AER: Memories Of Old

AER : Memories Of Old est aussi beau qu'il en a l'air

Publié le   par Dany Petit
AER est un charmant jeu d'exploration en 3D Low Poly qui vous fera voyager sur des îles flottantes et explorer des ruines magnifiques. Mais est-il vraiment aussi parfait ?
AER : Memories of Old tire ses racines dans les jeux de plateformes au même titre qu'un RiME qu'on a pu tester précédemment. C'est une expérience émouvante et touchante qui vous plonge dans un monde ayant sa propre signification, sans forcer les joueurs à prendre part aux évènements du jeu. 

Vous incarnez le rôle d'Auk, une jeune fille en pleine forme qui se rend en pèlerinage au pays des dieux. Une exploration qui vous mènera sur des îles flottantes afin de vous défaire de plusieurs énigmes et de vous laisser découvrir la beauté des ruines laissées par une civilisation oubliée. Vous êtes aidé dans votre périple par une lanterne magique vous donnant la possibilité de vous transformer en aigle à volonté. Ces ruines sont des donjons dans AER et peuvent être attaquées dans l'ordre que vous voulez, car le monde est entièrement ouvert dès le départ - enfin, après une courte période d'initiation - et vous donne une sensation de liberté, surtout en plein vol. 

20171108162235_1
Cela ne veut pas dire que vous ne serez pas guidé, il vous sera fortement conseillé d'entamer des discussions avec les personnages qui peuplent le monde d'AER pour découvrir les moindres secrets, localiser des endroits spécifiques, espionner les conversations ou lire des notes gravées dans la pierre. Ces pierres sont éparpillées aux 4 coins du monde. Heureusement, ces notes ne vous donnent pas trop d'indices et il faudra toujours cogiter un peu avant d'en avoir fini. De quoi vous donner encore un peu de mystère. 

Aidé par un choix esthétique intéressant, un monde en low-poly s'offre à vous. Proche de ce qu'on a déjà vu dans RiME et d'un Lara Croft GO. Lorsque vous survolerez la carte, vous ne serez pas étonné de vouloir vous arrêter à chaque endroit afin d'admirer le travail réalisé par les développeurs de Forgotten Key. L'effet est d'autant plus impressionnant lorsque vous traversez un nuage pour en découvrir un essaim d’îles caché derrière lui. Les paysages d'AER sont une source d'inspiration. 

20171108163422_1
Le visuel n'est pas le seul élément mettant en scène la beauté du jeu. L'ambiance sonore minimaliste joue également un rôle essentiel. En voyageant à travers le monde, vous entendrez le son lointain des oiseaux, des moutons et autres animaux peuplant les îles. Il faut également apprécier le son ambiant qui augmente au fur et à mesure que vous approchez d'une destination importante. Cette méthode rassure les joueurs qui s'aventurent avec un sentiment d'être parfois trop loin. 

Le monde merveilleux d'AER ne se déroule pas qu'en surface. Vous explorerez également un monde tout aussi fantastique en visitant les temples et les grottes cachées sur la carte. Ce sont ces zones où les énigmes de ce monde magique seront à résoudre. Il faudra, comme tout bon puzzle game, diriger des sources de lumière, manipuler des objets et marcher sur des plaques de pression pour débloquer de nouvelles voies. Une partie du jeu vraiment appréciable et qui ne sera jamais trop difficile afin de ne pas vous bloquer dans votre progression. On peut dire d'AER que sa difficulté est accessible à toutes les mains sans être trop facile pour les experts ni trop difficile pour les néophytes du genre. 

20171108163021_1
Cependant, la frustration arrive souvent dans ces mondes souterrains. Vous êtes souvent perdu à cause de la ressemblance quasi constante des environnements qui composent les scènes. Quelques objets ou monuments bien placés auraient pu enlever cette frustration en guise de repères visuels afin de bien distinguer les couloirs que vous empruntez !

Ensuite vient la question de sa longévité. Si vous vous attendez à une aventure particulièrement longue et pénible, vous serez certainement déçu. AER : Memories of Old est un jeu assez concis et vous laisse un gout de trop peu après l'avoir terminé. Tant et si bien que l'histoire procure un vrai plaisir et ce sentiment vous laisse un gout amer sur le palais. Rien ne vous empêche d'y rejouer quoi qu'il en soit et c'est certainement ce que vous ferez après l'avoir aimé. 

Dans l'ensemble, les activités que propose le monde d'AER sont assez pauvres. Vous aurez toutefois l'envie de revenir rien que pour voler et virevolter dans les aires en battant des ailes.

Conclusion

Un très bon jeu avec une énorme sensation de liberté maintenue par un système de vol intéressant. Malheureusement, un peu trop court et on retiendra ses intérieurs un peu trop confus.
14
  • Un monde fantastique
  • Un concept intéressant
  • Une 3D Low Poly bien maîtrisée
  • Une ambiance sonore excellente
  • Intriguant
  • Un vrai monde ouvert
  • Un peu trop court
  • Des intérieurs confus
0
0
0
0
0
0

Ces articles pourraient vous intéresser

The Culling
The Culling fermera officiellement ses portes en mai
L'aventure du battle royale The Culling aura connu de nombreuses péripéties, malheureusement, faute de moyens, Xaviant a annoncé que les serveurs seront fermés à compter du 15 mai 2019.
Days Gone
Days Gone nous propose une nouvelle bande-annonce apocalyptique
Days Gone est sans aucun doute l'un des jeux les plus attendus de ces derniers mois. Dévoilé lors de l'E3 2016, le titre de Sony Interactive Entertainment a, depuis ce jour, suscité un vif d'intérêt. Et pour faire patienter les fans une fois de plus, c'est dans une nouvelle (et très courte) bande-annonce que l'on retrouve Deacon et son fidèle destrier à deux roues.
Two Point Hospital
Two Point Hospital : Pebberley Island est désormais disponible sur Steam
Après un week-end gratuit, Two Point Hospital rend à présent disponible son deuxième DLC payant, Pebberley Island.
Actualités
Des anciens membres de Valve et Riot Games lancent leur studio !
Stray Bombay, c'est le nom du nouveau studio fraîchement fondé par Kimberly Voll (ancienne directrice technique chez Riot Games) et Chet Faliszek (ancien auteur chez Valve). Le message d'accueil de leur site nous en apprend davantage sur leurs ambitions.