Un développeur de Subnautica a été renvoyé après plusieurs tweets haineux

Un ingénieur du son faisant partie du développement de Subnautica a récemment été renvoyé suite à plusieurs tweets racistes et misogynes. Cette décision ne fait cependant pas l'unanimité et a de sérieuses répercussions sur le jeu.

 
Il y a quelques jours, Simon Chylinski, ingénieur du son pour Subnautica, a été licencié. La raison ? Une série de tweets racistes et misogynes qui ont été considérés comme nocifs pour l'image du jeu.

Tout est parti d'un sondage demandant à la communauté de Subnautica si ils préféreraient que les développeurs ajoutent une option permettant de jouer en tant que femme ou qu'ils ajoutent plus de contenu au jeu en général. Simon avait répondu qu'on avait besoin « d'un menu déroulant de " diversité " dans les options. Cela rendra les personnages progressivement plus foncés, plus féminins et moins sexy. » Ce tweet a ensuite été supprimé et le développeur s'est excusé pour ce troll de mauvais goût.

Certains ne se sont cependant pas arrêtés là et ont fouillé son profil. Il s'est avéré que le tweet raciste de Simon Shylinski n'était pas un cas isolé, d'autres tweets du même genre ont été trouvés sur son compte. L'entreprise Unknown Worlds a par la suite décidé de le licencier, ses tweets ne correspondant pas aux valeurs de l'entreprise. Cette annonce est cependant loin de faire l'unanimité, certains joueurs ne comprenant pas qu'une telle décision puisse être prise pour des tweets. En effet, beaucoup de joueurs trouvent que le travail du développeur sur le son du jeu est incroyable et qu'il ne méritait pas de se faire licencier à cause de ses tweets de troll. D'autres personnes ont également été trompées par le changement de photo de profil du développeur qui a désormais un avatar féminin. En effet, certaines personnes ont décrit ce licenciement comme étant une action sexiste, visant à exclure les femmes du jeu vidéo.

Cette histoire n'a pas seulement fait parler d'elle sur Twitter mais a également eu des répercussions sur les avis Steam du jeu. En effet, avant cette histoire, le jeu ne possédait que très peu de revues négatives (une dizaine sur 500 revues). Subnautica a maintenant plus de 300 revues négatives de joueurs défendant Simon Shylinski.
Le développeur a cependant appelé ses fans à ne pas détruire l'image du jeu ni les autres développeurs car il entretient toujours de bonnes relations avec ses anciens collègues. À la place, il leur demande de l'aide afin de trouver un nouveau travail.
Un concours est organisé avec notre partenaire Instant Gaming, lequel vous permet de repartir avec le jeu vidéo de votre choix, des crédits FIFA ou des V-bucks.

Pour participer, vous n'avez qu'à cliquer sur le lien suivant → Choisir mon jeu vidéo !
Smiley tranquille25 Smiley heureux2 Smiley amoureux6 Smiley effrayé12 Smiley triste16 Smiley démon70

Ces articles pourraient vous intéresser

gamescom 2022 : Unknown Worlds Entertainment (Subnautica) dévoilera son prochain jeu à l'Opening Night Live
Subnautica 10 août 2022

gamescom 2022 : Unknown Worlds Entertainment (Subnautica) dévoilera son prochain jeu à l'Opening Night Live

Les créateurs de la licence Subnautica dévoileront leur prochain jeu à la fin du mois d'août, lors de l'Opening Night Live de la gamescom 2022.
Subnautica et Subnautica Below Zero arrivent sur Nintendo Switch
Subnautica 19 août 2020

Subnautica et Subnautica Below Zero arrivent sur Nintendo Switch

Unknown Worlds Entertainment a annoncé que Subnautica et son extension standalone allaient débarquer sur Nintendo Switch en 2021.
Epic Games Store : Deux jeux seront proposés gratuitement chaque mois, et le premier sera Subnautica
Subnautica 04 janvier 2019

Epic Games Store : Deux jeux seront proposés gratuitement chaque mois, et le premier sera Subnautica

Afin de concurrencer Steam, Epic Games, développeurs de Fortnite, vient de lancer sa propre plateforme de distribution de jeux vidéo. Dans le but d'attirer de nouveaux joueurs, mais aussi de fidéliser sa communauté, chaque mois, deux jeux seront proposés gratuitement.

0 commentaire