Just Cause 4

Test de Just Cause 4 : Rico Rodriguez est de retour pour une aventure explosive !

Publié le   par Nacira Bourahmani
Rico Rodriguez est de retour dans un quatrième épisode de Just Cause pour détruire la Main Noire. C'est sur PlayStation 4 que nous avons pu essayer cette nouvelle aventure qui, cette fois-ci, concerne l'histoire personnelle de notre protagoniste. À lire également
Just Cause 4 : Tout ce qu'il faut savoir sur le nouvel opus explosif d'Avalanche Studios
Rico Rodriguez est de retour dans un quatrième épisode de Just Cause. Maintenant qu'il ne travaille plus pour l'agence, il se trouve désormais à Solís, ses terres d'origine, pour découvrir la vérité sur son passé, et notamment celui de son père. Il devra combattre la Main Noire et l'empêcher de mettre un terme au projet Illapa, une opération qui est la cause des événements météorologiques, une des nouveautés de la licence. 

De l'explosion, de l'explosion, et encore de l'explosion !

Les adeptes de la franchise le savent déjà, la destruction est une grande amie de Rico Rodriguez, et ce nouvel opus ne change pas cet élément-clé du jeu. Vous serez constamment poussé à tout détruire sur votre passage, à tel point que cela en deviendra une addiction. En effet, la Main Noire est l'armée la plus avancée en termes de technologie et a imposé son gouvernement aux Soliciens, votre objectif sera d'y mettre fin et d'affaiblir cette organisation avant de porter le coup fatal. 

Pour ce faire, vous devrez progressivement libérer et reprendre le contrôle de plusieurs zones en remplissant des objectifs qui visent à entraver les plans d'action de cette organisation, et faire exploser diverses infrastructures. À la limite de chaque zone, c'est une vraie scène de guerre qui se joue puisque c'est là où se trouvent les lignes de front. Plus vous sèmerez le chaos, plus votre armée grandira, et plus vous allez pouvoir gagner du terrain. Le système du jeu vous invite donc grandement, et logiquement, à tout détruire sur votre passage. À savoir aussi que les quêtes seront bloquées si vous ne faites pas avancer vos lignes de front, une raison de plus pour démolir tout ce que vous trouverez sur votre chemin. Un système par qui on se laisse très facilement séduire, j'ai passé plusieurs heures à chercher les structures pour les détruire et admirer la scène explosive qui se déroulait sous mes yeux. Les explosions sont aussi très bien amenées pendant les combats. Une petite grenade peut suffire pour provoquer un enchaînement de destruction massive et jouissive.

Fidèle à son essence, ce nouveau Just Cause enchaîne les moments d'actions forts en mêlant courses poursuites en voiture, en train, ou en avion, des combats à base d'armes lourdes et des ennemis redoutables. Cependant, il y a un couac, tout est répétitif ! Les objectifs sont recyclés et on se retrouve très vite dans un cycle sans fin où les mêmes choses se reproduisent en boucle, et ce, même si le titre offre une certaine liberté au joueur dans sa manière de procéder... 

Just Cause 4_20181219060729 Just Cause 4_20181217010003


À vous de choisir votre méthode préférée ! 

Just Cause 4 convient à tous les types de joueurs notamment grâce à la liberté qu'il propose. Les plus fins stratèges pourront s'adonner au plaisir de la réflexion en évaluant le terrain, et trouver par quelle méthode ils mettront fins aux actions de la Main Noire. Les plus créatifs auront la possibilité d'imaginer les moyens les plus grandioses et ingénieux pour se débarrasser de leurs ennemis. En effet, le grappin s'est vu recevoir des améliorations et des nouveautés, puisque de nouvelles fonctionnalités lui ont été ajoutées. Les propulseurs, le levier ou les ballons seront des outils indispensables pour vos explosions créatives. Ces trois capacités sont chacune liées à un personnage qui vous demandera de réaliser certaines actions afin de débloquer des améliorations qui vous ouvriront le champ des possibles.

Les infrastructures peuvent donc devenir de vraies bombes à retardement, un petit coup de fusil pour les endommager et enclencher le compte à rebours avant qu'elles n'explosent, des propulseurs fixés pour les faire avancer vers les ennemis, voire des ballons s'il faut les faire prendre de la hauteur, et il ne vous restera plus qu'à admirer. Quant aux joueurs plus directs, ils peuvent tout à fait ignorer la Main Noire et passer entre leurs balles pour foncer vers les objectifs. 

Just Cause 4_20181220060338
C'est un vrai atout non négligeable à l'opus qui viendra casser la répétitivité flagrante des diverses quêtes. Si ce sont toujours les mêmes objectifs, vous pourrez au moins varier la manière de les accomplir. D'ailleurs, certains événements extérieurs s'inviteront également à la fête, les événements météorologiques seront imprévisibles et pourront apparaître à n'importe quel moment, excepté pendant les quêtes où ils sont scriptés. Cependant, s'ils restent incroyables la première fois que vous les voyez, leur charme partira très vite en fumée au bout de deux ou trois rencontres. Ils sont inoffensifs et ne peuvent pas vous tuer, ils ne sont présents que pour vous aider. 

En effet, les tornades, orages, ou tempêtes de sable ne seront que de purs avantages, là où il aurait pu être intéressant de provoquer une petite dose d'adrénaline chez le joueur lorsqu'il doit y faire face, ils ne sont que des éléments de décor. Du moins, il est facile d'anticiper le moment où un éclair vous tombera dessus, et un simple coup de grappin pour s'extirper de l'endroit sera suffisant pour y échapper. Quant aux tornades, ou tempêtes de sable, leurs vents très forts vous emporteront si vous vous y approchez, mais vos adversaires seront projetés en l'air bien plus facilement que vous, même si vous vous trouvez à la même distance qu'eux. Cela rend les combats beaucoup plus faciles lorsque la météo décide de s'affoler, et la rend totalement banale étant donné qu'il n'y a aucune raison d'en avoir peur. 

Toutefois, il est tout à fait possible d'établir des stratégies en prenant compte de cette mécanique. Encore une fois, selon le type de joueur que vous êtes, vous pourrez soit laisser la nature faire son travail, soit établir votre stratégie personnelle en y incluant ces éléments.

Des régions magnifiques

La carte de Just Cause 4 est composée de quatre régions bien distinctes, la forêt tropicale, les montages, le désert et les plaines. Solís regorge de paysages incroyables et magnifiques qui peuvent être admirés depuis le ciel en wingsuit ou en parachute. Ce qu'il faut surtout noter, c'est que les développeurs ont réussi à mettre en place ces environnements de manière logique, avec une délimitation loin d'être brutale. Si les plaines se trouvent à côté du désert, le passage d'un biome à un autre n'est pas soudain, et le changement d'ambiance se fait de manière très fluide et progressive.

De plus, vous retrouverez aussi des villes et villages, mais les interactions seront quasi inexistantes. À part pour faire une petite visite des lieux, l'intérêt de s'y pencher un peu plus est moindre étant donné qu'ils ne sont là que pour le décor, comme un vulgaire jouet lancé aux joueurs. Ce n'est néanmoins pas le plus embêtant, car si les Soliciens ne sont pas d'une grande utilité, les PNJ alliés que vous devrez escorter lors de certaines quêtes sont de véritables boulets.

Just Cause 4_20181217004425 Just Cause 4_20181217225129

S'ils doivent s'enfuir, ils peuvent se retrouver coincés contre un débris d'une infrastructure qui vient tout juste d'exploser, et se retrouvent bloqués à courir sans cesse sur place, alors qu'il suffit juste de faire un petit détour pour passer. Vous devez donc libérer le passage, mais si vous le détruisez alors que le PNJ est collé à lui, cela va réduire sa barre de vie alors que vous êtes censé le protéger. Concernant les objectifs où vous accompagnez un hackeur en voiture, celui-ci mettra beaucoup trop de temps à monter dans votre voiture, laissant le champ libre à vos ennemis qui ne s'arrêtent plus de vous envoyer des lance-roquettes ou des missiles. Le véhicule prend feu, vous devez en trouver un autre, et vous voilà reparti pour le même schéma.

La navigation verticale est toujours présente grâce à votre wingsuit, votre parachute, ou votre grappin. Si vous n'avez jamais eu l'occasion d'essayer Just Cause, un petit temps d'adaptation sera nécessaire afin d'acquérir une bonne maîtrise de ces outils. En combinant les trois, vous pourrez vous déplacer comme bon vous semble, le grappin pourra servir pour prendre de l'élan, en activant le parachute, vous prendrez de la hauteur, et enfin, en ouvrant le wingsuit, vous augmenterez votre vitesse et planerez dans les cieux. Évidemment, ce n'est qu'un moyen parmi tant d'autres pour se déplacer dans Solís.  

Si vous voulez aller d'un point A à un point B plus rapidement, des pilotes pourront vous conduire à l'endroit désiré. Une fois arrivé, vous sauterez dans le vide à une hauteur de plusieurs centaines de mètres pour atterrir avec toute la classe que l'on peut attendre de Rico. Ces mêmes pilotes sont d'ailleurs ceux qui vous réapprovisionnent en armes ou véhicules si vous n'en trouvez pas dans les alentours. Hélicoptères, avions de chasse, bateaux, ou voitures vous seront livrés via largage aérien.

Just Cause 4_20181216201651 Just Cause 4_20181217000322

Cependant, quelques-uns des paramètres importants à la bonne expérience de jeu sont manquants, notamment la luminosité. Certains passages seront alors trop éclairés, d'autres trop sombres, la vision est totalement réduite, et laissera vite place à de l'agacement. 

Pour finir, heureusement que l'on n'attend pas de Just Cause un scénario bien ficelé et une histoire qui vous prend aux tripes vu qu'il ne se passe rien de très folichon à ce niveau-là. Ce n'est pas cet épisode qui fera prendre un nouveau tournant à la licence au sujet des cinématiques ou des dialogues.

Conclusion

Just Cause 4 est un véritable terrain de jeu où les adeptes pourront s'en donner à cœur joie et profiter de la liberté offerte par la licence. En tant que bac à sable, les joueurs pourront laisser parler leur créativité et combiner les éléments mis à leur disposition comme bon leur semble afin de venir à bout de la Main Noire. Ce nouvel épisode n'excelle pas dans ses domaines, mais reste tout de même un titre intéressant pour les fans du genre.
14
  • La liberté offerte aux joueurs
  • Les paysages magnifiques
  • L'enchaînement des explosions jouissives
  • Le trio wingsuit / parachute / grappin
  • La possibilité de choisir sa stratégie
  • Les améliorations du grappin
  • Les événements météorologiques qui perdent leur intérêt premier
  • Des objectifs trop répétitifs
  • Les PNJ alliés qui peuvent vous faire casser votre manette
  • Quelques légers bugs présents
1
3
5
0
0
0

Ces articles pourraient vous intéresser

Just Cause 4
Xbox Game Pass : Des LEGO, de la F1 et du chaos
Pour le mois de mars, Microsoft a pensé à tout le monde ! Au programme, de l'action, des courses de Formule 1, des LEGO et de la survie.
Just Cause 4
Square Enix fera plusieurs annonces à l'E3
Lors d'une séance de questions/réponses entre les investisseurs et le studio japonais, nous avons appris que ce dernier compte faire plusieurs annonces lors de l'E3 2019, qui se tiendra en juin prochain.
Just Cause 4
Just Cause 4 obtient une mise à jour qui corrige certains crashs et problèmes fréquents
Disponible depuis le début de mois de décembre, les développeurs de Just Cause 4 viennent de publier une mise à jour visant à régler une partie des problèmes que les joueurs pouvaient rencontrer.
Just Cause 4
Just Cause 4 semble proposer l'un des meilleurs easter eggs connus à ce jour
Just Cause 4, dernier-né d'Avalanche Studios, disponible depuis le 4 décembre, s'affiche déjà comme étant un jeu créatif notamment à l'aide d'un easter egg découvert par un joueur dans un immeuble semblant vide au premier abord, mais qui pourrait bien receler bien des mystères, du moins, au moins un.