Samuraï Riot

Choisissez votre crédo en solo ou en duo dans Samuraï Riot !

Publié le  par Mathieu Vandenburie
SamuraI Riot est le Beat'em up side-scrolling qui veut faire revivre ce style de gameplay très prisé dans les années 90. Il est développé par Wanko Factory en tant que premier jeu du studio français. À lire également
Duelyst, le jeu de carte aux six factions.


La confrérie de la baguette !

Samurai Riot est un jeu développé par Wako Factory, un studio indépendant nantais fondé en 2015. Cette équipe française passionnée par les jeux d’arcades et coopératifs, voit leur passion prendre forme avec Samuraï Riot. En effet, ils réussissent le challenge de renouer avec les classiques du jeu d’arcade coopératif, tout en intégrant une partie d’eux-mêmes dans le but d’obtenir un jeu novateur et moderne. LOGO_HD_WakoFactory_black

Un Background très réussi !

Samurai Riot est un Beat’em Up Arcade 2D coopératif reprenant l’univers japonais. L’histoire se situe en pleine guerre civile où vous allez devoir apprendre à faire des choix. Le premier sera surement l’un des plus durs, puisqu’il vous faudra choisir entre deux guerriers charismatiques et d’exceptions, Sukane et Tsurumaru ! Le background du jeu est quant à lui, entièrement peint à la main et imprégné de mythologie et références japonaises. Ainsi, retrouvez de nombreuses lanternes japonaises qu’il vous saura, par exemple, possible de détruire au cours de votre voyage. Tous les objets détruits dans Samuraï Riot permettent d’obtenir des consommables tels que du Sake ou des Onigiri.

samurai-riot

Chaque partie semble commencer avec une nouvelle intro, alimentée par une musique très entraînante qui donne forcément l'envie de connaître la suite et surtout, de savoir comment tout a fini ou même commencé ! Le HUD de Samuraï Riot est somme toute fort classique, mais extrêmement bien pensé. Vous retrouvez donc en haut de votre écran, une barre de vie représentée par un katana, ainsi qu’une barre de furie et des flammes bleues en guises de vies. Le jeu se veut donc rester dans les classiques du genre, et c’est bel et bien le cas ici, perdez toute votre santé et vous perdrez une vie. Perdez toutes vos vies et dites bonjour au Game Over ! Il vous faudra faire preuve de détermination et de coordination pour arriver à vos fins sans que ce soit la vôtre.

samurai-riot02


Le début d'un choix !

Comme dit précédemment, il vous sera possible de commencer l’aventure avec deux personnages complètement différents, autant par leurs tempéraments que par leurs compétences. Pour le moment vous ne connaissez que leurs noms ainsi que leurs histoires, mais vous approfondirez très vite vos connaissances sur Sukane et Tsurumaru. À savoir que si vous choisissez de combattre à deux, il vous sera possible de choisir d’avoir le même personnage ce qui, je pense, n’est pas le meilleur choix au vu de la synergie possible. Ceci dit, jouer en jumeaux ne vous causera pas de difficulté pour autant, étant donné que le genre préconise une bonne coopération. Je m’en remets donc à vos esprits subtils qui seront, j’en suis persuadé, faire preuve d’une imagination débordante !

samou 1

L'arme et la couleur !

J’ai, semble-t-il, omis de vous présenter ces deux guerriers ! Sukane est une femme ninja accompagnée de son fameux compagnon Azu le renard qui ne manquera de rappeler à vos ennemis qu’il faut traiter Sukane avec respect (si elle ne vous a pas déjà tuée). Viens le tour de Tsurumaru. Avec lui, vous voici prêt à combattre honneur au poing, que dis-je, au katana ! En effet, il s’agit d’un honorable samouraï qui saura prouver à vos adversaires son habileté au katana.

Vous êtes à ce stade déjà impatient de connaître la suite (et je vous comprends), mais il vous faudra faire preuve de patience et de lucidité car un choix très important fait face à vous. Vous l’avez sans doute sur le bout de la langue et vous avez raison ! Nous parlons bien évidemment du choix d’une école et là, déjà, vous comprenez que vos choix resteront gravés au plus profond de vous. Pas moins de 11 écoles s’offrent à vous allant des écoles respectives de Sukane et Tsurumaru, aux écoles vous permettant d’effectuer des doubles sauts et même, d’empoisonner les pauvres âmes qui se dresseront sur votre chemin. Pour les fans de customisation, changer d’école vous fera aussi changer de couleurs de vêtement ! Génial non ?

05-Menu_School

Choisissez bien, pour ne pas tout recommencer !

Il y a cependant plusieurs points à relever concernant cette partie. Tout d’abord, sachez qu’une fois une partie commencée, vous ne pourrez pas en sauvegarder plusieurs. Ainsi, si vous commencez une partie à deux, vous devrez obligatoirement la continuer à deux sans quoi le jeu ne voudra pas avancer. Sur ce point je trouve dommage qu’il ne soit pas possible de charger une sauvegarde et ainsi, pouvoir faire son parcours solo et duo. Sachez de même, que la co-op étant de mise dans Samuraï riot, jouer en solo n’est pas réellement amusant. L’IA n’est pas présente et ne remplace donc pas votre potentiel partenaire, elle sera ainsi seulement présente lors des cinématiques et vous fera perdre tout le côté synergique proposé par l’équipe Woka Factory.

20170909160235_1 20170907221950_1 SamuraiRiot_67

Vous voici lancer dans le jeu, en solo ou en duo, l’histoire reste la même puisqu’elle évoluera au fil de vos choix dont nous parlerons plus tard. Ici on commence à comprendre nos personnages ainsi que l’histoire rattachée à l’introduction. Voici ce qu’il faut retenir des personnages. Sukane est surement le personnage le plus agile des deux. Elle a la possibilité d’esquiver les attaques, mais ne peut pas les contrer. Ses poings sont ses principales armes de combat, mais ne vous laissez pas avoir par son air frêle ! De plus elle peut se servir de ses chaines dans le but d’immobiliser un ennemi et ainsi continuer de le taper. L’élément notable de Sukane reste Azu qu’elle peut envoyer sur les ennemis et qui, pendant son temps de recharge, se verra rapetisser et ainsi devenir aussi mignon qu’inutile.

SamuraiRiot_12
Tsurumaru quant à lui se servira de son katana. Il peut jeter des kunaï ainsi qu’attraper les ennemis au corps-à-corps histoire de leur coller une bonne raclée ou, tout simplement, les faire passer par-dessus son épaule. Être maître d’armes ne l’a pas empêché d’apprendre le maniement des grenades, vos ennemis se retrouveront donc au dépourvu lorsqu'il en dégoupillera une ! Il n’est cependant pas capable d’esquiver mais se sert de son sabre pour bloquer les attaques ennemies. Attention cependant, certaines attaques sont trop puissantes pour être bloquées.

ME3050665071_2
À force d’enchainer les coups sans trop en prendre, nos guerriers voient leur barre de furie se remplir. Cette dernière leur permet d’effectuer deux attaques spéciales et dévastatrices. La première est un enchaînement de coups au corps-à-corps qui rappellera à l’ordre vos ennemis même les plus coriaces. La seconde fera tomber des grenades ou des jarres explosives (selon que vous soyez Sukane ou Tsurumaru) qui feront exploser tout le sol sur la même ligne que vous. Pour finir, vous serez noté sur la qualité de vos attaques combinées en mode « duo », qui vous permettront d’enclencher une attaque synchronisée dévastatrice si vous vous situez de part et d’autre de votre ennemi.

20170907221949_1


Soyez d'accord d'être en désaccord !

Samuraï Riot se veut innovateur grâce à son système de choix qui dirige l'histoire et grâce aux niveaux sur lesquels vous évoluez. Si certains choix semblent assez faciles à prendre, d'autres sauront vous garder en haleine pendant quelques minutes. C'est ici que le jeu en coopération commence vraiment. Pardon j'ai dit coopération ? En réalité la coopération ne fonctionne que si les deux parties sont d'accord ! Vous avez toujours voulu en découdre avec votre partenaire de jeu ? Votre opinion n'est jamais prise en compte ? Vous avez tout simplement envie de montrer qui est le plus fort ? Alors cette partie du gaming est faite pour vous !

À chaque tournant du jeu, une décision vous sera proposée entre vous et votre partenaire. Aucune prise de décision n'est annoncée avant que les deux joueurs n'aient choisi une réponse. Si les deux réponses coïncident alors vous continuez sur ce chemin. Par contre, et c'est surement la meilleure partie ! Si vous décidez de partir sur deux chemins différents, une confrontation est alors lancée dans le but de savoir qui dominera l'autre et imposera ainsi la marche à suivre ! Pour un peu plus de piment, et si vous connaissez les réponses de votre partenaire à l'avance, c'est le moment de provoquer quelques petits duels. Attention cependant à ne pas mêler vos affaires personnelles à celles-ci si vous ne voulez pas vous retrouver à la porte !

20170909155948_1
A vos marques, prêts ? Dégainez !!

Comme dit précédemment, Samuraï Riot est un Beat'em up en side scrolling. De ce fait, vous avez différentes "lignes" de combat sur lesquelles vous pouvez engager vos adversaires. C'est encore une fois à ce moment que le jeu en coopération prend tout son sens. Vous pouvez ligoter ou tout simplement immobiliser vos adversaires afin que votre coéquipier puisse le ruer de coups. Adaptez-vous par la même occasion aux vagues successives d'adversaires qui vont mettront facilement en difficultés de par leurs techniques différentes, mais parfois complémentaires. C'est sur ce point que pour ma part le jeu est fautif. Si vous êtes adepte du genre il y a de grandes chances que ce style vous plaise. Cependant, bien qu'il existe un certain nombre de combinaison possible, j'ai vite eu l'impression d'utiliser trop souvent la même suite de coups.

Vous devez coordonner vos actions, prendre garde aux animations des attaques et savoir quand et ou taper. Ainsi vous trouverez des lanciers, des ninjas aux tonfas, mais aussi des sumos au bouclier qui n'attendent qu'une chose, vous éclater sous leurs boucliers ! J'ai cependant trouvé dommage le manque de diversité des adversaires. Quel que soit le chemin que vous prenez, certains ennemis sont récurrents bien que vous ayez choisi de rejoindre leurs causes ! Ainsi on a l'impression d'avancer très souvent face à des adversaires déjà vus et connus qui se différencient parfois par leurs couleurs.

Il est vrai que les attaques diffèrent aussi, mais ne pas voir une grande diversité de mercenaire avec des niveaux qui sont globalement assez long, fini par faire apparaître chez le joueur une certaine lassitude que le gameplay ne couvre pas forcément. Certe, selon la couleur de votre adversaire les attaques sont plus ou moins puissantes, sautées, lancées etc. Mais on se retrouve très vite à avoir l'impression de combattre toujours le même style de personnages. Cependant Samuraï Riot se rattrape sur la diversité des boss rencontrés qui, si les sbires ne l'ont pas fait, se feront un plaisir de tenter de vous achever en détruisant votre gameplay coopératif.

20170909155718_1 20170909161513_1 20170907222748_1


La finalité du bushido !

Pour finir je dirai donc que Samuraï Riot fait honneur à ses ancêtres. La nouveauté de gameplay coopératif est un plus qu'il faut largement mettre en avant. En effet, les joueurs cherchent de plus en plus le jeu en équipe et surtout suivre une histoire ensemble. Les graphismes sont à l'égal de la signature sonore qui est juste extraordinaire et entrainante. On prend donc du plaisir à combattre avec un partenaire, et beaucoup plus qu'en solo. Vous serez rapidement porté par l'histoire ainsi que par l'ambiance générale qui vous suivra jusqu'au bout ! Cependant, le manque de sauvegardes multiples ainsi que la répétitivité de certains combats alliés à des niveaux qui vous tiendront en haleine, peut en rebuter quelques-uns.

Conclusion

Samuraï Riot est donc un Beat'em up adapté aux fans du genre. Bien qu'il semble bien plus poussé niveau scénaristique et artistique qu'au niveau des combats, il vous fera sans nul doute travailler votre jeu en équipe. Soyez prêt à faire les bons choix !
15
  • Ambiance / Musique
  • Background
  • Multiples fins
  • Co-op
  • Rejouabilité
  • Répétitif
  • Manque de combos
  • 1 seule sauvegarde
  • Niveaux parfois long

Les dernières actualités

Forza Motorsport 7
La démo de Forza Motorsport 7 est disponible !
Avis aux fans de la franchise de simulation développée par le studio Turn 10, la démo du prochain Forza Motorsport 7 vient tout juste de voir le jour. L’occasion de vous essayer à des courses endiablées.
ZoE 2nd Runner MARS
Zone of the Enders The 2nd Runner revient avec la 4K et la VR
Konami et Cygames sont venus au TGS avec un remake inattendu du second opus de Zone of the Enders dans les cartons. Sobrement intitulé MARS, il nous propose de revivre l'expérience en 4K et la VR sur PS4 .
Overwatch
La carte Junkertown est enfin disponible dans Overwatch !
Annoncée récemment, la nouvelle carte d’Overwatch est mise en avant par les personnages Chacal et Chopper qui préparent un plan diabolique.
League of Legends
Quoi de mieux avant les Worlds, que de se moquer de SKT T1 !
À quelques jours du lancement des Mondiaux 2017, un média chinois a présenté, d'une manière tout à fait décalée, les membres de l'équipe SKT T1.

Ces articles pourraient vous intéresser

Overwatch
Le réveil : les coulisses d'un court-métrage époustouflant !
Lors de la Gamescom, l’équipe artistique d’Overwatch a surpris les fans d’Overwatch en publiant un nouveau court-métrage portant sur Mei, il est temps de revenir sur la réalisation de celui-ci.
Overwatch
Blizzard dévoile le making-of et la date de sortie de Junkertown !
Présente sur les serveurs de test (PTR) d'Overwatch depuis quelques jours, Blizzard vient d'officialiser la sortie de sa nouvelle carte, Junkertown, sur toutes les plateformes.
Duelyst
Duelyst, le jeu de carte aux six factions.
Lors de notre passage à la Gamescom, nous avons rencontré les développeurs de Duelyst. Préparez-vous à vous affronter sur un champ de bataille tactique et dynamique au tour par tour !
World of Warcraft
Adoptez un renard, aidez un humain
C'est au tour de World of Warcraft de demander à sa communauté d'aider les associations qui viennent en aide aux sinistrés des ouragans en mettant en vente ce petit animal de compagnie dont 100% des fonds seront reversés à des associations.