FIFA 17

FIFA est-il scripté ? « Non, nous ne trichons pas » selon Matthew Prior !

Publié le   par Louis Braecky
Matthew Prior, l’un des producteurs de FIFA 17 et Directeur Créatif d’EA Sports, a récemment exprimé via Eurogamer ses opinions concernant l’anxiété des joueurs sur le « scripting » des parties en ligne sur FIFA. À lire également
Cristiano Ronaldo sur la jaquette de FIFA 18 !
C’est probablement l’un des débats qui divisent le plus la communauté FIFA ! Le script (aussi appelé rééquilibrage, handicap ou momentum) est une des nombreuses explications qui démontreraient la soudaine hausse de difficulté de l’IA adverse dans certains moments clés d’une partie en ligne.

Chaque joueur FIFA a probablement déjà eu cette expérience : vous venez tout juste de marquer un goal face à un adversaire qui n’arrive pas à se créer d’occasion, mais lorsque la partie reprend, l’attaquant adverse transperce votre défense (tel Moïse pénétrant la Mer Rouge) et égalise directement, réduisant tous vos efforts à néant… Ce genre de mésaventure est déclinable de toutes les façons imaginables : parfois c’est votre défense qui vous trahit, d’autres fois ce sont des contres favorables imprévus, un arbitre clairement partial, un attaquant en mode Hulk, un gardien bourré, etc.

Dans chacun de ces cas, les joueurs se sentent lésés, désavantagés face à une sorte d’entité supérieure qui semble choisir à sa guise le sort du match. Il est vrai que lorsqu’un joueur a donné son maximum pour perdre face à un autre qui ne mériterait pas la victoire, la tension monte. Très vite, de nombreux influenceurs ont dès lors accusé le jeu FIFA de script : le fait de rendre volontairement (et indépendamment des décisions des deux adversaires) certains événements forcés, écrits d’avance.

Les prises de position vis-à-vis de ces accusations sont variées, mais deux camps semblent très clairement d’affronter. Voici ci-dessous deux exemples volontairement accentués :
  • D’un côté nous avons les paranoïaques qui y croient plus que tout. Ces derniers voient le script dans le moindre petit événement allant en leur défaveur, et n’admettent que trop rarement leur manque de niveau en cas de défaite. Selon eux, la chance ne devrait tout simplement pas avoir son mot à dire dans un jeu qui se veut compétitif.
  • De l’autre nous avons leur parfait opposé : les fervents défenseurs d’EA Sports. Habitués à cracher sur les crédules du script, ceux-ci voient FIFA comme une simulation d’un sport plus qu’un pur jeu compétitif. Selon eux, un match ne se résume pas seulement au niveau sur le papier des deux équipes et beaucoup d’autres facteurs sont à prendre en compte. Après tout, même le Celtic a battu le Barça en 2012…
scriptingcelticbarca
Dans le monde du football tout comme dans FIFA, ce n’est pas toujours le meilleur qui gagne.

Ces deux armées, bien qu’elles soient différentes, ont toutes les deux des avis logiques et défendables. Cependant, aucun de ces deux camps ne détient la vérité absolue sur le jeu FIFA et ses nombreux paramètres.

Jusqu’à ce jour où un utilisateur de Reddit mit en ligne ce qui semble être une preuve irréfutable de l’existence de cette pratique dans les lignes du code du jeu, mettant ainsi fin à l’éternel débat. L’info démontre que certaines statistiques sont altérées lors d’événements spécifiques (après un but par exemple) et que le comportement des joueurs sur le terrain peut facilement être modifié. La difficulté de l’IA augmente, la fatigue se fait ressentir dans un camp, la concentration est boostée dans l’autre, etc. En d’autres mots, certains paramètres sont modifiés alors que le match prend une autre tournure, mais cela n’est clairement pas conçu pour fixer des résultats. Néanmoins, ce bout de note n’explique pas si cela s’effectue lors d’un match en ligne ou hors ligne, le mystère reste donc partiel.

Selon Matt Prior, ce n’est en rien de la triche, juste « le genre de choses qui se produit dans le football ».
C’est conçu tout au long du jeu, mais c’est régulé à un niveau individuel. Ça ne se dit pas soudainement « Oh ! C’est 1-0 à la 90ème minute, faisons en sorte que ce gars fasse plus d'erreurs ! ». C’est beaucoup plus individuel que cela. En conséquence, cela peut arriver à n’importe quel moment de la rencontre. C’est une des belles facettes du sport. Ça peut paraître frustrant des fois, mais c’est la nature du football.
Je suis un supporteur de Manchester City. Lors d’un match de City, j’ai vu mon équipe avoir 80% de possession de balle. Middlesbrough nous a piqué le ballon, a couru jusqu’à l’autre bout du terrain, tiré pour la première fois du match, et marqué. Pour moi, c’est frustrant. Si telle chose m’arrivait sur FIFA, je m’attendrais à ce que ce soit du script. Mais la réalité est qu’il y a des erreurs dans le football qui font de ce sport ce qu’il est. Si tout était aussi prévisible et uniforme, vous enlèveriez le cœur et l’âme du football.
Non, nous ne trichons pas. Absolument pas. On laisse paraître comme tel lorsque cela nous arrive. Il y a toujours excuse à tout ! Quand vous gagnez, c’est du skill, mais quand vous perdez, c’est de la triche…
C’est avec cette dernière phrase que Prior démontre avec classe la malhonnêteté maladive de ceux qui crient au script quand ça leur chante. Reste à savoir si ces explications pourront contenter la communauté FIFA, toujours aussi avide d’informations à ce sujet.

scriptingmattprior
Ce débat sans fin aura cependant pour mérite d’élever une question cruciale pour l’avenir de la licence. Comment est-ce que FIFA peut trouver le juste milieu entre jeu compétitif et simulation de sport ? Est-ce que de telles pratiques peuvent être tolérées pour une franchise qui veut intégrer de pied ferme la scène e-sport, où seul le niveau des participants doit décider du résultat final ? Tant de questions (et leurs multitudes d’interprétations) qui retourneront la tête des joueurs, encore, et encore…
Source : Matt Prior pour Eurogamer
0
0
2
0
2
28

Ces articles pourraient vous intéresser

FIFA 17
TOTW 52 : Un Messi BU pour finir FIFA 17 en beauté !
Du 13 au 20 septembre, la dernière équipe de la semaine de FIFA 17 est disponible dans les packs ! 23 nouveaux joueurs InForm font leur apparition et ne demandent qu’à être utilisés.
FIFA 17
TOTW 51 : 3 buts et 3 passes décisives pour Meunier
Du 6 au 13 septembre, l’équipe de la semaine n°51 est disponible dans les packs ! 23 nouveaux joueurs InForm font leur apparition et ne demandent qu’à être utilisés. Eriksen, Hummels, Ziyech, Forsberg, Lemar et plein d’autres joueurs vous attendent !
FIFA 17
TOTW 50 : Asensio, le jeune prodige espagnol
Du 30 août au 6 septembre, l’équipe de la semaine n°50 est disponible dans les packs ! 23 nouveaux joueurs InForm font leur apparition et ne demandent qu’à être utilisés. Lewandowski, Morata, Salah, Asensio, Marquinhos et plein d’autres joueurs vous attendent !
FIFA 17
TOTW 49 : Reprise des championnats européens
Du 23 au 30 août, l’équipe de la semaine n°49 est disponible dans les packs ! 23 nouveaux joueurs InForm font leur apparition et ne demandent qu’à être utilisés. Pogba, Navas, Icardi, Mahrez, Jonas et plein d’autres joueurs vous attendent !