SHADOW TACTICS

Test du retour de Shadow Tactics sur PlayStation 4

Publié le  par Adrien Ameztoy
Un peu plus de huit mois après sa sortie sur PC, Shadow Tactics: Blades of the Shogun pointe le bout de son katana sur console. Si le jeu reste pour le moment fort peu connu du grand public, c'est avec plaisir que j'ai enfin pu poser mes mains dessus.
Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Shadow Tactics est un jeu d’infiltration en temps réel, qui se passe au Japon en pleine ère féodale. Nous sommes en 1615, l’époque d’Edo en est encore à ses prémices, et les opposants au nouveau pouvoir du Shogunat Tokukawa sont encore nombreux. Et c’est à travers 13 missions que vous aurez la lourde tâche de contrecarrer les plans d’un certain Kage-Sama.

Le jeu commence en vous plongeant dans la peau d’un shinobi nommé Hayato. Cette mission vous permettra de prendre en main le gameplay du jeu qui, si dans un premier temps pourrait vous paraître complexe, finira par être rapidement instinctif. Mais c’est aussi au cours de ce prélude que vous rencontrerez deux personnages qui viendront se joindre à vous afin de réussir cette première mission. En tout et pour tout, viendront se greffer un samouraï répondant au nom de Mugen, puis Takuma, un sniper d’élite vieillissant dans la quasi-impossibilité de se mouvoir, Yuki, une adolescente spécialisée dans la diversion et les pièges, et enfin Aiko, spécialiste du déguisement. Cinq personnages au total, avec des atouts variés, qu’il vous faudra apprendre à maîtriser et, surtout, à mémoriser afin d’utiliser chaque personnage au bon moment pour vous faciliter au mieux la tâche.

20785859_1853237954993707_9027723339563614396_o
Côté graphisme, le jeu est un régal pour les pupilles. Chaque décor est varié, ayant ses spécificités visuelles, mais aussi de gameplay. Dans la neige par exemple, comme sur le screen ci-dessus, vous laisserez des traces, repérables par les ennemis, qui les suivront jusqu’au bout et finiront par vous débusquer... ou tomber dans un de vos pièges ! Vous pourrez utiliser les différents chemins proposés, les différentes capacités des héros sont à votre disposition, afin de vous faire un chemin jusqu’à vos objectifs de mission.

Niveau difficulté, Shadow Tactics est dans la digne lignée des Commandos. La moindre erreur, un seul instant d’inattention, et vous risquez de vous faire repérer, quasiment synonymes de mort. Fort heureusement, vous pouvez sauvegarder à n’importe quel instant de la partie, qui gardera en mémoire vos trois derniers points de sauvegarde uniquement.

Mais le jeu de Mimimi Productions n’est pas qu’une simple copie de son grand frère. Notamment au niveau des cartes, qui ne sont plus en 2D isométriques, mais en 3D isométriques, permettant notamment de faire pivoter la carte dans tous les sens, et ainsi d’aborder le problème sous tous les angles. Moins bourrin aussi, le jeu demande avant tout de la finesse et d’y aller petit à petit, pas d’effusion de sang, de mort à la chaîne. 

20728750_1853237951660374_8548330454365644176_o
Cependant, Shadow Tactics n’est pas exempt de tout reproche — même si cela se joue à quelques détails — le perfectionniste, que je suis, a quelque peu tiqué sur l’amitié entre un samouraï et un ninja. En effet, il existe une différence de moralité entre les samouraïs et les ninjas : les premiers étaient des combattants en armure animés par un code d’honneur strict (le bushido) et souvent dévoués à un clan ou un seigneur, tandis que les ninjas étaient des mercenaires entraînés pour effectuer les sales besognes, comme des assassinats, des vols ou des missions d’espionnage. 

Concernant la durée de vie, un manque se fait sentir et me force à coller une vignette rouge. Elle aurait pu être allongée avec des quêtes annexes, mais malheureusement il faudra se contenter d’une vingtaine d’heures qui passeront bien trop vite, vous laissant sur votre faim.

Le jeu ne présente pas de mode multijoueur. Si cela peut apparaître à première vue comme un manque, ce n'est clairement pas le cas. L'intensité proposée ici, la profondeur du gameplay vous obligeant à gérer plusieurs personnages font partie des forces du jeu, et le partage des tâches, simplifiant aussi au passage les missions, limiteraient forcément leurs intérêts.

Conclusion

Pour un coup d'essai, ce fut un coup de maître. Ce jeu est une pure merveille et je ne peux que vous conseiller de l'acquérir au plus vite. Quelques défauts infimes viennent tâcher la copie quasi-parfaite de Shadow Tactics, qui n'en reste pas moins, à mes yeux, un petit bijou comme on en fait plus.
18
  • Visuellement magnifique
  • Jeu difficile
  • Personnages travaillés
  • L'immersion
  • Durée de vie frustrante

Les dernières actualités

Shadow Tactics
Shadow Tactics : Blades of the shogun, la résurrection d’un genre oublié !
Test de Shadow Tactics : Blades of the shogun, un jeu de stratégie en temps réel développé par nos voisins allemands de Mimimi Productions. Ce jeu d’infiltration tactique se déroule à l’ère Edo, au Japon. Si des titres comme Desperados ou Commandos vous ravivent des souvenirs, foncez !

Ces articles pourraient vous intéresser

Fallout Shelter
Bethesda célèbre les cent millions de téléchargements de Fallout Shelter !
Fallout Shelter n'était au départ qu'un jeu mobile avant de sortir sur PC et Xbox One début 2017. Le jeu a récemment fêté ses cent millions de téléchargement et Bethesda a décidé de célébrer ça !
SG Warlords
Starpoint Gemini Warlords entièrement traduit en français
L’un des jeux de stratégie les plus aboutis se voit doté d’une traduction française pour le plus grand plaisir des fans. Starpoint Gemini Warlords est le chef-d’œuvre d’un petit studio croate qui ne cesse de montrer son savoir-faire tout en restant à l’écoute de ses joueurs.