Little Nightmares

Test de Little Nightmares, nos plus beaux cauchemars

Publié le  par Steven Prier
Little Nightmares (LN) est née de l’imagination du Studio Tarsier. Il nous livre aujourd’hui son premier véritable bébé qui nous plonge dans nos cauchemars d’enfance.


LN est un jeu de plateforme. Vous pouvez sauter, courir, allumer un briquet et vous baisser. Bien sûr le level design fait en sorte de renouveler l’expérience et à aucun moment vous ne serez lassé par cette jouabilité simpliste. Vous incarnez une petite héroïne vêtue d’un ciré jaune  sur un bateau qui devra traverser les cauchemars que l’on peut faire étant enfant. L’expérience peut faire sourire sur le papier, mais une fois la partie lancée l’ambiance qui y règne donne des sueurs froides. La patte artistique est sublime. Le jeu vaut l’achat rien que pour l’univers.

Little Nightmares 3  Little Nightmares 2_1  ln1 

LN fonctionne en chapitre, au début on passe par la case petit tutoriel qui vous montrera que si une sangsue vous attrape ou que vous tombez de trop haut c’est la mort. En bref, vous êtes fragile et avec l’ambiance qui règne dans ces lieux étranges vous vous sentez faible. Pour avancer il faudra résoudre des énigmes toujours très simples, il suffit juste d’ouvrir l’œil. L’univers étant sombre votre briquet sera votre meilleur allié. Vous allez vite vous apercevoir que dans certaines situations le briquet est quasiment inutile car son intérêt est réduit à éclairer et c’est bien dommage car personnellement j’aurais bien enflammé quelques créatures avec.

Mais que serait-ce un cauchemar sans monstre? Tout droit sorti de l’univers de Tim Burton certaines de ces créatures vous feront rappeler qu’il existait peut-être bel et bien un monstre sous votre lit. Lorsque qu’une abomination apparaît deux choix s’offre à vous, fuir ou se cacher. Pour certains passages il faudra plus de chances que de talents. Je m’explique, la caméra qui donne un gros coup de pouce à l’immersion est aussi un gros défaut. Elle sera la cause de nombreuses chutes (mort) et la profondeur de notre champ sera souvent tronquée (objet impossible à ramasser car vous n’êtes pas en face de celui-ci ou bien un monstre qui vous attrape car vous êtes mal caché).

Pour une immersion totale il fallait une bande son qui mette mal à l’aise. Portes et parquet qui grincent, les grognements affreux des monstres, le silence qui règne ou chaque petit bruit nous laisse présager d’un mauvais moment à passer… Tout est réussi, nous sommes bel et bien dans un cauchemar.

Vous n’en apprendrez que très peu sur l’histoire de LN ce qui est dommage car la narration est quasi inexistante, et vous avancerez dans les chapitres juste pour survivre et vous réveiller. Et si ce n’était pas un cauchemar et bien la réalité? Il vous faudra seulement entre 4 et 5H pour voir le bout de l’aventure. C’est dommage car malgré les défauts de LN, on prend goût à son univers et nous avons envie que ça continue encore et encore…

Conclusion

Le studio Tarsier a failli nous livrer un conte cauchemardesque parfait. Avec une ambiance malsaine qui règne en maître et une touche artistique sublime, Little Nightmares si petit soit-il a tout d’un grand. La faute à une caméra capricieuse, une durée de vie faible et une fin vite expédiée. Il reste néanmoins un très bon jeu et si votre enfance ne vous fait pas peur, un conseil, foncez !
16
  • Son univers (ambiance sonore, la touche artistique...)
  • Le retour en enfance
  • Le jeu se fait d'une traite...
  • La narration absente
  • La caméra
  • ...durée de vie trop court

Les dernières actualités Little Nightmares

League of Legends
Encore un record pour Faker !
Les records s'enchaînent pour le midlaner coréen ! Après avoir récemment battu le record du nombre de spectateurs simultanés sur une chaîne personnelle Twitch, Faker devient le premier joueur à gagner plus d'un million de dollars de cashprize !
Friday The 13th
Incarnez Jason Voorhees !
Sorti le 26 mai, le jeu "Friday the 13th", inspiré de la saga de films d'horreurs éponyme semble diviser la critique. Mitigé entre les avis dithyrambiques et les critiques, qu'en-est-il vraiment ?
Interviews
Hackeo, l'application entre Pokémon GO et une course d'orientation
Aux Geek Days de Lille nous avions la possibilité de participer à un petit jeu de piste en réalité augmentée. C'est le studio Augmenteo, avec leur produit Hackeo, qui propose cette solution événementielle. Charlotte Landry, la co-créatrice du projet, a accepté de répondre à nos questions.