CSGO

CSGO : Team Liquid remporte l'IEM Sydney

Publié le   par Corentin Rimbert
Du 30 avril à ce dimanche 5 mai avait lieu, en Australie, l'Intel Extreme Masters Sydney, remporté par les favoris Team Liquid après avoir dominé Fnatic, en finale. À lire également
CSGO : Astralis domine le classement depuis un an
Durant une semaine, 16 équipes se sont affrontées à Sydney pour tenter de décrocher la première place et une partie du cashprize s'élevant à 250 000 dollars. Si l'équipe en forme depuis un bout de temps, Astralis, était absente, ce sont les membres de Team Liquid qui ont endossé le costume de favoris, d'autant plus que la concurrence n'était pas extrêmement rude. Effectivement, si la plupart des line-up présentes ont marqué la scène compétitive de CSGO depuis de nombreuses années, ces dernières ont plutôt des résultats en demie-teinte depuis de longs mois, à l'image des NiP, MiBR, Fnatic ou encore de FaZe Clan.

Pour la phase de groupes, aucune réelle surprise n'a eu lieu, si ce n'est l'élimination assez surprenante de FaZe Clan, récent vainqueur de la BLAST Pro Series Miami, et la qualification pour les playoffs de Grayhound Gaming. L'équipe australienne, portée par de nombreux supporters, s'était même payé le luxe de battre, deux cartes à une, les Européens. Les choses sérieuses ont vraiment commencé en quart de finale, signant la fin de beau parcours pour Grayhound Gaming, mais aussi de Big Clan, n'ayant jamais été transcendant. Du côté des bonnes performances, saluons Team Liquid, invaincu jusqu'alors, mais aussi les deux équipes suédoises, les Ninjas in Pyjamas ainsi que Fnatic, nous proposant un match particulièrement spectaculaire.

En effet, si les Fnatic ont, aisément, remporté Cache, la première carte, les débats se sont plus qu'équilibrés sur Overpass, remporté par les NiP grâce, notamment, à un REZ en feu comptabilisant 50 kills et un ADR de 110, après un triple overtime. Ce duel Suédo-Suédois ne pouvait que nous promettre une dernière carte disputée, sur Dust 2, et nous n'avons pas été déçus. Le premier side s'est conclu sur un 7-8 en faveur des Fnatic, toutefois, ces derniers ont ensuite perdu six rounds d'affilés, les mettant dans une mauvaise posture pour le gain du point, et donc du match. Cependant, twist et ses coéquipiers étaient dans un grand jour, étant donné qu'ils ont enchaîné sept rounds sans en concéder un seul, s’octroyant ainsi deux balles de match, mais f0rest, qui finira avec 37 kills, le plus grand total de la carte, en a décidé autrement, les NiP réussissant à décrocher in extremis un overtime. Après un spectacle de très bonne facture, ce sont finalement les Fnatic, affichant plus de maîtrise sur l'ensemble du duel, qui ont empoché leur billet pour les demies-finales (22-20).


Pour les deux derniers matchs avant la finale, Team Liquid affrontait les Brésiliens de MiBR, tombeur de mousesports. La différence de niveau était beaucoup trop importante pour les Sud-Américains, étant écartés facilement 2 cartes à 0, malgré une prolongation arrachée sur Nuke, qui avait été choisie par les Nord-Américains. L'autre demi-finale voyait une opposition entre Fnatic et NRG. Les débats étaient un peu moins déséquilibrés, même si les Suédois, continuant sur leur bonne lancée, ont fini par s'imposer 2-1 grâce à leur victoire sur Mirage, attendant ainsi de pied ferme les favoris, Team Liquid.

Le dernier match de ces IEM Sydney avait lieu ce dimanche à 7 heures en France, dans un Bo5 opposant donc Team Liquid à Fnatic, promettant un affrontement disputé, entre une équipe invaincue et une autre proposant du spectacle depuis le début de la semaine. Ce sont les Suédois qui ont marqué le premier point de cette finale, dominant les Américains sur leur pick, Cache. Les choses se sont ensuite compliquées, avec les cartes 2 et 3 gagnées par TL, Overpass, qui n'a pas été une mince affaire afin d'égaliser (16-14) et Mirage, où les Scandinaves n'ont pas réussi à tenir la cadence imposée par leurs adversaires (16-8). Alors que les Nord-Américains pouvaient conclure cette finale sur D2, Fnatic n'a pas abdiqué, prenant à la gorge Team Liquid et réussissant à aller décrocher une ultime carte décisive, Inferno (16-6).

Cette dernière n'a pas débuté de la meilleure des façons pour Fnatic, subissant un 10-2, les partenaires de Stewie2k comptabilisaient de ce fait 7 rounds d'avance lors du changement de side. Ces derniers ne se sont pas arrêtés en si bon chemin, continuant sur leur lancée, gagnant le pistol round, et se rapprochant du titre. Néanmoins, dans un baroud d'honneur, les Fnatic ont réussi à grappiller quelques manches, malheureusement, l'écart était bien trop important pour espérer quoi que ce soit, devant s'incliner 16-9.

Avec cette victoire en terre australienne, Team Liquid, qui était jusqu'à maintenant habitué aux secondes places, remporte son premier tournoi majeur, tout cela dans une ambiance bouillante. La meilleure des manières pour vaincre la peur de la victoire, et prédisant de bonnes choses pour le futur de l'équipe, qui aimerait confirmer cela lors de la finale de l'ESL Pro league, se tenant à Montpellier, mais surtout en septembre prochain, lors du Major StarLadder de Berlin.
0
0
2
0
0
1

Ces articles pourraient vous intéresser

CSGO
CSGO : Des changements apportés à Danger Zone, ainsi qu'à la carte Vertigo dans sa version Wingman
Le mode battle royale de CSGO, Danger Zone, est mis à jour régulièrement, quasiment chaque semaine. Cette fois-ci, les cartes Blacksite et Sirocco ont été ajoutées dans une rotation basée sur le temps, en plus d'un brouilleur de radar, utile pour interférer sur les drones. La carte Vertigo a reçu, quant à elle, de nombreuses modifications dans sa version Wingman, voyant, notamment, le site A désormais être privilégié.
CSGO
CSGO : Un exploit vous permet de changer la forme initiale du fumigène et faire disparaître le feu
Un nouvel exploit bug a été récemment découvert sur Counter-Strike: Global Offensive, donnant la possibilité aux joueurs de faire disparaître le feu des molotov ou encore de changer la forme initiale des fumigènes. 
CSGO
CSGO : Valve ajoute de nouvelles fonctionnalités
Dans la nuit de ce 14 au 15 mai, les équipes de Valve ont déployé une mise à jour ajoutant de nouvelles fonctionnalités à l'interface utilisateur, mais aussi modifié le gameplay et certaines cartes.