CSGO

CSGO : Virtus.pro arrête les frais et quitte la scène compétitive

Publié le   par Florent Pateau
Légendes de la scène Counter-Strike, les hommes Virtus.pro ne rejoueront probablement jamais sous les couleurs de l'organisation russe. Après les échecs répétés des différentes équipes pour revenir au plus haut niveau, la structure jette l'éponge et annonce aujourd'hui cesser toutes opérations sur la scène compétitive. À lire également
CSGO : Astralis remportent 1 250 000 $ aux finales des ESL Pro League !
En quatre ans, la formation polonaise de Virtus.pro aura tout gagné. Depuis leur première place au Major ESL de Katowice en 2014 jusqu'à la première saison de l'ELEAGUE, l'équipe initialement composée du Golden Five avait effectué quelques changements au cours des années, mais en conservant toujours les légendes qui avaient constitué leur histoire. Malheureusement, après avoir réussi à se relever des temps difficiles à plusieurs reprises, la structure n'y arrive plus et souhaite désormais faire table rase du passé pour revenir avec du sang frais pour la saison 2019.

Après des années brillantes et un niveau maintenu au plus haut, l'année 2017 puis 2018 auront été difficiles pour les Polonais. En février, c'était d'ailleurs Wiktor "TaZ" Wojtas qui en avait fait les frais, rapidement remplacé par le jeune Michał "MICHU" Müller. Ensuite, face à l'absence d'amélioration, c'était consécutivement Janusz "Snax" Pogorzelski puis Paweł "byali" Bieliński qui avaient quitté les rangs de Virtus.pro, laissant les jeunes Michał "snatchie" Rudzki et Piotr "morelz" Taterka rejoindre les légendes que sont Jarosław "pashaBiceps" Jarząbkowski et Filip "NEO" Kubski. Seulement, après une difficile élimination au Major de Londres, une cinquième place aux BLAST Pro Series d'Istanbul et une élimination, face aux Vitality, de la course au Major de Katowice, l'organisation a acté l'arrêt des opérations.
Attention cependant, malgré cette sortie de la scène compétitive, l'organisation à l'ours prévoit d'ores et déjà un retour prochain. Alors que pour le moment, les rumeurs laissent entendre que l'organisation réfléchit aux différentes possibilités, Jarek "DeKay" Lewis, journaliste pour VPEsports, a expliqué que la structure pourrait être en train de reconstruire un cinq autour de son talent Michał "snatchie" Rudzki. Les spéculations restent cependant totales autour de la nationalité de celle-ci, l'organisation fera-t-elle le choix de rester totalement polonaise et de tenter sa chance avec les talents du pays ou se ré-ouvrira-t-elle à la région du CIS, voire à l’Europe entière, rien n'est moins sûr.
1
0
1
0
3
1

Ces articles pourraient vous intéresser

CSGO
CSGO : Pour les 20 ans de la série, Dust II est disponible en version rétro et des nouvelles capsules sont disponibles
À l'occasion du vingtième anniversaire de la série de FPS, Valve, en charge de son développement, a voulu rendre hommage à l'une des cartes les plus emblématiques, à savoir Dust II. Par ailleurs, de nouvelles capsules, mettant à l'honneur les poulets, sont disponibles, alors qu'une courte mise à jour a été déployée, visant à corriger, notamment, des problèmes sur l'AUG.
CSGO
CSGO : OpTic Gaming remporte la DreamHack Open Summer
Du 15 au 17 juin, pendant que Windigo remportait la seconde édition de la Moche XL Esports, avait lieu, en terre suédoise, et plus précisément, à Jönköping, la DreamHack Open Summer, qui a vu triompher OpTic Gaming.
CSGO
CSGO : Moche XL Esports, Windigo l'emporte
Le week-end du 15 au 16 juin, se disputait, à Lisbonne, la Moche XL Esports qui a vu Windigo l'emporter. C'est le temps d'un week-end, au pays de Cristiano Ronaldo, que six équipes, se disputaient le titre et 40 000$ promis au vainqueur, de cette deuxième édition de la Moche XL Esports, après le sacre des SK Gaming qui avaient remporté la finale face aux HellRaisers, lors de la première édition.