Borderlands 3

Le PDG d'Epic Games estime que les exclusivités profitent aussi aux joueurs

Publié le   par Corentin Rimbert
Depuis l'annonce de sa plateforme de distribution de jeux vidéo dématérialisés, nous avons pu constater qu'Epic Games avait décroché une multitude d'exclusivités. Si cela ne plaît pas à tous les joueurs, Tim Sweeney, le PDG, pense que cela peu tout de même leur profiter. À lire également
Fortnite : 14 Jours d'été, tous les défis et récompenses
L'Epic Games Store a été lancé en fin d'année 2018, et au fil du temps, sa bibliothèque s'est garnie de plusieurs exclusivités. Si certaines d'entre elles ne retiennent pas l'attention du grand public, d'autres, en revanche, font parler. Effectivement, nous pouvons noter que l'annonce de l'exclusivité, partielle ou totale, des titres tels que Borderlands 3Metro Exodus ou encore The Division 2 n'a pas plu à tout le monde, certains allant même jusqu'à boycotter le jeu.

Toutefois, Tim Sweeney, le fondateur et PDG d'Epic Games estime que ces exclusivités sont rentables pour les joueurs, en plus d'être une aubaine pour les studios de développement. C'est sur le réseau social Twitter que ce dernier s'est exprimé à ce sujet, en expliquant assez clairement l'objectif de la firme américaine. En effet, comme vous devez maintenant le savoir, Epic Games ne prend que 12 % de commission sur chaque vente, alors que Steam, la référence dans le domaine, récupère plus du double, avec 30 %. Bien évidemment, pour des plus petits studios, le moindre euro, ou dollar peut compter, que ce soit pour réinvestir dans le futur, en proposant des titres plus complets et plus beaux, ou en proposant leurs jeux moins chers. Cela avait, par exemple, été le cas avec World War Z qui avait, suite à l'accord d'exclusivité passé entre Epic Games et Saber Interactive, permettant de réduire le prix de vente de cinq euros, prouvant que les joueurs peuvent, eux aussi, être gagnants.

En proposant des exclusivités, et surtout en privant la plateforme de Valve de certains titres, Epic Games aimerait contraindre Steam à baisser ses commissions afin que les studios de développement et d'éditions en sortent gagnants, mais aussi les joueurs, sans trop handicaper le géant qu'est Steam. La question de savoir si cette méthode fonctionnera n'a pas encore de réponse, étant donné que ce n'est pas la première fois que les pères fondateurs de Fortnite ouvrent la porte à un débat, mais jusqu'à ce jour, Valve n'a jamais communiqué sur le sujet.

Dans tous les cas, l'Epic Games Store semble vouloir faire plaisir autant aux consommateurs qu'aux studios, puisque outre la faible commission et le soutien clairement affiché, la plateforme offre depuis son lancement, un jeu par semaine à ses utilisateurs. Actuellement, c'est Last Day of June qui peut être récupéré gratuitement, alors qu'à partir du 4 juillet ce sera au tour d'Overcooked. Finalement, c'est un autre partenariat qui devrait faire plaisir à de nombreux joueurs, puisque Heavy Rain et deux autres titres Quantic Dreams verront le jour sur PC, ces derniers étant, jusqu'alors, exclusifs aux consoles de Sony.
1
0
0
0
0
9

Ces articles pourraient vous intéresser

Borderlands 3
Borderlands 3 ne devrait pas être le dernier épisode de la licence
Les amateurs de la licence vidéoludique s'apprêtent à accueillir un nouvel opus d'ici quelques semaines. Bonne nouvelle ou non, cet opus ne marquera pas la fin de celle-ci, comme l'ont annoncé les scénaristes.
Borderlands 3
Borderlands 3 est à destination des amateurs de la licence, mais aussi des nouveaux joueurs
Alors qu'un nouvel opus de la série Borderlands pointera le bout de son nez en septembre, l'un des producteurs du titre a indiqué que n'importe quel joueur, qu'il soit néophyte ou fan de la série, pourra se lancer dans l'aventure sans aucun problème.
Borderlands 3
Borderlands 3 : Les 14 premières minutes révélées
Il ne reste plus qu'un mois avant la sortie de Borderlands 3, et Gearbox vient de partager les 14 premières minutes de son nouveau bijou au grand public.