À la découverte de Stellaris et de son nouveau DLC, Synthetic Dawn !

C'est lors d'une entrevue avec Daniel Sjöberg et Daniel Moregård, membres de l'équipe de Stellaris, au cours de la Gamescom 2017 que nous avons eu la chance de pouvoir avoir accès à la nouvelle extension de ce superbe jeu en 4X de grande stratégie.
 
Publié le 31 août 2017
par Karine Galampoix
0
Stellaris est un jeu de grande stratégie se déroulant dans un univers de science-fiction. Développé par Paradox Development Studio, Stellaris vous propose de découvrir un univers se situant dans les années 2200 où vous pourrez gérer de créer des secteurs et gérer chacun de vos vaisseaux par micro-gestion. Vous pourrez ainsi créer des accords diplomatiques avec les autres races rencontrées mais votre but primaire sera d'explorer et coloniser l'espace avant qu'une catastrophe telle que le soulèvement de robots ait des répercutions à l'échelle galactique et vous pousse à créer des alliances avec vos voisins les plus puissants.

gameplay 1
gameplay 2 gameplay 3 gameplay 4

Un des premiers points positifs que l'on peut accorder à Stellaris est la possibilité de choisir dès la création de votre personnage les traits de celui-ci. Vous pourrez ainsi avoir une liste conséquente de traits différents qui, mêlés aux choix que vous ferez pendant la partie, vous donneront accès à une multitude de style de jeu différents. Vous pourrez donc choisir de devenir un véritable tyran pour toute la galaxie ou, au contraire, être le chef d'un peuple totalement pacifiste qui fera tout pour découvrir les autres civilisations sans recourir à l'art de la guerre.

Un nouveau DLC en approche !


Nommé Synthetic Dawn, ce DLC apportera ce que tout fan de Stellaris attendait : vous aurez la possibilité de créer un empire robotique à la hauteur de vos ambitions et ainsi dominer la galaxie dans un gameplay totalement inédit avec de nouveaux événements. Il va également améliorer la révolte des machines et ajouté une nouvelle série de quêtes pour vous immerger dans un tout nouveau scénario.

Cette extension vous donnera également l'opportunité de découvrir une nouvelle bande-son composée par Andreas Waldetoft qui vous plongera dans un thème high-tech qui va particulièrement bien avec votre futur domination robotique. Au niveau de la customisation de votre race, vous pourrez avoir accès à de nouveaux portraits synthétiques et de nouveaux packs de voix, qui donnera l'opportunité à votre peuple d'avoir une apparence allant parfaitement avec votre style de jeu.

Machine-Station-2
Exterminators Machine-Creation

Stellaris est disponible depuis le 9 mai 2016 sur PC, Mac et Linux. Le DLC Synthetic Dawn n'a pas encore de date de sortie cependant vous pouvez toujours découvrir ou redécouvrir le jeu ainsi que ces trois DLC sur Steam ou sur le site officiel de Paradox.
Un concours est organisé avec notre partenaire Instant Gaming, lequel vous permet de repartir avec le jeu vidéo de votre choix, des crédits FIFA ou des V-bucks.

Pour participer, vous n'avez qu'à cliquer sur le lien suivant → Choisir mon jeu vidéo !
Source : stellarisgame.com
Smiley tranquille0 Smiley heureux0 Smiley amoureux0 Smiley effrayé0 Smiley triste0 Smiley démon0

Ces articles pourraient vous intéresser

Coin Master : Liens des tours, spins et coins gratuits
Coin Master 25 janvier 2022

Coin Master : Liens des tours, spins et coins gratuits

Retrouvez les liens Coin Master du jour vous permettant de récupérer des tours, spins et coins gratuitement.
Boutique Rocket League 25 janvier 2022
Rocket League 25 janvier 2022

Boutique Rocket League 25 janvier 2022

Retrouvez la liste des skins, explosions de but, châssis ou roues du marché noir ou non présents dans la boutique d'objets de Rocket League du 25 janvier 2022.
Blizzard développe un jeu de survie, dans un nouvel univers
Overwatch 2 25 janvier 2022

Blizzard développe un jeu de survie, dans un nouvel univers

Voilà une nouvelle que nous n'attendions pas forcément. Blizzard vient d'annoncer l'un de ses projets, un jeu de survie prenant place dans un nouvel univers, prévu sur PC et consoles.

0 commentaire