The Culling fermera officiellement ses portes en mai

L'aventure du battle royale The Culling aura connu de nombreuses péripéties, malheureusement, faute de moyens, Xaviant a annoncé que les serveurs seront fermés à compter du 15 mai 2019.
 
C'est une nouvelle qui n'étonnera personne, ou presque, tant le studio a subi des revers depuis le lancement de The Culling en mars 2016. S'il avait d’abord su séduire quelques milliers de joueurs, le temps lui aura été fatal par deux fois...

Le premier épisode, souvenez-vous, a eu lieu fin 2017 quand Xaviant a annoncé que plus aucune mise à jour n'allait être déployée, étant donné que le studio s'attelait à un nouveau projet, et qu'il ne pouvait supporter le développement de deux titres. Toutefois, six mois plus tard, en juin 2018, l'entreprise est revenue sur le devant de la scène annonçant, à la surprise générale, The Culling 2, un autre battle royale. Seulement, celui-ci a été un véritable échec, à tel point que seule une dizaine d'adeptes y jouait quelques heures après sa sortie. Ainsi, Xaviant n'a pas eu d'autre choix que de fermer les serveurs et retirer son titre de la vente...

Suite à cela, le studio a décidé de faire revivre The Culling premier du nom grâce à une mise à jour appelée Origins, le rendant free-to-play et ramenant les mécaniques qui avaient fait son succès d'antan. Néanmoins, ce second épisode n'aura su redresser la barre et le millier de joueurs curieux s'est vite volatilisé, laissant ce dernier avec seulement quelques dizaines d'adeptes quotidiens, en moyenne.

Par conséquent, Xaviant a pris la lourde décision de fermer les serveurs à compter du 15 mai prochain, comme le studio l'a indiqué dans un long poste sur son site :
Les serveurs du jeu fonctionnent en continu (avec des pannes de courant ici et là) depuis trois ans, mais le moment est venu pour nous d'annoncer que nous mettrons The Culling hors ligne le 15 mai 2019. Bien que les modes offline du Culling resteront disponibles après cette date, le multijoueur et les fonctions associées ne le seront plus.
Par ailleurs, les développeurs justifient cela par le fait que le passage en free-to-play n'a pas eu l'effet escompté, étant donné que ces derniers misaient sur des revenus générés par les achats in-game, qui n'étaient effectués que par un faible nombre de joueurs. En outre, Xaviant ne ferme pas la porte à une aide extérieure, si un studio souhaite apporter ses qualités afin de faire renaître le titre de battle royale, il se pourrait que ce dernier revive, encore une fois.

Dans tous les cas, vous avez jusqu'au 15 mai 2019 pour vous lancer sur les champs de bataille de The Culling, après quoi, les fonctionnalités multijoueur seront indisponibles.
Un concours est organisé avec notre partenaire Instant Gaming, lequel vous permet de repartir avec le jeu vidéo de votre choix, des crédits FIFA ou des V-bucks.

Pour participer, vous n'avez qu'à cliquer sur le lien suivant → Choisir mon jeu vidéo !
Smiley tranquille6 Smiley heureux6 Smiley amoureux14 Smiley effrayé0 Smiley triste3 Smiley démon8

Ces articles pourraient vous intéresser

The Culling est de retour, avec un modèle économique original
The Culling 13 mai 2020

The Culling est de retour, avec un modèle économique original

Le battle royale The Culling fait son grand retour ce 14 mai, dans une version « pay-to-play », qui pourrait s’avérer intéressante pour Xaviant.
The Culling devient free-to-play !
The Culling 14 septembre 2018

The Culling devient free-to-play !

Après moult péripéties les développeurs ont finalement décidé de faire marche arrière, de ce fait The Culling est dès maintenant disponible en free-to-play sur Steam.
The Culling, premier du nom, est déjà en perte de vitesse, seulement six jours après son retour
The Culling 26 juillet 2018

The Culling, premier du nom, est déjà en perte de vitesse, seulement six jours après son retour

Après l'échec de The Culling premier du nom et le désastre de The Culling 2, les développeurs de Xaviant, studio en charge du titre, avaient décidé de relancer la machine en transformant la première itération de la licence, mais cette fois-ci, en free-to-play. Et c'est une nouvelle déception...

0 commentaire