un pur open-world, de nombreux temps de chargement, dont certains peuvent être assez longs, viendront entacher votre progression et votre immersion de manière assez régulière avant chaque cutscene et chaque cinématique. De plus, même si le jeu impose aux joueurs quelques passages difficiles émotionnellement et bénéficie d'une première partie de scénario plutôt convaincante et agréable à parcourir, la seconde traîne regrettablement en longueur et vous donne parfois l'impression de ne pas progresser ou de tourner en rond.

Quoi qu'il en soit, si les vingt-cinq heures nécessaires à la complétion de l'intrigue principale ne vous ont pas rebuté, vous pourrez tout à fait passer une dizaine d'heures de plus sur le titre à essayer d'exterminer toutes les hordes de zombies, nettoyer tous les camps des factions ennemies, compléter tous les objectifs secondaires, abattre toutes les cibles prioritaires, trouver tous les objets rares, ou encore déverrouiller toutes les bases du NERO : un organisme qui tentera d'étudier l'évolution et la prolifération des infectés. Vous pourrez pareillement tenter de recommencer l'histoire en choisissant un des trois modes de jeux disponibles au lancement : facile, normal et difficile.


Un gameplay complet qui offre quelques libertés

Days Gone étant un titre en monde ouvert, l'exploration fera bien évidemment partie des points centraux du jeu. Votre moto sera donc votre plus fidèle alliée dans cette aventure puisqu'elle vous permettra d'explorer chaque recoin de la région de Farewell, mais il vous faudra tout de même prendre soin de votre véhicule en veillant à son bon entretien et à ce que son réservoir soit constamment rempli ! La présence d'un mode survie vous sera pareillement d'une grande aide dans votre quête puisqu'elle vous permettra, par exemple, de suivre à la trace toutes sortes d'êtres vivants qui, une fois abattus, vous seront très utiles. Malheureusement, Deacon St. John ne disposant pas de qualités surhumaines, vous devrez également faire attention à votre barre d'endurance qui se videra lorsque vous sprintez, mais aussi, et surtout, à votre jauge de noyade ridiculement petite. Quoi qu'il en soit, le fait de visiter scrupuleusement le gigantesque terrain de jeu qui s'offrira à vous vous donnera accès à d'innombrables ressources utiles à la confection de flèche, de munitions, d'équipements, de projectiles et de trousses de secours : des objets indispensables à votre survie !

Vous vous en doutez, le monde de Days Gone n'est pas qu'une vaste zone sans vie : en effet, vous serez forcément amenés à rencontrer de nombreux types zombies se déplaçant en hordes ou en solitaires et possédant chacun leur propre mode de vie à l'image des Grouilleurs, des Têtards, des Beuglardes et des Brutes. De la même façon, Deacon St. John croisera fréquemment la route des différentes factions d'ennemies, évoqué plus haut, et dont les camps, une fois nettoyés, vous offriront de précieuses ressources. Chose intéressante à préciser, de nombreux événements aléatoires viendront jalonner votre exploration et vous pousseront, par exemple, à assister à de violentes prises d'otages ou à la fuite de survivants face à une horde d'infectés.


Le scénario et le gameplay de Days Gone sont également largement axés sur la vie des camps de survivants auxquels vous prendrez part. Effectivement, votre survie et votre désir de trouver des réponses quant à la disparition de votre femme passeront forcément par ses cantonnements puisque c'est de là que commencera chacune de vos missions principales et secondaires qui, une fois complétées, feront croître votre niveau de confiance au sein de ces clans. Mais ce n'est pas tout étant donné que ces camps abriteront pareillement des survivants aux rôles bien définis et indispensables à votre progression comme un mécanicien, un cuisinier, un marchand de primes et un armurier. Le premier vous permettra logiquement de réparer, customiser et améliorer votre bécane, tandis que le cuisinier et le marchand de primes vous offriront des crédits en échange de peaux d'animaux et d'oreilles de zombies. Enfin, l'armurier sera votre équipementier favori puisqu'il vous permettra d'acheter de nouvelles armes, des accessoires et des projectiles du moment que vous avez atteint le niveau de confiance adéquat dans le camp concerné.


Mise à part l'exploration, ce sont bien les combats qui rythmeront le plus clair de votre aventure, mais la nature de ces derniers dépendra largement de votre façon d'aborder les différentes situations qui s'offriront à vous. En effet, dans le cas où vous tomberiez face à face avec un nombre assez restreint de zombies, le combat de mêlée sera à favoriser, alors que si vous vous retrouvez nez à nez avec un plus grand nombre d'infectés ou des humains armés, l'utilisation d'armes à feu sera fortement recommandée ! Quelles que soient les circonstances, Deacon St. John aura accès à une roue des armes complètes vous permettant d'accéder rapidement et simplement à l'ensemble de votre arsenal et vous donnera même la possibilité de fabriquer directement certains de vos équipements, tout en sachant que vos armes de poing n'auront pas une durée de vie illimitée et que leur résistance variera en fonction des améliorations que vous leur aurez ajoutées.

Afin de rendre ces phases de combats légèrement plus accessibles, un indicateur de visibilité sera présent en permanence à côté de votre mini-carte et un système de verrouillage de cible vous permettra de vous concentrer sur un assaillant à la fois. L'infiltration pouvant également être très utile dans Days Gone, le jeu dispose de divers éléments assez classiques vous donnant la possibilité de vous fondre dans le décor : vous pourrez notamment vous cacher dans des buissons et des bennes à ordures, lancer des cailloux et actionner des alarmes pour faire diversion, effectuer des éliminations silencieuses et user de vos jumelles pour planifier correctement vos offensives.


Enfin, afin de mettre en avant la progression de votre personnage, Days Gone intégrera un arbre de talents divisés en trois branches distinctes vous permettant de débloquer près de quarante-cinq compétences mettant l'accent sur les facultés de Deacon St. John à se battre en combat rapproché, ses compétences concernant l'utilisation des armes à feu et l'exploration et la récolte de ressources et équipements indispensables à votre progression. Comme vous pouvez vous en rendre compte, le jeu n'intègre donc pas de réelle nouveauté par rapport aux autres titres du genre et c'est là l'un de ses plus gros défauts...


Une technique qui manque cruellement de finitions

Outre ses multiples et (beaucoup trop) longs temps de chargement évoqués plus haut, Days Gone traîne également de multiples soucis techniques, et ce, malgré un patch Day One de près de 21 Go. Effectivement, le titre de Sony Bend souffre malheureusement de quelques ratés concernant ses effets de pelage et de végétation, en se payant même le luxe d'intégrer de nombreuses pertes de FPS, des freezes, des chargements de textures en retard et du clipping à la pelle.

La présence de ces couacs techniques est d'autant plus rageante quand on sait que le jeu reste plutôt beau malgré tout et qu'il bénéficie tout de même d'une ambiance sonore réussie, que ce soit au niveau des doublages ou des musiques, et d'un rendu général de zombies très satisfaisant en matière de modélisation et d'animations participant activement à la mise en place de cette ambiance sombre et lugubre sublimée par la présence d'un cycle jour/nuit et d'une météo dynamique. En bref, les fans de titres post-apocalyptique devraient parfaitement se retrouver dans cette atmosphère...


Pour rappel, Days Gone est prévu pour le 26 avril en exclusivité sur PlayStation 4.

Conclusion

Sur le papier, la promesse émise par Days Gone paraissait terriblement belle et nous laissait entrevoir une petite révolution dans le genre de l'open-world post-apocalyptique avec, notamment, l’intégration de gigantesques hordes de zombies et une trame principale beaucoup plus axée sur le récit. Malheureusement, son scénario traînant cruellement en longueur, ses nombreux problèmes techniques et son manque de réelles nouveautés font de Days Gone une des moins bonnes exclusivités PlayStation 4 de ces dernières années, bien que le jeu reste assez agréable à parcourir dans son ensemble.
13
  • Une première partie de scénario intéressante ...
  • Un gameplay plaisant
  • L'ambiance sombre et pesante
  • Les zombies : une vraie réussite
  • La carte : grande, variée et plutôt bien conçue
  • Les doublages et les musiques de qualité
  • Une durée de vie très satisfaisante
  • ... mais une seconde qui traîne en longueur !
  • Un manque d'innovation
  • De nombreux soucis techniques qui peuvent vraiment gêner la progression
6
1
1
0
3
9

Ces articles pourraient vous intéresser

Days Gone
Les développeurs de Days Gone recrutent déjà pour leur prochain titre, prévu sur PS4
Sony Bend, en charge du développement de Days Gone, a récemment annoncé être à la recherche d'un nouveau producteur, pour travailler sur un titre AAA qui serait lancé sur PlayStation 4.
Days Gone
Days Gone s'offre un mode survie grâce à sa mise à jour 1.10
Les équipes de Sony Bend tentent, par le biais de mises à jour, d'apporter des nouveautés, mais aussi d'améliorer leur titre, souffrant de nombreux problèmes lors de sa sortie, il y a un mois.
Days Gone
Days Gone et Mortal Kombat dominent toujours les ventes au Royaume-Uni
La semaine a été relativement calme, c'est pourquoi il n'y a pratiquement pas de changement à signaler dans ce classement. Pour la troisième semaine consécutive, le titre de Sony est en tête des ventes.